Inconnu 1910/20 jus médiocre restauration par Ian

Sont présentées ici quelques réalisations avec les options techniques adoptées, la démarche qui a conduit au choix
de telle ou telle option technique. Ceci afin de faire connaître à de nouveaux arrivants quelles options précises ont
été prises pour un vélo à partir d'un certain état de départ.
Présentez vos restaurations dans la rubrique adaptées de "Vos vélos anciens" et les modérateurs déplaceront ici les
sujets intéressants pour cette rubrique.

Modérateurs : KRISSTOFF, OSSE, fedaliou, McSpock, Eric, Lisica, Groupe Modération

Règles du forum
L'objectif est ici de présenter quelques réalisations avec les options techniques adoptées.

Le sujet doit être une explication de détail du processus de restauration afin de faire connaître aux nouveaux arrivants quelles options précises ont été prises pour un vélo à partir d'un certain état de départ. Et éventuellement pourquoi c'est ce processus qui a été choisi.

Le titre correspond à l'état d'origine du vélo, par exemple: "Vélo dans un jus très moyen, Peugeot 1919 par Stellis"; ou bien "Vélo repeint, Vialle 1927 par Stellis"; ou bien "Vélo incomplet, Helyett spéciale par Stellis"."De ce fait, le visiteur peut comparer les états de son vélo à restaurer avec les réalisations données en exemple et prendre connaissance de la démarche intellectuelle qui a conduit à l'adoption de telle ou telle option technique.

Présentez vos restaurations dans la rubrique adaptées de "Vos vélos anciens" et les modérateurs déplaceront ici les sujets intéressants pour cette rubrique. De plus les sujets sont verrouillés afin qu'ils restent bien lisibles.

Accès à la Charte des utilisateurs du forum Tonton Vélo
Avatar de l’utilisateur
ian
Plus de 20 messages
Messages : 6149
Inscription : jeu. 09 avr. 2009 19:26:54
Localisation : Bordeaux

Inconnu 1910/20 jus médiocre restauration par Ian

Message par ian »

Quand Héléne et Hervé* m'ont appellé pour me dire "on a un vélo pour toi" je venais de me dire que c'était fini car : je n'ai plus de place, je suis trop à l'atelier, l'hiver arrive il fait froid, j'ai "pud'soupoursa", je fais pas assez de vélo etc...
"Mais il est trés vieux et tout rouillé" !
Ah bon, "si vieux que çà"? "Bon envoie la photo".
Le temps de développer la pellicule via le cable du téléphone et j'ai reçu çà :
DSCF0281-2.JPG
J'y croyais pas moi même . D 'abord un vrai ancien avec un reste de "Bordeaux" sur le cadre et un drôle de robinet sur le côté mais dans un état auquel je ne me suis jamais attaqué .
IMG_3212.JPG
IMG_3171.JPG
Un cadeau ne se refuse pas, j'ai eu le malheur de le toucher et de l'enfourcher , un café plus tard il était dans le coffre .

Constat premier .
Intégralement complet mais juste 20 % de peinture noire , les écrous ne sont pas abimés, la rouille n'est pas perforante les gardes boue en métal fin l'attestent, pas de boue sêchée sous le bdp et les gdb, de la graisse sêche aux endroits névralgiques . Bien suivi en son temps et stocké à l'abri mais dans les courants d'air .Tout çà est encourageant.

Constat second :la fréquentation du forum m'assure de trouver les exemples, avis et coups de mains amicaux nécessaires.

Enfin tertio : il faut s'occuper un peu .

J'envisage donc une restauration à minima car çà protége le porte monnaie et çà me parait la bonne voie pour un vélo de cet âge et dans cet état . J'ai vu ce que çà donnait chez des Tontons çà me plait bien et c'est réversible. De plus le suivi que çà nécessite ensuite occupe gentiment les soirées d'hiver ou les jours de glandouille .

Donc démontage complet sans aucun soucis mais de la patience et du dégrippant .
Passage du cadre nu à la brosse dure et au jet d'eau .
Frottage énergique aux tampons à récurrer épais avec produits vaisselle de maniére à faire tomber la peinture qui se décolle et la rouille friable. Je n'ai pas cherché à mettre le métal à nu mais suis arrivé à un aspect général noirâtre qui ne tranchait pas trop avec les restes de peinture .
Dégraissage au white avec pinceaux et brosses diverses .
Vinaigre blanc pour toutes les piéces acier et anciennement nickelées , toute la tringlerie de freins, puis la laine d'acier polish divers et vernis mat .
Dérayonnage et rerayonnage à neuf, nipples compris car impossible de conserver l'ancien montage.
Pneus/chambre neufs.
Assouplissement de la chaine maillon par maillons avec trempage dans du gas-oil puis du white, suspension et arrosage à l'huile épaisse jusqu'à refus, égouttage et essuyage. Travail inutile elle est trop étirée et ne peu servir .
Démonte totale de la selle renforcée par un dessous de cuir et de la mousse forte densité , rivets neufs. Dérouillage du support et vernis mat.
Dérouillage au touret des GdB et redressage sommaire volontaire au maillet , marteau et jets de bronze ou alu . Intérieurs passés au rustol

Passage ( 2 ) du cadre et des gdb à la graisse graphitée pour obtenir une couverture garnissante et protectrice noire satinée. Un coup de chiffon de temps à autre .

Montage d'une pompe et d'une lampe acétyléne pour habiller le coup d'oeil.

Photos de détails :
IMG_3170.JPG
IMG_3462_edited.JPG
IMG_3176.JPG
IMG_3452_edited.JPG
IMG_3202.JPG
IMG_3464_edited.JPG
IMG_3184.JPG
IMG_3466_edited.JPG
Résultat :
modif HP.jpg
http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=32&t=14743

Voilà , rien de sorcier et un budget de l'ordre de 120 euros dt 60 de pneus ( produits déjà acquis et hors déplacements divers ) . A venir patins de freins spécifiques 30 à 40 euros je pense :? .

Hervé *= http://hirondelle.pagesperso-orange.fr/
Verrouillé

Revenir à « Témoignages de restaurations »