• Publicité

Rayons galvanisés

Pneus, boyaux, rayons, roulements

Modérateurs: alain2908, Lisica, KRISSTOFF, Eric, OSSE

Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Lun 20 Jan 2020 17:44:03

Question aux historiens des technologies cyclistes : à quelle époque ont commencé à apparaître les premiers rayons galvanisés?
Il semble que les premiers procédés industriels de galvanisation datent du 19ème siècle (https://fr.wikipedia.org/wiki/Galvanisation, alors que dans le catalogue REXOR de 1925 il est mentionné que les rayons sont soit nickelés, soit "simples".
Et quand ces rayons étaient fournis sans nickelage, ils étaient, j'imagine, protégés par le monteur, mais avec quel produit? Peinture? Huile de lin? Autre?
Merci de vos lumières.
Catalogue REXOR-29.jpg
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Lun 20 Jan 2020 19:42:09

Ils devaient être "galvanisés à chaud", ce qui en passant, n'a rien à voir avec la galvanoplastie ni même avec l'électricité, puisqu'il s'agit du trempage des pièces dans un bain de métal —zinc auquel on ajoute du plomb, ou de l'étain, et de l'aluminium— fondu à 450° C. Comme le procédé date de 1840, ça laisse le temps à la bicyclette d'exister !
Pour la protection des pièces d'acier de mécanique au début du XXe siècle, on avait le choix : entre la passivation chimique (phosphatation, parkerisation), le dépôt de métal électrochimique (cadmium) ou encore par fusion d'étain… Il y a encore des procédés utilisés en armurerie et orfèvrerie, que je ne connais pas, employant des substances aussi sympathiques que les rhodium —encore que celui-là, ça va, cyanure de potassium, mercure, palladium, &c.
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Mar 21 Jan 2020 09:19:08

Je te remercie de ces précisions.
Tu aurais quand même une idée de quand sont apparus les premiers rayons galva? Même approximativement.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Mar 21 Jan 2020 10:19:35

J'ai jeté un oeil sur l'extrait du catalogue REXOR de 1936 : https://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=8&t=36347&hilit=rexor
Pour les spécifications des vélos, ont y parle d'acier chromé, nickelé, cadmié, mais toujours pas d'acier zingué ou galvanisé.
Si quelqu'un possède le catalogue entier (Kaloo?) est-ce qu'il pourrait jeter un oeil à la page des rayons?
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Mar 21 Jan 2020 10:30:45

Rien de plus non plus dans le catalogue GENTIL de 1939 : https://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=8&t=3429
Image
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Mer 22 Jan 2020 12:33:04

Certains rayons —d'aujourd'hui— sont encore nickelés, d'autres zingués —pour les roues de moto ou de voitures. Les écrous sont plus volontiers nickelés que chromés.
Enfin le cadmiage est fréquent avant le zingage : les deux métaux sont proches du point de vue atomique.
Par rapport à un chromage, le cadmiage-zingage forme aussi une couche qui retarde l'oxydation de l'acier, même si elle est endommagée —à la différence du chrome ! Elle reste néanmoins beaucoup plus tendre —surtout le cadmium— qu'une couche de chrome.
Les mécanos vélocistes pouvaient très bien recommander telle ou telle finition, et les marchands pratiquer des prix en rapport avec la tenue dans le temps du métal. Il est évident qu'un métal réputé sans entretien permettait de vendre plus cher une production, et que l'"apparition" des rayons zingués n'est pas une affaire trop technique mais qui dépend des moyens du cycliste. En fonctions des modes des époques, les vélos chers avaient des rayons nickelés et chromés, les vélos rustiques avaient des rayons en galva !
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Dim 02 Fév 2020 18:31:03

Avez-vous essayé de vous procurer des rayons galvanisés, amis antiquaires ? Jusqu'ici, je n'avais trouvé qu'un site belge sur l'Internet qui vende des rayons d'acier non-inoxydable. De plus, ils avaient l'air de faire des difficultés pour accepter une commande en provenance de France (!).
Récemment, j'ai vu que le site hollandbikeshop.com distribue les Sapim, les Indian et les Alpina zingués à des prix raisonnables. Les Néerlandais font aussi de bonnes choses !
J'ajoute pour ne pas les pénaliser que je n'ai eu que de bonnes expériences avec le distributeur des produits Sapim en France (devinez lequel) : ils se montreront sans doute tout à fait disposés à fournir les rayons hors-catalogue.
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Dim 02 Fév 2020 19:12:51

Bah j'ai bien essayé mais ça ne semble finalement pas si facile.
En général j'achète mes DT Swiss chez Rosebike en Allemagne (tous modèles confondus). Le choix est pléthorique, les prix attractifs, et la livraison rapide. Sauf que là, les rayons zingués, c'est visiblement pas leur coeur de cible. Pis t'façons DT Swiss n'en fait pas.
Quand j'ai des sous et que je veux me payer des Sapim, je vais chez Bike24 ou Hibke. Mais là non plus, pas de modèle zingué en vente (y en a pourtant un au catalogue Sapim).
Faudrait bien que j'aille draguer chez AliExpress, mais c'est un tel foutoir ce site...
Autre possibilité : voir ce que j'ai en stock, recouper, et refileter (j'ai la Hozan).
Dans le pire des cas, je prendrais de l'inox (en double-butted, tant qu'à faire) et je leur passerai un coup de Rustol, pour faire genre.
Après, il restera le problème des écrous nickelés...
On fait pas un boulot facile, hein.

Caillon a écrit:...Récemment, j'ai vu que le site hollandbikeshop.com distribue les Sapim, les Indian et les Alpina zingués à des prix raisonnables. Les Néerlandais font aussi de bonnes choses !
J'irai jeter un oeil sur leur site.
J'ai récemment passé une petite commande chez eux (rien à voir avec les rayons). Sont pas très rapides mais tout s'est bien passé. Okazou.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Dim 02 Fév 2020 21:21:31

En tout cas, ils auraient bien besoin d'un grammairien parce qu'ils écrivent le français dans leur site comme le grand dessinateur Willem —qui lui, en fait exprès : ils traduisent le mot spoke = "rayon de vélo" par "a parlé !"
C'était ma contribution au soutien aux langues ayant vocation à l'universalité.
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Dim 02 Fév 2020 22:07:37

Ah, Willem, les aventures de Tom Blanc, tout ça (cœur avec les mains). Un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaitre.

Ouais, bon, sinon, en traduction automatique, spokes ça donne parlés, et nipples ça donne tétons, c'est comme ça faut le savoir.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Mar 04 Fév 2020 09:28:24

Un peu de doc complémentaire sur les rayons anciens (doc fournie gentiment par l'ami Kaloo) :
Extrait du catalogue REXOR de 1936-1937 :
Catalogue REXOR 1936.JPG

Extrait du catalogue FAVOR (1935-1936) :
Catalogue FAVOR.JPG

Sur le catalogue REXOR, les rayons pouvaient être nickelés, cadmiés, ou émaillés, mais il n'est jamais dit qu'ils pouvaient galvanisés / zingués.

Sur le catalogue FAVOR, les rayons sont simplement dits "inoxydables". Je doute qu'il puisse s'agir d'acier inox tel qu'on le connait aujourd'hui (mais sait-on jamais). Je doute aussi que le traitement de surface puisse être fondamentalement différent de ce que proposait REXOR à la même époque.

A noter au passage que les écrous de rayons pouvaient déjà être nickelés.
A noter également que les jantes étaient proposées nickelées, chromées, ou émaillées, mais jamais zinguées.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Mar 04 Fév 2020 12:43:52

Johnny Béton a écrit:Sur le catalogue REXOR, les rayons pouvaient être nickelés, cadmiés, ou émaillés, mais il n'est jamais dit qu'ils pouvaient galvanisés / zingués.

Sur le catalogue FAVOR, les rayons sont simplement dits "inoxydables". Je doute qu'il puisse s'agir d'acier inox tel qu'on le connait aujourd'hui (mais sait-on jamais). Je doute aussi que le traitement de surface puisse être fondamentalement différent de ce que proposait REXOR à la même époque


La caractéristique du zingage c'est qu'il est pratiqué à chaud, à la différence des traitements galvaniques, à bains froids et tension électrique appliquée. Et n'était-il pas implicite qu'il y avait zingage quand on parlait de cadmiage (les deux métaux sont cousins) ? Car pour tout simplifier, il est possible de zinguer en bains électrolytiques —mais c'est pas le vrai truc— quoique ça doit permettre un dépôt plus mince que par trempage dans un bain de métal. En fait, il est difficile de traiter un acier contre la corrosion sans qu'un composé de zinc intervienne. Je pense que la raison de l'absence du mot zinc dans la documentation est d'ordre commerciale et qu'il faisait plus simplement et mieux dire qu'on n'a rien à voir avec la couverture des toitures, nous on est des mécaniciens ! Citons le Cadmium !

Pour rendre un acier inoxydable, il faut ajouter du ferrochrome à l'alliage Fe+C : la couche de chromate qui se forme au contact de l'air bloque la formation d'oxyde de fer. On sait ça depuis très longtemps, mais le chrome allié à l'acier sert aussi à améliorer la résistance à l'usure. Ce dernier emploi domina sur la protection contre l'oxydation, facilement obtenue à moindre coût par d'autres traitements.
L'acier inoxydable d'aujourd'hui (enfin le A2) est un alliage Fe+Cr+Ni pas trop bandant, difficile à estamper, produit en Inde sur l'exploitation des anciens cargos, il est bourré d'impuretés…
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Mar 04 Fév 2020 13:14:36

Bah dis-donc, question métallurgie et traitement des métaux, le Caillon, il en connait en rayon! 8)
Merci bien pour toutes ces précisions.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème

Re: Rayons galvanisés

Messagede Caillon » Mar 04 Fév 2020 18:10:56

C'est plus simplement une bonne habitude du traitement de l'info !
Hurtu routier n° 19582 DU 3 pignons dérailleur SC "Standard B" 1936-37, Wonder Special n° 4295 vers 1935, Monark séparable 24 " Duomatic (Suède) 1970, Motobécane VX 601 1983. Peugeot bi-porteur, P501 BZ, P8 LS W ou PH50M, Motobécane CT3 et Mirage, routier sportif Faggin.
Avatar de l’utilisateur
Caillon
Plus de 20 messages
 
Messages: 1338
Inscription: Dim 28 Sep 2014 09:08:48
Localisation: Paris/La Courneuve

Re: Rayons galvanisés

Messagede Johnny Béton » Ven 14 Fév 2020 08:40:52

J'ai posé la question à Gilou (par PM). Voici sa réponse :
gilou a écrit:...
La galvanisation apparaît mi 19ème. J'ignore quand elle a été appliquée sur des rayons de vélo. Ce que je sais, c'est que jusque dans les années 30, c'est le nickelage qui est pratiqué sur les pièces métalliques que l'on veut protéger de la corrosion.
Le chrome apparaît en 1930 et pendant quelques petites années nickelage et chrome sont utilisés de pair. Ensuite le chrome remplace définitivement le nickelage.
Je pense que les rayons galvanisés l'ont été pour les vélos bas de gamme car c'est un procédé moins cher que les deux autres méthodes.
Mais quand précisément, je ne saurai pas le dire.
...

Je vais donc continuer mes recherches, au moins par curiosité.
Parce qu'en ce qui concerne mes antiquités, la cause est entendue : pas de galvanisation, ni sur les rayons ni ailleurs.
Johnny Béton
Plus de 20 messages
 
Messages: 197
Inscription: Mar 10 Sep 2013 07:23:13
Localisation: Paris 20ème


Retourner vers Roues et pneumatiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités