• Publicité

DILECTA LE BLANC modèle 1937 chez Gilou

On trouve ici des vélos de course vendus comme tels par leurs constructeurs respectifs. Ils doivent tout d'abord être présentés dans la rubrique "Vélos sportifs de 1900 à 1944" et les modérateurs déplaceront ici les modèles concernés.

Modérateurs: alain2908, Lisica, KRISSTOFF, Eric, OSSE

Règles du forum
On trouve ici des vélos de course vendus comme tels par leurs constructeurs respectifs. Ils doivent tout d'abord être présentés dans la rubrique "Vélos sportifs avant 1945" et les modérateurs déplaceront ici les modèles concernés.
Accès au texte complet des Conditions d'Utilisation du forum Tonton Vélo

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede gibeu » Sam 25 Oct 2014 20:16:51

C'est bon il est prêt pour l'année prochaine dans la sainte baume
Avatar de l’utilisateur
gibeu
Plus de 20 messages
 
Messages: 1389
Inscription: Mer 31 Mai 2006 20:16:01
Localisation: MARSEILLE
Fonction: Webmaster AATV

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede gilou » Sam 25 Oct 2014 21:29:24

Dés que je peux Papik! Je te tiens au courant.
@ Gibeu. Cela me laisse un peu de temps pour trouver un maillot.
@ RR: tu me le vends? :mrgreen:
@ Dejoulardi: Polo ou Fausto, c'est jouable, mais le maillot sera tout neuf. Il me restera à le porter six mois, faire la restauration, couper la pelouse et tailler le jardin, dormir et prendre la douche avec, enfin tout pour lui donner une patine digne du vélo...
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5605
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: HYERES ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede dejoulardi » Sam 25 Oct 2014 23:12:02

gilou a écrit:Dés que je peux Papik! Je te tiens au courant.
@ Gibeu. Cela me laisse un peu de temps pour trouver un maillot.
@ RR: tu me le vends? :mrgreen:
@ Dejoulardi: Polo ou Fausto, c'est jouable, mais le maillot sera tout neuf.
Il me restera à le porter six mois, faire la restauration, couper la pelouse et tailler le jardin, dormir et prendre la douche avec, enfin tout pour lui donner une patine digne du vélo...

Avec la retraite tu aura le temps de faire tout çà :-D
Dejoulardi
:hello:
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2768
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: Juste à côté

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede Jean-Baptiste » Dim 26 Oct 2014 05:32:29

Bravo Gilles !

Après avoir regardé toutes les photos, je trouves que tu as réussi à le faire revenir dans le monde des vivants mais tu as surtout réussi à lui conserver son histoire, avec beaucoup de respect.

Bien beau chantier que tu as assuré avec ce Dilecta. D'ailleurs, par sa faute, il me faudra un jour en avoir un, de Dilecta... La plaque est très proche de l'insigne de la Deuxième Division d'Infaterie US dont je collectionne tout...

Franchement superbe patine, belle ligne du vélo, très beau travail,

JB.
On dit souvent des passionnés qu'ils sont fous... Mais on dit des fois qu'ils sont passionnés...
Jean-Baptiste
Plus de 20 messages
 
Messages: 655
Inscription: Sam 26 Avr 2014 21:59:01
Localisation: Montivilliers (76)

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede gilou » Dim 26 Oct 2014 06:42:22

dejoulardi a écrit:
gilou a écrit:Dés que je peux Papik! Je te tiens au courant.
@ Gibeu. Cela me laisse un peu de temps pour trouver un maillot.
@ RR: tu me le vends? :mrgreen:
@ Dejoulardi: Polo ou Fausto, c'est jouable, mais le maillot sera tout neuf.
Il me restera à le porter six mois, faire la restauration, couper la pelouse et tailler le jardin, dormir et prendre la douche avec, enfin tout pour lui donner une patine digne du vélo...

Avec la retraite tu aura le temps de faire tout çà :-D
Dejoulardi
:hello:


Pas certain Jacques, la perspective du temps libre arrivant, les projets s'empilent et j'ai peur d'être obligé d'avoir des priorités...
Merci Jean-Baptiste, par contre si je devais m'autocritiquer, je dirai juste que le tube de selle est un peu trop sorti, mais là, ce sont mes jambes qui commandent, et que la guidoline fait trop neuve, vivement qu'elle se patine!
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5605
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: HYERES ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede Bir Hakeim » Dim 26 Oct 2014 09:07:49

Superbe restauration
Un exemple à suivre pour moi , comme les restau d'Emile A. (j'essaie de reproduire la démarche seulement, j'abandonne l'espoir de faire aussi bien, pour ne pas me decourager)
mais ( :oops: ), je trouve dommage de mettre des repros de bidons et de porte-bidons -
Bir Hakeim
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Lun 24 Oct 2011 13:47:49

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede gilou » Dim 26 Oct 2014 09:37:16

Merci Bir Hakeim pour ta venue sur mon post. Et oui, j'avais oublié le porte-bidon repro dans le chapitre autocritique. Mais celui-ci est un petit coup de coeur car, il provient de la fabrication perso de l'ami Polo. Le vélo ne sera jamais présenté avec les bidons neufs de l'Anjou qui font trop tache sur cette machine. La photo a été prise juste pour se rendre compte du gabarit du porte-bidon "habillé" sur le vélo. En outre, il faut voir aussi qu'à 200 ou 250 euros l'ensemble d'époque négocié actuellement sur les bourse-échange, on a un beau vélo pour le même prix! Donc, j'achète ce type d'accessoire complet au compte goutte...
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5605
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: HYERES ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede envahisseur87 » Dim 26 Oct 2014 10:31:47

BONJOUR GILOU

pour ces histoires de donner de la patine ou divers procedes allant dans le meme sens pour les guidolines suis a demi d'accord avais ne sais ou j'ai mis quelques lignes relatant a l'echelon d'ANQUETIL Il me semble que celui d'une course a une autre faisait changer sa guidoline pour presenter des velos immacules donc!!!!il est vrai que ce meme personnage surtout dans les
CLM ne se presentait pas en chiffonnier!!!===cette image de nettete et d'elegance a ete mise en pratique par un des PELISSIER surnonme BRUMMEL l'image de vecu pour ma part n'exclue pas la nettete==envahisseur 87
envahisseur87
Plus de 20 messages
 
Messages: 8737
Inscription: Dim 04 Nov 2012 18:24:03
Localisation: Samois Sur Seine

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede Bir Hakeim » Dim 26 Oct 2014 10:36:05

Les vélos d' Anquetil etait neufs . C'est loin d'être le cas de ce Dilecta
Bir Hakeim
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Lun 24 Oct 2011 13:47:49

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede envahisseur87 » Dim 26 Oct 2014 13:31:20

bonjour BIR HAKHEIM

ENCORE heureux tu ne voudrais pas qu'il eu ete equipe par EMMAUS!!!!!!!bon maintenant sur ce sujet chacun voit midi a sa porte et chacun a une conception peut etre perso et pourma part
c'est pas mon truc==envahisseur 87
envahisseur87
Plus de 20 messages
 
Messages: 8737
Inscription: Dim 04 Nov 2012 18:24:03
Localisation: Samois Sur Seine

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede andré » Dim 26 Oct 2014 18:00:39

Magnifique, restauration rigoureuse et soignée :fleur: souci du détail, pas de place pour " l'à peu prés" , superbe boulot, chapeau bas !!!
andré
Plus de 20 messages
 
Messages: 467
Inscription: Sam 14 Jan 2012 15:16:06

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede gilou » Dim 26 Oct 2014 23:16:30

Merci André et les autres, pour ma part, ici, sur ce Dilecta, un petit concentré du savoir faire acquis après plusieurs restaurations. Au début, on apprend une technique de base, puis plusieurs autres. Ensuite il faut toutes les maitriser. On peut même en découvrir certaines par soi-même. Il suffit ensuite d'en tirer tous les enseignements, de choisir le meilleur de tout cela et ensuite d'en faire un style.
Personnellement, au bout de quelques années d'apprentissage, je suis toujours à la recherche de mon style. Il me reste encore beaucoup de chemin à parcourir, le bâton de maréchal est encore loin. Il y a tellement de genre de machines et de diverses périodes, qu'il faudrait un style pour chaque époque.
Pour les vélos de courses, quoi faire d'une guidoline neuve, alors que le vieux jus où la rouille est omniprésente demande une restauration si on veut rouler avec le vélo? Comment faire oublier que de nombreuses heures de travail ont été nécessaires pour remettre en marche une machine. Un juste milieu entre les traces du passé et la faire rouler en toute sécurité. Et c'est là que réside à mes yeux la difficulté. Ensuite chacun peut préférer un autre style: laisser une machine dans un jus intégral, mais en faire une machine inerte, de musée, ou, une restauration à l'américaine, tout à neuf, quitte à lui faire perdre son âme. Je ne critiquerai personne pour l'une ou l'autre manière, je préfère passer mon temps à maitriser ma méthode de restauration...
Merci à tous d'avoir parcouru toutes ces pages consacrées à un de mes vélos de course préférés.
Dernière édition par gilou le Lun 27 Oct 2014 06:41:04, édité 1 fois.
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5605
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: HYERES ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede envahisseur87 » Dim 26 Oct 2014 23:45:26

bonsoir

+ 1 avec ANDRE de toute facon!!! car si ai de temps en temps des petites divergences de vue sur certains points de details DILECTA reste une de mes marques preferees pour diverses raisons
envahisseur 87
envahisseur87
Plus de 20 messages
 
Messages: 8737
Inscription: Dim 04 Nov 2012 18:24:03
Localisation: Samois Sur Seine

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede papik » Lun 27 Oct 2014 11:21:08

Là, je reconnais bien Gilou, et je partage complètement son approche et sa philosophie de la restauration , il exprime cela avec beaucoup d'humilité , et pourtant , quelle somme de techniques et de connaissances n' a-t-il pas acquis dans ce domaine :vieux:
Je pense qu'avec d'autres Tontons reconnus pour leurs superbes réalisations et rénovations, ils constituent l'exemple à suivre pour nos modestes travaux :wink:
Évidemment, se pose un jour ou l'autre, la question de savoir si une situation par trop dégradée (absence de peinture ou vélo déjà repeint, corrosion omniprésente,fissures etc...n'implique pas une rénovation complète avec nouvelle peinture , consolidation,(quand c'est possible) ou autre intervention lourde ...là, deux options à mon avis ; soit l'objet n'est destiné qu'à une utilisation simplement visuelle et ne doit pas rouler (expo, manifestations patrimoniales); on laisse "dans son jus" dans la mesure du possible et l'on se contente de nettoyer , dérouiller et mettre en évidence les aspects caractéristiques de la construction, soit , l'objet est destiné à servir et à rouler de nouveau , et l'aspect sécurité doit être absolument privilégie, même si cela implique une petite entorse avec la vérité historique :mrgreen: la rénovation doit , dans ce cas , être synonyme de fiabilisation :velo2: ; pour s'en persuader, il suffit de faire l’expérience d'une descente de col avec un vélo ancien, et l'on comprend vite que si tout n'est pas parfaitement fiable, l'aventure risque de finir à l’hôpital...

Le grand art de Gilou, et d'autres Tontons , je pense à RR , à Emilea ,Audiman et à tant d'autres, c'est d'arriver à concilier les deux ; ils arrivent à rendre parfaitement fiables, des vélos conservés dans leur état et aspect d'origine ; l'exercice est particulièrement difficile, et implique une somme de connaissances impressionnante :fleur:
papik
Plus de 20 messages
 
Messages: 837
Inscription: Lun 26 Mar 2012 21:12:59

Re: DILECTA LE BLANC années 30 chez Gilou

Messagede Jean-Baptiste » Lun 27 Oct 2014 19:14:59

Bonsoir.

Papik a tout a fait su saisir l'essence même du travail de Gilles et sans vouloir jouer les ronds de jambes, je suis vraiment épaté du rendu...

Pour être honnête ( toutes vérité est bonne à dire, non ?) j'ai ressenti une grande fierté lorsque Gilles m'a aidé sur mon premier vélo et m'a suivi et j'espère, un jour, parvenir à un travail à la hauteur de ce Dilecta.

Je pense aussi aux travaux d'autres Tontons, Stellis, Ti'Claude, Jérémie entre autres, et même si modestes soient nos vélos, je trouve que l'esprit de perfection que l'on retrouve chez certains est vraiment subjuguant...

Un jour, peut-être, aurais-je la chance d'avoir un niveau pas trop mauvais, pour le moment je suis l'exemple de certains Tontons "hors norme" dont Gilles, sans conteste, fait partie.

Encore bravo,

JB le débutant :fleur:
On dit souvent des passionnés qu'ils sont fous... Mais on dit des fois qu'ils sont passionnés...
Jean-Baptiste
Plus de 20 messages
 
Messages: 655
Inscription: Sam 26 Avr 2014 21:59:01
Localisation: Montivilliers (76)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vélos de course de 1900 à 1944

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités