• Publicité

La ballade de Marco l'Agenès

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mar 25 Jan 2011 21:28:40

Cet après-midi (mardi 25 janvier) grand beau temps alors que ce matin il y avait un brouillard à couper à la hache. Donc, on sort de sa léthargie, on se transforme en bibendum et en avant Guingamp !

Dehors, il fait effectivement beau mais ... ça caille quand même sévère : l'hiver, quoi :roll:

D'ailleurs, le canal est légèrement gelé BRRRRRRRRRRRR
Ma 25-01-11 007.jpg


Bon, j'ai lâché le morceau : direction la voie verte, mon terrain de jeu favori. Surtout en pleine reprise de rando vélo car, ben c'est tout plat c'te blague !

Je pars confiant pour 40 bornes de promenade car je me sens capable de le faire NOUMDEDIOU ! Je roule le long du canal qui est encombré de chicanes mobiles, des promeneurs et des chiens, heureusement en laisse et débonnaires.

" Bonjour ! Bonjour ! Bonjour ! Bon ..." Je mets un point d'honneur à saluer tout le monde pour éviter que le monde sombre dans l'indifférence. Courtois le Marco, non ?
Petit à petit les chicanes s'espacent et je peux prendre un rythme de croisière sympathique quand, Glups ! J'ai des hallu' ou bien ?!
V'la que je vois des anges, à c't'heure :shock: J'ai pas bu, je me suis pas dopé, je décompense pas une psychose ... alors ?

Une beauté patine devant moi,trainant une boule de poils au bout d'une laisse. Des jambes mises en valeur par des collants noirs, une jupe courte aux carreaux noirs et blancs, des formes parfaites ... non, sûr, c'est une apparition.
Ben non, c'est bien une jeune femme au sourire charmant mais avec un handicap insurmontable : son papa à vélo ! Craignant le routier sprinter, je me contente de les saluer et je taille la route avec un sourire niais.

Je roule pas trop mal pour une marmotte qui a hiberné depuis la fin de l'automne SCREUGNEUGNEU !
L'air est vif mais il n'y a pas de vent sinon relatif car bibendum fend la bise à la vitesse de l'éclair ... DAMNED ! Les roseaux de la berge se plient dans le sens de MA marche.
Un petit vent coquin me pousse dans le dos et me fait croire que je suis en forme : mais en forme de quoi, je vous le demande :confus:

Du coup, j'arrive au pont de Gio et je reluque grave vers les hauteurs du village de Clermont Soubiran. Et si je tentais une ch'tite ascension, histoire de voir où j'en suis ?
Je sais, c'est vraiment pas raisonnable mais bon, je ne suis pas à une contradiction près ... c'est ça qui met de l'imprévu dans la vie, après tout :velo2:

Bon, on y va ? Que oui qu'on y va mon bilout ! Au gauche ou à droite ? C'est plus logique à droite alors que mon pif me dit "à gauche" : donc, à droite !
Ben non pas à droite. Pas à droite du tout même ! Là-bas, ya deux bergers allemands qui m'attendent patiemment en affûtant leurs crocs, toutes babines dehors.
Vous connaissez mon courage légendaire, hein ! Non ? Ben la preuve : demi-tour toute !!!

Bon, on y est ... au pied de cette montée. Elle est courte mais elle a une particularité intéressante : le pourcentage évolue progressivement de disons 4 à 5% jusqu'à 10% en passant par un virage en épingle à 15% et une rampe à 12%; de quoi s'amuser un peu quoi !
Ben pour m'amuser, je me suis bien amusé ! Le début relax en 42 x 26 au train, le luc vissé sur la selle, tranquille Emile, je grimpouille two fingers in the nose car j'ai deux kilos de moins que l'été dernier et ça compte SACREBLEU !

Aïe ! Le pourcentage passe subitement à 8% et là c'est plus du tout la même limonade. Bon, je ne joue pas les warriors, je sors mon joker TADAAA : un ch'tit plateau tout mimi avec 32 mignonnes quenottes.
Aaaaah ! ça mouline cool maintenant, hein. La pente ne fait plus la fière d'un seul coup. Et puis le virage en épingle à 15% je te le passe en danseuse et en souplesse 8)
Tiens, un cantonnier : " Bonjour ! " Sympas les autochtones.

Heuuuu, mais pas les chiens :surpris: Deux molosses surgissent juste dans la rampe à 12% : cool non ?
Le cantonnier derrière le virage : " Ils ne sont pas méchants ! "
Ah non, effectivement. Quand ils m'auront boulotté, les suivants ne craindront plus rien le temps de leur digestion :biggrin:
Et l'un de ces abrutis qui essaie de mordre mon beau Michelin PRO race avant !!! Grand moment de solitude où t'as envie de meurtre alors que tu essaies de les calmer, rassurer, hypnotiser, évangéliser ... alors que tu penses bien fort " Mais cassez-vouuuus, Berthe ! "

Soudain, ils lâchent l'affaire, je suis plus sur leur territoire (dommage qu'ils ne savent pas que la route n'est pas privée, sont c*ns ces cabots quand même) et je m'aperçois que je ne suis pas essoufflé :shock: Pourtant, on finit jusqu'à la place de la mairie avec du pentu qui te cisaille la forge.
Je me souviens d'arrivées pitoyables, le palpitant au rupteur, rougeaud et dégoulinant par tous les pores de mon corps : ça change :mrgreen:

Du coup, je prends les chemins de traverse avec un sentiment de liberté ... comment l'exprimer ? Mais si, tu sais bien ... ça te prend comme ça, sans prévenir et tes poumons se gonflent d'un souffle spécial qui te remplissent d'aise.
La petite route de campagne devient subitement légère comme un voile de soie et je voltige jusque dans la plaine de Garonne où je retrouve la voie verte et le joli pont de Bassanne, proche de Golfech ...
Fichiers joints
Ma 25-01-11 006.jpg
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mar 25 Jan 2011 22:49:06

Ben quoi, c'est déjà fini ?

Que nenni messeigneurs ! Je vais jusqu'à Golfech que je crois toujours être mon point de chute (mais n'anticipons pas).
Je glisse en souplesse jusqu'à mon lieu de recueillement perso qui se trouve au pied de la centrale électronucléaire de Golfech, ce qui, je vous l'accorde, devient subitement moins glamour.
Mon lieu n'a d'ailleurs pas de cachet mais j'y vais de temps en temps pour méditer quelques minutes et je repars plus léger ...
Ma 25-01-11 001.jpg


Friche industrielle pour les uns, lieu de méditation pour d'autres : ainsi va la vie avec ses inévitables incompréhensions :roll:

Bon, trêve d'attendrissement, faut reprendre la route vaillamment car j'ai encore des fourmis dans les jambes et j'aimerais tenter une expérience. A cinq, six bornes d'ici (je te le fais savoir; heum,ha non, ça c'est le CID :mrgreen: ) ya la côte d'Auvillar qui m'appelle. Et moi, je ne sais pas résister à cet appel lancinant venu du fond de mes entrailles 8)

La voilà bientôt. Le pourcentage n'est pas bien méchant, peut-être du 7% au plus fort du pentu, alors je monte en souplesse avec un 42 x 26 surprenant passé 30 bornes et une côte infestée de chiens.
J'te grimpouille ça au train avec des images sépia plein la tête (enfin ... même ça c'est une image :roll: ) : c'était en 2006, c'est pas vieux et pourtant tellement lointain.
Je m'arque-boutais sur les pédales de mon Gitane sur cette même pente en comptant chaque mètre comme une incommensurable victoire.
Que de chemin parcouru depuis !
J'ai l'impression d'avoir vieilli comme un bon vieux Bordeaux : me bonifierais-je ?

Qu'importe ! Je suis arrivé dans le vieux village :
Ma 25-01-11 005.jpg


Ah oui, j'oubliais : on a des villages pas mal par chez nous ... avec des halles de toute beauté
Ma 25-01-11 004.jpg


Je redescends plein pot et quelle lubie me prend ? Je fous un 52 x 13 suicidaire dans la plaine de Garonne, aidé il est vrai par l'élan initial et un bitume enrobé lisse comme un billard : je vole, je file, je bombarde comme un missile sol/sol; c'est grisant, c'est monstrueux, c'est divin ...
Première alerte : le rampaillot que constitue le pont enjambant la Garonne me brûle les quadriceps. J'ai beau tomber du rapport, rien n'y fait :evil:

Je redescends en reprenant de la vitesse mais c'est un leurre : en bas, les quadri parlent au quadra et lui révèlent la triste vérité.
Un long trimestre d'inactivité, des agapes un peu trop prolongées lors de fêtes à rallonge et une quinzaine souffreteuse ont eu raison de mon pédalage de charme.
Ya plus d'essence ma pôv' Lucette, c'est bête à pleurer.

Le fringant coursier s'est transformé en une haridelle qui fait peine à voir
Ma 25-01-11 003.jpg


Image insoutenable d'une déchéance programmée alors que le séchoir était pourtant si près
Ma 25-01-11 002.jpg


Meuh non, ce n'est pas le même, je ne me serais pas permis :wink:

Bon, mais il faut songer à rentrer. Une pâte de fruit, du sucre, ma mixture du camelback (eau chaude/Ricoré/miel) et je mouline gentiment les vingt bornes qu'il me reste jusque chez moi en prenant le temps d'admirer la nature qui se prépare pour la nuit.
Deux hérons fouillent les flaques d'eau résiduelles dans le lit d'un canal désespérément vide. Des rapaces d'un blanc immaculé rayent le ciel crépusculaire de leurs ailes éclatantes au soleil couchant. Un ragondin remonte le cours d'une rivière à l'eau limpide. On est bien ...

Le retour au bercail me permet de m'apercevoir que pour ma deuxième sortie (pour 2001, s'entend :mrgreen: ) je n'ai pas trop puisé dans mes réserves.
Demain, on verra si les courbatures s'invitent ...
En attendant, j'ai pris un pied fabuleux comme seul le vélo m'en procure. Je n'ai jamais vécu cela, même avec une moto alors que j'ai été un fanatique des deux-roues à moteur !
L'énergie humaine, c'est quand même autre chose !
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Le voyageur » Mer 26 Jan 2011 06:11:51

Beau récit Marc :-D Merci :wink:
Le voyageur
Plus de 20 messages
 
Messages: 9413
Inscription: Mar 11 Déc 2007 23:10:05

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede ian » Mer 26 Jan 2011 06:56:04

Salut,
quelle épopée!!.
Comme quoi l'aventure est aussi au coin de la rue. :-D
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4820
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mer 26 Jan 2011 18:07:41

Merci chers Tontons, je ne savais pas si mon histoire (véridique, je tiens à le préciser) vous plairait ... surtout vécue avec un engin moderne en carbone :oops:

Alors cadeau : une vue depuis mon vélo du fameux virage en épingle à 15%
Clermont Soubiran D18-07-10 008.jpg


Et le village de Clermont Soubiran, vu depuis le canal du midi :
Clermont Soubiran D18-07-10 001.jpg


L'été dernier, il était bien caché dans son écrin de verdure 8)
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede giovanni » Mer 26 Jan 2011 19:46:36

ha ha marco l'esquimau :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
giovanni
Plus de 20 messages
 
Messages: 1352
Inscription: Mar 03 Aoû 2010 11:40:21
Localisation: agen 47000
Animateur de Region: lot et garonne

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede stellis » Mer 26 Jan 2011 20:13:30

Marco,
T'es entrain de nous faire de la pub pour qu'on aille tous à ta virée au fond des Boé............
En tout cas beau reportage, continues à nous relater tes virées.......... :fleur:
Vélocipède X ca1869 - Cripper Peugeot ca1889 - Cadre en croix X ca1890 - Alldays & Onions ca1890 - Clément ca1893 - Columbia model 45 1898 - Rambler ca1905 - Sportif X ca1920 - Vialle ca1927 - Stellis ca1930 - Motobécane C4 1979 - Laïti 1991
Avatar de l’utilisateur
stellis
Plus de 20 messages
 
Messages: 16235
Inscription: Jeu 07 Mai 2009 20:18:28
Localisation: Var et vaucluse
Fonction: membre du C.A et secrétaire des ATTV

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mer 26 Jan 2011 21:05:27

:hello: toi aussi :wink:

Un méli-mélo de photos de mon coin ousque je roule à la force du jarret et où je prends mon pied :


départ de Boé au bord du canal du midi (encore appelé "latéral à la Garonne") à 300 mètres de chez moi !
13-07-10 002.jpg
La voie verte à Boé exactement


Le pont bleu (affreux mais on a fini par s'y habituer :roll: ) à Bon Encontre, juste de l'autre côté de la RN 113, dite route de Toulouse :
13-07-10 003.jpg
Le pont bleu de B.E.

Tiens ! C'est pas très loin de chez Gio : Yo bilout !

La direction est inverse de celle d'hier (qui allait vers Invité, pardon, vers Toulouse), ben là, c'est vers Bordeaux et avant ... La Réole (hein Kita :wink: )

On passe sous le pont-canal pour aller à Agen : au dessus de vous et la voute de pierre, il y a de l'eau et parfois des bateaux, des péniches.
C'est aussi la voie verte en direction de Tonneins, Marmande, La Réole ...
13-07-10 004.jpg
Sous le pont-canal


Tant qu'on y est, on est passé sous le pont-canal et on se retrouve sur la passerelle pour l'admirer :
15-07-10 006.jpg


La passerelle ? Un pont suspendu pour les piétons et les cyclistes (à pied sur le pont, hein :evil: ) qui traversent Garonne d'Agen au Passage d'Agen :
15-07-10 008.jpg

Au fond, le gravier, lieu de promenade très prisé d'Agen. J'y ai fait mes premiers pas et l'avenue derrière a servi d'arrivées au sprint pour plusieurs étapes du Tour de France.

Voila un tout petit aperçu des balades à vélo que l'on peut faire dans la ville et autour grâce à la voie verte et aux pistes cyclables : cool, non ? 8)
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede kita » Mer 26 Jan 2011 22:31:08

tu le trouves moche ce pont bleu ? bon je connais pas mais franchement je trouve que c'est aussi bien en couleur que le gris sale du béton :? du côté de la Réole quand je passe dessous je les rêve tous en couleur :mrgreen:
cet été j'ai roulé le long du canal du Nivernais en Bourgogne et j'ai trouvé le coin beaucoup plus coloré , des ponts de toutes les couleurs , des fleurs , des maisons eclusières fleuries ... c'est particulièrement accueillant et agréable !
kita
Plus de 20 messages
 
Messages: 1231
Inscription: Ven 23 Oct 2009 08:11:36
Localisation: Bordeaux

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mer 26 Jan 2011 23:07:01

Pour apporter quelques précisions à mon cher Stellis (ou t'embrouiller un peu plus :velo2: ) sur mon activité cyclo-loisirstique (ouais, derrière cet affreux barbarisme se cache une réalité fort honteuse : je considère que je pratique du "cyclo-loisir" soit du vélo en local lors de mes temps de loisir), fut-elle engluée dans une direction protéiforme, je révèlerai ceci :

- j'ai la chance de pouvoir me retrouver sur la voie verte le long du canal en trois coups de pédale à partir de chez moi :
à gauche, je pars vers Golfech, Valence d'Agen, Moissac et là où je n'ai pas poussé : Toulouse
à droite, je vais longer Agen, passer sur le pont-canal, traverser le Passage d'Agen, puis filer vers Buzet, Tonneins, Marmande et La Réole (théâtre de la future balade printanière du sud-ouest)

- parfois, lorsque ma chère et tendre va voir ses parents à Casteljaloux, je fais les 60 bornes à vélo, le long de la voie verte jusqu'à Damazan, puis dans les coteaux sablonneux couverts de chênes et de pins jusqu'à la vallée de l'Avance. D'autres fois, au lieu de faire court, je fais une large boucle pour visiter la bastide fortifiée de Vianne et le château en ruine de Montgaillard (avec une côte courte mais au pourcentage bien casse-patte) au milieu des vignes de Buzet.

- où l'on reparle du Gitane : lorsque je l'ai repris du haut de mon quintal, en 2006 (faut que je retrouve une photo car je suis carrément impressionnant de "grassitude"), j'en ai bavé, mais d'une force. Rétrospectivement, je me demande encore comment je n'ai pas refoutu ce satané suppôt de Satan dans l'oubli d'un grenier !!!
Fallait vraiment que je sois motivé :shock: d'autant que mon sur-poids provoquait en moyenne une crevaison par sortie :evil:
Mais j'ai pu rouler sur les traces des fantômes de mon enfance, dans les coteaux des Serres de l'Agenais et ceux du Tarn-et-Garonne, autour d'Auvillar et ça, ça n'a pas de prix.

- j'adore rouler dans les coteaux, surtout les jours où j'ai la pêche : monter, descendre, monter, descendre sur 80 bornes en me fadant 8 côtes d'une taille respectable et des dizaines de petites, j'adore ça. Surtout que le paysage est varié.
En plus, je vais te faire un aveu : lorsque je suis sur la crête nord des coteaux qui bordent Garonne, j'ai parfois le bonheur de contempler la chaîne des Pyrénées et de rêver de leurs pentes si délectables.

- on est loin de La Réole, Barie, le moulin de Piis qui sont à quelques 90 bornes en Gironde car ici c'est le Lot-et-Garonne avec ses paysages : on a bien évidemment la vallée de la Garonne qui fend les coteaux en deux, la vallée du Lot qui se jette dans Garonne à Aiguillon.
Au nord est c'est le Lot et la Dordogne avec un paysage de causse noir sur une terre ocre saturée de fer, à l'est rien de nouveau (mouaf !) mais un causse plus aride où l'on trouve les fameuses truffes au sud le Gers et ses terres de plaine fertiles entre des coteaux "à melons", au sud ouest on est déjà dans un paysage sablonneux de Landes avec des pins maritimes, des chênes-liège, de la bruyère et des fougères, à l'ouest ben vous verrez le reportage sur la balade printanière, au nord-ouest la Gironde et les vignobles de Duras qui donnent un excellent vin pourtant peu connu.
Au milieu grosso-modo ce sont les fameuses serres de l'Agenais qui donnent des terres arables, des pâturages dans les coteaux mais aussi les fameux vergers de prunes d'Ente qui donnent le non moins fameux pruneau d'Agen.

Bref, des paysages contrastés qui permettent de se dépayser facilement en deux coups de pédale :velo1:

Et quand je veux changer de décor, j'ai le Tarn-et-Garonne à seulement vingt bornes ; elle est pas belle la vie ? 8)

PS : pour Kita : effectivement, au début en 1990 on le trouvait laid en bleu car on aurait préféré une ou d'autres couleurs, mais la polémique s'est éteinte il y a des années et tout le monde s'est habitué à tel point qu'il fait depuis longtemps partie du décor. Et pour les ponts brut de béton tout dégueu, j'avoue à ma grande :oops: que je les aime ainsi, avec les cicatrices de leur histoire, même s'ils sont moches :mrgreen:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Jeu 27 Jan 2011 09:22:52

Yo mon Invité !

Même si j'aime ma vallée de Garonne et ses coteaux, j'ai une tendresse particulière pour les Landes et leur massif forestier.
Ma première photo en station debout (de chou), c'est appuyé contre l'écorce rugueuse d'un pin plus que centenaire, les petits chaussons en laine sur un tapis d'aiguilles 8)

Comme je l'écris un peu plus haut, je fais parfois vingt bornes de plus pour aller chez mes beaux-parents, juste pour le plaisir de flâner sur les chemins landais.
Qui n'a pas roulé l'été dans un air qui embaume la résine de pin et la bruyère au milieu du chant des cigales, a manqué quelque chose cyclotouristiquement parlant.

Je vois que j'ai affaire à un esthète :wink: 8) ...

PS : lors de ma prochaine rando dans les Landes (lot-et-garonnaises), je prends un florilège d'images et je les poste dans ce sujet :hello:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Jeu 27 Jan 2011 09:29:35

Ah oui ! Et si j'ai arpenté ces routes forestières avec mon Roubaix moderne ces trois dernières années, j'ai fait un paquet de bornes avec mon Gitane 79 mHz auparavant ... jusqu'à Biscarrosse plage chargé comme un mulet :shock:

On peut rouler avec une randonneuse voire un vélo de ville sans problème et sans se fatiguer sur des dizaines de kilomètres. En revanche, pour la frime, ya personne pour admirer ton beau vélo :biggrin: ... des chevreuils peut-être :roll:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Jeu 27 Jan 2011 10:33:14

Je sens confusément qu'il va falloir que j'organise une rando dans mes Landes lot-et-garonnaises, sinon yen a un qui va m'en vouloir :roll:

Bon : en juin, un WE pour faire bonne mesure, en VTT sur les chemins sablonneux : ça te dit ?
Je parie que Gio serait de la partie car il a acquis un bijou TT :shock:

Là je suis vraiment pervers :twisted: :twisted: :twisted:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede giovanni » Jeu 27 Jan 2011 10:49:18

marco ,tu vois le pont bleu,derrière il y a une usine désaffecter
c'est la que j'ai trouver maya en rentrent du taf,il y a 2 ans
depuis des que je passe devant avec elle,elle est hyper collante comme si elle avait peur d'être encore abandonner :cry:
Avatar de l’utilisateur
giovanni
Plus de 20 messages
 
Messages: 1352
Inscription: Mar 03 Aoû 2010 11:40:21
Localisation: agen 47000
Animateur de Region: lot et garonne

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Jeu 27 Jan 2011 20:54:52

Oui :wink: les Landes par chez nous, c'est aussi ça :
Les Lachaud 224.jpg


... quand ya pas des pins, ce sont de magnifiques garennes de chênes ... avec des tapis de cèpes dessous à la bonne saison :mrgreen:
et autour ya plein de chemins sympa au milieu des bois
... mais moi, ce que j'en dis :roll:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1351
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Suivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité