• Publicité

À travers les Causses du Quercy

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

À travers les Causses du Quercy

Messagede Chef de gare » Mar 05 Déc 2017 06:37:26

Depuis que j'ai commencé le vélo, j'ai toujours eu envie de voyager avec, j'ai fait quelques voyages itinérants avec mon grand-père et des amis, et puis l'envie de tenter des voyages seuls est apparue, mais entre temps j'ai découvert le vélo ancien et puis m'est venue l'idée de randonner avec ce genre de vélo.
Comme je l'ai précisé dans un sujet précédent, pour moi le vélo ancien c'est obligatoirement un vélo d'avant 1945, pour moi pas question de légèreté à tout prix, de rapidité ou de passages de vitesses.
J'ai encore dans la tête de nombreux projets de grandes randonnées sur au moins 4 ou 5 jours que je souhaite effectuer aux beaux jours, mais on garde ça pour plus tard :wink:
Au départ je souhaitais faire ces grandes randonnées avec mon vélo de gendarme, plus propice aux dénivelés importants grâce à son merveilleux 44x22 qui m'a bien aidé dans les Alpes, mais en début d'année, un tonton nous a présenté un site, Rendez-Vous au 37 (http://www.rv37.fr) qui raconte et décortique l'histoire d'Henri André, grand randonneur à la Belle Époque. Je suis tombé amoureux de ces récits et puis là début Novembre je me suis dis "Pourquoi pas le tenter ?", ça m'a pris comme la cagagne et je suis parti à la recherche de quelqu'un qui puisse m'héberger sur mon périple qui était déjà tout tracé dans ma tête.
Pourquoi les Causses du Quercy ? Déjà parce que c'est à côté, et en plus c'est un endroit absolument préservé et on se croirait pile-poil au début du XXème siècle, avec un peu de patine sur les murs des maisons et sur ma monture :mrgreen:
Trêve de récits, voici LE récit d'une randonnée en 1910 :


Dimanche 3 Décembre 2017, euh non, Samedi 2 Décembre, c'est plutôt là que commence l'histoire, avant même d'être parti... Je descend à la cave vérifier l'état de ma bicyclette et trouve le pneu avant explosé... Ca commence bien, alors en vitesse de remplace ma chambre et vais en chercher une autre au village "au cas où"

Donc reprenons, Dimanche 3 Décembre 2017

Image

Huit heure trente, c'est l'heure du départ depuis Martel, il fait -7°C et je descend au petit village de Creysse où il doit sans doute faire plus froid. Des gouttes d'eau se forment après ma maigre moustache et gèlent instantanément, une vraie guirlande de Noël avec ces petites boules de glace...
Une petite côte à la sortie du village dégèlera tout ça jusqu'en haut où ça reprendra de plus belle

Image
Le pont sur la Dordogne à Meyronne, la Dordogne sert de délimitation entre le Causse de Martel de le Causse de Gramat

J'arrive ensuite à Lacave, renommé pour ses grottes, découvertes en 1905

Image

Je passe ensuite sous le château de Belcastel où je trouve ma bifurcation sur un petit chemin blanc qui longe le ruisseau de l'Ouysse

Image

On s'engage dans ce chemin en passant sous l'arche d'un joli moulin à flanc de falaises desquelles résonne le fort bruit des chutes d'eau de la retenue

Image

Image

Image
La source de Font del Truffe

Image

Je continue donc mon chemin tranquillement jusqu'au moulin de Cougnaguet, où la température remonte légèrement et le bitume revient

Image

Je décide de ne pas suivre la route qui monte à Rocamadour et descend jusqu'à un petit chemin au fond de la vallée de l'Alzou, chemin que je n'avais fait que repérer depuis la route de Rocamadour.
Après quelques mètres dans ce chemin je me retrouve finalement au beau milieu d'un pré entre deux falaises, à suivre les traces de roues d'une voiture, jusqu'au moment où le chemin s'arrête dans le lit du ruisseau à sec. Seul un petit sentier étroit continue entre les arbres. Je le suis et manque de perdre le sentier à de nombreuses reprises, de toute façon, au fond d'un trou comme celui-ci, il suffit de rester entre les falaises pour ne pas s'égarer...

Image

À un moment, le chemin repart sur l'arrière et grimpe sur la falaise, je préfère garder le cap et descend alors dans le champ pour suivre le lit du ruisseau de loin.
Soudain, déboulent des bois deux biches qui courent à la lisière du bois, à une cinquantaine de mètres de moi avant de disparaître à nouveau sur les falaises, quelle merveille !
Je retrouve ensuite un chemin qui me mène à Rocamadour. Il faut ensuite remonter sur le Causse, toujours avec une belle vue sur Rocamadour.

Image

En arrivant en haut je trouve de la neige fraiche, ce qui est loin d'être un signe de chaleur. Les paysages en deviennent magiques !

Image

Image

Il me faut maintenant rejoindre Couzou puis Carlucet par maintes côtes et descentes qui mettent à rude épreuve la bicyclette et son cycliste...

Image
L'église de Couzou

Image

Image
Arrivée à Carlucet

Quand j'arrive enfin à Carlucet, je pique-nique sur un petit banc à côté de la bibliothèque du village, et malgré le soleil, le froid est toujours présent, trop présent même...
Au redémarrage je suis congelé et perd assez vite le moral jusqu'à Dagues charmant petit hameau où la température remonte un petit peu. J'en profite pour photographier ma monture à l'entrée du hameau.

Image

Image
"Autoportrait" :mrgreen:

Image
Fontanes-Lunegarde (Le village ne s'est appelé Fontanes-du-Causse qu'à partir de 1933)

Image

Je rejoins ensuite le joli village de Fontanes-Lunegarde (Fontanes-du-Causse) et sa place immense, je poursuis ensuite jusqu'à Caniac (Caniac-du-Causse) où je fais une halte au sympathique café-associatif "Saint-Namphaise" pour me réchauffer un petit peu et écrire quelques lignes sur mon carnet de route

Image

Je continue ensuite vers Orniac où je fais halte devant une maison du village pour y photographier ma bicyclette puis descend par la suite, jusque chez mes hôtes à Espinières. Ils sont fort charmants et je leur offre une bouteille de bière locale achetée au café de Caniac

Image
Une maison dans Orniac

Image
Descente vers Espinières

Ceux-ci m'installent dans l'abri de berger d'une grange chauffée pour l'occasion. Ma bicyclette dormira au chaud avec moi

Lundi 4 Décembre 2017

Départ à neuf heures moins le quart après une bonne nuit de sommeil
J'appréhendais la descente dans la vallée du Célé mais la température n'est pas trop fraiche (Bien qu'on soit pas loin du 0°C)

Image

Image

Une fois dans la vallée, je profite de la route bien revêtue et du dénivelé presque nul pour gagner du temps puis remonte sur le Causse. Je retrouve encore de la neige juste après le hameau de Cazals puis redescend vers la grande route de Livernon à Vers pour rejoindre Espédaillac où je fais halte devant les ruines d'une jolie petite ferme pour la photographier.
Peu de temps après je m'aperçois que je viens de superposer ce cliché avec celui d'Orniac... Quel con je peux faire !

Image

La route continue jusqu'à Espédaillac où je fais là aussi une halte pour photographier le bourg, en faisant attention cette fois-ci...

Image
À l'entrée d'Espédaillac

Quelques kilomètres plus loin, je remarque avec mécontentement que je me suis trompé de route et atterris à Livernon. Ce détour me permettra de m'arrêter au très joli lac de Lacam surplombé de sa gariotte qui monte la garde.

Image

Pour rejoindre Durbans, je suis forcé de m'engager sur la grande route (Et notamment très large et peu fréquentée)de Livernon à Montfaucon où certains abrutis d'automobilistes manquent de me percuter en passant à a peine quelques centimètres de moi. J'exprime mon mécontentement par de grands gestes, en vain...
J'arrive enfin à Durbans et prend la direction de la ferme de Gaubaudet. Je demande ma route à un ancien mais réussi quand même à m'égarer sur des chemins, sans aucune autre indication que ma carte et le soleil de midi derrière les nuages. Après avoir rebroussé chemin, je trouve un paysan qui m'explique tout ça précisément.
J'arrive enfin à la ferme de Gaubaudet puis pique-nique devant une grange

Image

Image

(Aparté : J'explique tout cela comme si ça avait été en 1910, malheureusement, à Gabaudet il ne reste plus que des ruines... Cette pauvre ferme à subit le même sort qu'Oradour sur Glanes. C'est une ferme établie sur plus de 250 hectares et une des plus imposantes du Causse, elle est situé entre Gramat, Reilhac et Issendolus, distante de 5 Km chacun. Elle est le lieu idéal pour y installer un poste de commandement du maquis, c'est ainsi qu'entre 300 et 400 hommes viendront de tout le Lot et l'Averyron grossir les rangs du groupe déjà en place, amenant avec eux une quantité impressionnante de matériel, donc plusieurs voitures et motos. Toute cette foule regroupée en un seul et même endroit soulève quantité de poussière. Le 8 Juin 1944, une partie de l'effectif est envoyée en renfort de l'Armée Secrète vers Bretenoux, la surveillance du camp est négligée à cause de l'effervescence du Débarquement Allié. Vers 17h00, un avion de reconnaissance allemand venant de l'Ouest vient tourner autour de la ferme et du hameau de Donnadieu puis repart. Vers 18h30 les agriculteurs de la ferme entendant les bruits sourds de puissants moteurs, ceux des blindés de la sinistre division SS Das Reich remontant de Montauban. Le groupe de blindés se divise en trois à 800m de la ferme puis lance l'attaque. Simultanément les trois groupes établis attaquent la ferme, encerclée. La surprise est totale, les balles crépitent sur les murs de bâtiments, c'est la panique totale chez les maquisards encerclés par trois chars et seize chenillettes. Après un mitraillage sans merci, les 3 chars entrent dans la cour pendant que les bâtiments sous fouillés, les bêtes tuées. Les chars ouvrent le feu sur les bâtiments à l'aide d'obus incendiaires, rasant la ferme. Les derniers soldats allemands se retirent de le ferme vers 22 heures, seules les plaines désespérées d'hommes et animaux troublent le crépitement des flammes.
Certains réussirent à s'enfuir, les autres furent faits prisonniers, envoyés en déportation pour certains, accrochés au chars en guise de forme de dissuasion pour les autres...
Le récit complet, les noms, tout est ici : http://www.archives.quercy.net/qhistorique/resistance/gabaudet.html )

Image

Je repart ensuite vers Gramat en suivant la ligne de chemin de fer. Après avoir traversé Gramat, je peine à suivre mon tracé et suis forcé de faire des détours, pour couronner le tout, il commence à pleuvoir quand je m'engage enfin dans le bon chemin...

Image
Dans Gramat

Dans ce chemin je m'aperçois que je n'ai plus d'eau dans ma gourde et il me tarde d'atteindre le prochain village. En arrivant à Rignac, le bistrot est fermé, à Alvignac, tous sont eux aussi fermés, je jetterais mon sort sur un bureau de tabac où je fus fort bien reçu.

Image
Hameau de Veyssou, devant le travail à ferrer

Ceci étant fait je continue sur Miers puis bifurque en direction de Gluges, je me rapproche de l'arrivée ! Une fois à Gluges il ne me reste plus qu'une petite côte bitumée et le chemin de Peyrazet pour regagner Martel.
Cette première "grande" virée s'achève ici, devant un bon chocolat chaud.

Image
Martel, la halle, il est 16h

Voilà le "film" de la randonnée, excusez moi pour la pauvreté du cadre, mais je n'ai pas d'autre compagnon de voyage que ma bicyclette à filmer...


Ah oui, et quand je parle de "photographier" et de "superposition de clichés", , j'avais mon appareil photo argentique avec moi :biggrin:
Je développerais les clichés dans la semaine si le cœur m'en dit, en espérant qu'ils soient potables, je ne sais pas si l'appareil est correctement étanche à la lumière...

Tout ceci fut une très belle aventure, livré à moi même dans le froid, avec une ambiance presque 100% d'époque, je n'ai croisé que 3 ou 4 promeneurs et des voitures presque que sur les grandes routes, le cadre était idéal pour une immersion historique !
Cette randonnée fait 160 Km, c'est pas énorme mais avec un vélo comme celui-ci et le dénivelé quercynois ça fait bien mal aux pattes !
J'ai eu de la chance, aucun problème mécanique, pas de crevaison, seule la plaque constructeur s'est dérivetée mais ce fut "réparé" avec un bout de ficelle :mrgreen:
Je compte refaire ce parcours au printemps, normalement avec un ami et si d'autres personnes veulent se joindre à nous, vous êtes les bienvenu(e)s ! Seule condition, un vélo d'avant 1914 ou alors d'avant 1940 pour une randonné à peine plus "moderne"
J'ai d'autres idées de randonnées, si vous êtes prêts à me suivre, envoyez moi un petit message, prochaines destinations, la Corrèze, l'Aubrac et les Monts du Cantal ! :wink:
Dernière édition par Chef de gare le Mar 05 Déc 2017 09:01:16, édité 2 fois.
Mieux vaut se mettre sérieusement à quelque chose de médiocre, que de rêver éternellement à la perfection Henri de Tourville

Recherche bicyclettes de la marque Rivolier Père & Fils (RPF)
Avatar de l’utilisateur
Chef de gare
Plus de 20 messages
 
Messages: 1747
Inscription: Ven 27 Mai 2016 21:17:40
Localisation: Martel (46)

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede padrig » Mar 05 Déc 2017 07:19:01

Superbe, les paysages sont magnifiques et ces chemins et routes se prêtent a merveille a ce type de randonnée! J'envisage aussi un petit voyage comme celui ci avec mon Automoto de 1923, par contre je n'ai pas de date prévue... :velo1:
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 439
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede king » Mar 05 Déc 2017 11:50:11

joli reportage et belle épopée !
tout article cassé sera fracturé
Avatar de l’utilisateur
king
Plus de 20 messages
 
Messages: 5464
Inscription: Sam 31 Déc 2016 16:56:28
Localisation: marne la vallée

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Geo Ham » Mar 05 Déc 2017 15:58:47

Magnifique épopée, et un beau courage bien nécessaire avec un tel destrier!
Bravo, ça laisse rêveur, ça fait penser aux récits d'anciens...
Que ce soit Farman et Perrodil sur la route vers Madrid (même si eux trouvaient souvent l'accompagnement d'autres sportifs)...
Ou des récits de ceux qui ont rejoints l'espagne dans les années 40...en vue de rejoindre les forces "libres"!

Belle aventure, même si celà ne fait que 160km...oui mais les plus beaux! :-D
Geo Ham
Plus de 20 messages
 
Messages: 41
Inscription: Ven 31 Oct 2014 08:43:51

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede FLO45 » Mar 05 Déc 2017 15:59:09

De bien beaux paysages, une belle...très belle balade, j'aime vraiment bien.
C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde.
BORIS VIAN
Avatar de l’utilisateur
FLO45
Plus de 20 messages
 
Messages: 1777
Inscription: Lun 26 Sep 2011 11:37:27
Localisation: Navigue entre Orléans et Paris

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Chef de gare » Mar 05 Déc 2017 16:39:36

Merci à tous :fleur:

Normalement prochain voyage, la Haute-Corrèze pour aller prendre le maquis, vers Février/Mars sans doute :mrgreen:
Si il y a des volontaires, je vous embarque dans l'aventure :wink:
Mieux vaut se mettre sérieusement à quelque chose de médiocre, que de rêver éternellement à la perfection Henri de Tourville

Recherche bicyclettes de la marque Rivolier Père & Fils (RPF)
Avatar de l’utilisateur
Chef de gare
Plus de 20 messages
 
Messages: 1747
Inscription: Ven 27 Mai 2016 21:17:40
Localisation: Martel (46)

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede metal54 » Mar 05 Déc 2017 16:44:36

Bravo Anthony, :fleur: belle balade, magnifiques photos et reportage parfait, un régal. Tu aimes ta région , ça se voit .... et tu partages....merci à toi....., par contre, ....160 km en 2 jours à 0°.... ça relève de l'exploit ... :velo1: ..mais à 20 ans ...!!. :vieux:
Avatar de l’utilisateur
metal54
Plus de 20 messages
 
Messages: 904
Inscription: Jeu 08 Sep 2011 10:31:30
Localisation: LIMOUSIN

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede ian » Mar 05 Déc 2017 17:29:53

Félicitations l'ami!!!
A glagla!! çà se voit bien .
C'est une vraie machine à remonter le temps qui te mène et un sacré cabot qui se débrouille à être de toutes les photos mais... il le vaut bien . :wink:
En plus pas une voiture sur les photos on y croit presque au retour en arrière .
Un pays béni vu par un admirateur inconditionnel et çà donne une superbe ballade et un beau reportage .
Merci l'artiste . :hello:

P.S. : J'imagine un peu la tête de ceux qui te voient débarquer ou te croisent avec ce vélo, ces tenues et accessoires et par ce temps, il doivent chercher les caméras du regard à tous les coups . 8)
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4841
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Byclou77 » Mar 05 Déc 2017 17:40:10

:fleur:
Bravo chef ..tt a été dit juste magnifique
Avatar de l’utilisateur
Byclou77
Plus de 20 messages
 
Messages: 2679
Inscription: Mer 28 Déc 2016 08:02:56
Localisation: ESBLY 77450

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Chef de gare » Mar 05 Déc 2017 18:50:34

ian a écrit:J'imagine un peu la tête de ceux qui te voient débarquer ou te croisent avec ce vélo, ces tenues et accessoires et par ce temps, il doivent chercher les caméras du regard à tous les coups . 8)

C'est vrai, les jeunes sourient et les plus anciens ouvrent grand les yeux, sans doute se croyant dans leur jeunesse ou dans les contes de leurs parents :fleur:
Mieux vaut se mettre sérieusement à quelque chose de médiocre, que de rêver éternellement à la perfection Henri de Tourville

Recherche bicyclettes de la marque Rivolier Père & Fils (RPF)
Avatar de l’utilisateur
Chef de gare
Plus de 20 messages
 
Messages: 1747
Inscription: Ven 27 Mai 2016 21:17:40
Localisation: Martel (46)

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede king » Mar 05 Déc 2017 18:59:32

J'ai croisé un cycliste moderne il y a une semaine , j' étais sur l'alcyon de ma femme, il a guidonné quand il m'a vu puis a sourit ... :mrgreen:
tout article cassé sera fracturé
Avatar de l’utilisateur
king
Plus de 20 messages
 
Messages: 5464
Inscription: Sam 31 Déc 2016 16:56:28
Localisation: marne la vallée

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Chef de gare » Mar 05 Déc 2017 20:28:26

Chez moi les cyclistes semblent moins étonnés, même pas un regard
Alors dès fois je les crame, c'est toujours amusant de leur lancer un petit "Ca se traine les carbones, hein ?" puis de partir en trombe

Là je pense aussi que si quelqu'un m'avais vu à ce moment là, il aurait peut-être appelé les secours en pensant devenir fou :
En arrivant à Espédaillac, je mentionne un arrêt pour photographier le bourg.
La scène devait être invraisemblable, j'arrive sur ma bécane, la gare contre un muret et dégaine l'appareil photo argentique à soufflet pour prendre ma photo, le remballe puis vérifie à la pompe publique si de l'eau coulait pour remplir ma gourde, en vain, puis repart, tout ça dans le plus naturel des airs :mrgreen:
J'aurai adoré que quelqu'un voit ça, juste pour admirer la réaction :fleur:
Mieux vaut se mettre sérieusement à quelque chose de médiocre, que de rêver éternellement à la perfection Henri de Tourville

Recherche bicyclettes de la marque Rivolier Père & Fils (RPF)
Avatar de l’utilisateur
Chef de gare
Plus de 20 messages
 
Messages: 1747
Inscription: Ven 27 Mai 2016 21:17:40
Localisation: Martel (46)

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede biclown71 » Mar 05 Déc 2017 23:22:01

Merci pour le partage de ton magnifique périple...c'est...tout simplement...BEAU ! et BON à regarder !

Bravo :fleur:

:hello:
biclown71
Plus de 20 messages
 
Messages: 680
Inscription: Sam 16 Mar 2013 22:01:32

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede kita » Mer 06 Déc 2017 09:58:03

Bonjour Anthony , ton magnifique periple me transporte quelques mois en arrière puisque après ta sympathique rando de Martel je suis partie me balader moi aussi sur le Causse de Gramat , grâce à toi j'ai pu laisser ma voiture quelques jours aux bons soins de ta famille -bonjour à mamie Vivianne :hello: - et je suis partie avec mon vélo mes sacoches et ma tente sur le causse en passant par plusieurs endroits de ton itinéraire dont la rude montée sur Rocamadour :velo1:
je ne polluerai pas ton magnifique récit et photos avec mon vélo bien plus récent mais je me permet de rajouter un mot sur Gabaudet où je suis passée par hasard et où j'ai ressenti une énorme émotion en voyant ce qu'il restait de ces fermes après le passage de la sinistre division "das reich" , je suis restée un moment sur place et suis rentrée dans le sous bois derrière la grange restante , il y a encore une carcasse de voiture de l'époque et des morceaux de ferraille rouillés , brulés ...journée de grande émotion d'autant que quelques kilomètres plus loin en passant à Flaujac-gare j'ai discuté avec un monsieur de l'accident ferroviaire de 1985 que j'ai encore en mémoire et il se trouve que c'etait le maire à l'époque et il m'a raconté les souvenirs affreux qu'il a de cette journée et de celles qui ont suivi ;
j'ai souvent roulé sur les chemins des causses et dans les vallées du Lot et Célé et sûr que j'y reviendrai dès que possible !
Joelle 8)
Fichiers joints
IMG_20170712_162137.jpg
IMG_20170712_161617.jpg
IMG_20170712_161425.jpg
kita
Plus de 20 messages
 
Messages: 1234
Inscription: Ven 23 Oct 2009 08:11:36
Localisation: Bordeaux

Re: À travers les Causses du Quercy

Messagede Thanagra » Mer 06 Déc 2017 10:22:53

Superbe récit
et beau courage pour partir en randonnée en plein hiver par - 7°

Félicitations
Mon Site sur l' EuroVelo6 & les Pistes Cyclables: http://eurovelo6.e-monsite.com/
Avatar de l’utilisateur
Thanagra
Plus de 20 messages
 
Messages: 1372
Inscription: Jeu 15 Nov 2012 07:38:12

Suivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron