• Publicité

Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Mer 10 Mai 2017 21:28:27

Merci, mais les bravos sont superflus, une fois qu'on est en haut, ça redescend :mrgreen: ...

Ce que je crois, c'est que le vrai voyage cyclotouriste a une véritable dimension spirituelle et intérieure. Je n'ai pas retrouvé cette dimension chez les pèlerins que j'ai rencontré au Puy-en-Velay qui étaient plus dans la "consommation" d'un exercice qui avait été pensé, balisé, et organisé pour eux.
Seul un pèlerin cycliste (si, ça existe :-D !) en provenance de Genève m'a paru avoir cette recherche spirituelle et intérieure que j'imaginais être le moteur principal d'une telle aventure.
Je ne conçois pas un voyage sans un "fil rouge", une motivation profonde, ce fil d'Ariane qui nous relie envers et contre tout aux tréfonds de nous mêmes et au monde extérieur. Les rencontres que l'on fait en ont une autre valeur : les gens qui s'y glissent partagent un morceau de l'aventure.
Cela fait partie du lot : le bonheur est un festin de miettes, il suffit de savoir l'apprécier :fleur: ... et l'étape suivante en est une parfaite illustration :

Mercredi 26 avril, Le Puy-en-Velay Yssingeaux, 42 kms, 640m de dénivelé (mais une partie à pied) :

On ne peut pas dire que la nuit a été reposante dans la chambrée : Il suffit d'une insomniaque qui bouquine jusqu'à point d'heure avec sa lampe frontale pour scier le premier sommeil à la base. Et quand cette insomniaque, rappelée à l'ordre, s'endort, c'est pire : on a l'impression de coucher avec un groupe électrogène non insonorisé :twisted: ...

Bref, la journée commence bien.
Je me balade un peu dans les ruelles du Puy, mais le plafond est encore bien bas.
IMG_111.jpg

La sortie de la ville est un peu pénible car la circulation est importante. Je finis par retrouver le tracé de l'ancienne Nationale 88, déserté au profit d'une voie rapide surchargée.
Il pleut et du côté de Blavozy, ma roue-libre se met à cafouiller :evil: . J'ai du mal à arriver à St-Hostien, car les cliquets sautent...
Hier, à la fin du l'ascension du Gerbier de Jonc, j'avais eu un "clac" sinistre que j'avais mis sur le compte de la chaîne, mais non, c'est la roue-libre...
C'est la tuile. J'avise donc un garage où je demande asile et quelques outils afin d'autopsier la récalcitrante :
IMG_114.jpg


A l'aide d'un chasse-goupille et d'un marteau, je démonte la cage de la roue-libre de son corps : les ressorts sont affaissés et les cliquets ont morflé. Après tout avoir aspergé de dissolvant je retends les ressorts, et réussis à tout remettre en place, billes, cliquets et deuxième rangée de billes sans rien perdre... Un généreux huilage à l'huile fine me rend optimiste car ma "Cyclo" à 4 pignons émet à nouveau un bruit sympathique.

Mais je ne ferai pas un kilomètre :cry: que les cliquets, arrondis, sautent à nouveau. C'est foutu. Je retourne au garage où, en désespoir de cause, on soude la cage de roue-libre sur le corps, histoire de me permettre d'aller jusqu'à Yssingeaux en "pignon fixe".

Au début tout se passe bien, mais dans une descente, je dévisse malencontreusement la roue-libre du moyeu :surpris: .
La chaîne va esquinter la peinture de la base et les soudures de la roue-libre sautent.
Ce coup là, je suis piéton :oops: ... Je vais donc de maison en maison, demander si par hasard une vieille bicyclette ne dormirait pas sous une grange avec une roue-libre providentielle. Dans les descentes, je remonte sur le vélo. Pour le reste, c'est moi qui pousse.
J'alerte Merops par téléphone afin de lui demander d'actionner le réseau des Tontons Vélo, des fois qu'il y en aurait un dans le coin. Gilou, Jean et Christophe sont dèjà à Moulins pour l'installation de Vélocipédia et se trouvent dans l'impossibilité de m'apporter un soutien autre que moral. La mort dans l'âme, je préviens ma logeuse du soir de ma défection forcée.

Dans ce coin de Haute-Loire, il est plus facile de dépanner un tracteur agricole qu'une bicyclette, mais je finis par tomber sur un couple de retraités charmants qui déjà m'invitent à me réchauffer au coin du feu et me prêtent un coin de table pour me permettre de me restaurer un peu (avec tout ça il est 3 heures de l'après-midi et je commence à avoir faim :| ...). Une séance de fouiilles dans les vieux vélos et caisses de pièces de cette maison de famille me permet d'hériter d'un dérailleur Cyclo à 3 vitesses, mais pas d'une roue-libre.
En désespoir de cause, le Maître des lieux se propose de m'emmener avec ma machine à Yssingeaux où il connait le responsable du rayon vélo du magasin Intersport local.
Celui-ci, tout aussi sympathique, possède le démonte roue-libre ad-hoc, mais pas de roue-libre à visser :( .
Il téléphone à un collègue à Tence, à 25 kms de là, qui en a une. Mon sauveur se propose aussitôt de m'y emmener en voiture. Sous la neige fondue qui tombe maintenant sérieusement nous faisons l'aller-retour pour quérir cette providentielle Shimano 5 pignons.
De retour à Yssingeaux, mon mécano, ancien coureur amateur, remplace la roue-libre 4 pignons par la nouvelle, qui passe tout juste une fois l'entretoise de l'ancienne ôtée.
J'arrive à passer les 4 premiers pignons (14-17-20-24) avec mon dérailleur Cyclo 4 vitesses : je suis sauvé :-D .

A la réflexion, je comprends ce qui s'est passé : ma roue-libre Cyclo 4 pignons à deux cliquets était neuve d'un ancien stock. Comme elle tournait bien, je l'ai simplement rehuilée sans prendre la précaution de la faire tremper dans l'acétone au préalable. L'humidité a dû pénétrer dedans hier, ce qui n'a sans doute pas fait bon ménage avec la vieille huile séchée au fond des logements des cliquets, et ce matin, ils y restaient collés, ce qui m'a valu de bousiller leurs arêtes en moins de temps qu'il ne faut pour y penser :cry: ...

Mon sauveur pousse même la sollicitude jusqu'à me trouver un hôtel :fleur: . Je mesure toute la chance que j'ai eue de tomber sur des personnes aussi attentionnées et serviables. Dans de telles circonstances, sous une météo pourrie, cela redonne foi en l'humanité :wink: .
Ne sachant comment les remercier, mon voyage qu'ils ont sauvé leur est dédié !

L'hôtel n'a pas de local pour la nuitée de ma bicyclette, aussi je suis obligé d'entasser des bouteilles de gaz dans une espèce de méchante cabane en planches pour y ménager un emplacement à peu près potable pour ma précieuse monture.

Dépanné, je suis contraint de revoir mon itinéraire : le col de la République, ce sera pour une autre fois, mais je peux encore rejoindre mon étape prévue le lendemain à Maringues (à hauteur de Clermont-Ferrand) en coupant les gorges de la Loire à Retournac et les monts du Forez pour rejoindre Ambert. Ce sera une grosse étape mais c'est jouable.

Ce coup-là c'est une bonne nuit qui m'attend Image
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Stéphane » Mer 10 Mai 2017 21:40:19

Là, tu m'épates ! Comme sans doute beaucoup d'autres, dans cette situation, j'aurais, je n'ai pas honte de l'écrire, abandonné et rejoint Moulins par le train, ou autres modes motorisés. La différence est sans doute dans ton fil rouge, que tu décris si joliment. Bravo !
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2521
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede gilou » Mer 10 Mai 2017 22:02:35

D'autres l'ont dit avant moi: à vaincre sans péril...
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5136
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede padrig » Jeu 11 Mai 2017 07:14:59

Sympa ces anecdotes mécaniques... bienheureusement résolu ce genre de problème fini par se transformer en bon souvenir par la suite.

Image

Décidément on n'arrête pas de se croiser comme en atteste cette photo également prise au Puy en Velay!!! Un jour il faudra se décider a partir ensemble!
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 439
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Christian 94 » Jeu 11 Mai 2017 09:37:52

Stéphane a écrit:Là, tu m'épates ! Comme sans doute beaucoup d'autres, dans cette situation, j'aurais, je n'ai pas honte de l'écrire, abandonné et rejoint Moulins par le train, ou autres modes motorisés. La différence est sans doute dans ton fil rouge, que tu décris si joliment. Bravo !


Pour l'avoir pratiqué un peu, l'abandon est trés rare chez les " Cyclos " les vrais, les purs,les durs, comme nous le démontre l'ami " Prospèr junior.
Ne pas confondre avec les groupes de cyclos du dimanche matin, le but n'est pas le même et la motivation non plus. :vieux:
Comme vous le dites Stéphane, "là tu m'épates" :fleur:
Christian 94
Christian 94
 

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede loic49 » Jeu 11 Mai 2017 10:14:30

Bonjour Jean-François,
Super motivation et super compétences en mécanique vintage :fleur:
Le Puy en Velay me rappelle de belles pédalées, parfois énergiques, à l'occasion de la Randonnée des Puys. C'était, pour moi, une autre période, mais bien agréable !
J'attends la suite ... peut-être une autre rencontre ?
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1679
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Jeu 11 Mai 2017 10:51:39

Dire que j'avais hésité à emmener une roue-libre de rechange :roll: , car les 4 vitesses deviennent rares...
Mais je ne le fais jamais, la seule autre fois de ma carrière où une telle mésaventure m'est arrivée, c'est en Angleterre sur le vélo de ma compagne au retour d'un voyage en Scandinavie, après 8000 kms de routes et de pistes pas toujours recommandables... Cette fois c'est le ressort qui avait cassé et je l'avais refait avec un morceau de corde à piano fine que j'avais dans ma sacoche (c'est moins lourd qu'une roue-libre :mrgreen: ). Pour démonter le corps de la cage, j'avais emprunté un clou de charpentier et un marteau sur un chantier de construction, et après deux heures de bidouille, on avait pu repartir. Le retour en France s'est fait sans plus de souci mécanique... :velo1: :velo1:

Quant à l'idée d'abandonner, elle ne m'a même pas effleuré :shock: :?: ...
Même si dans ces moments là on éprouve un sentiment de contrariété, l'expérience prouve qu'on trouve toujours une solution :vieux: . Il est donc inutile de se mettre la rate au court-bouillon, mieux vaut consacrer son énergie à faire face à l'adversité :wink: ...

Après, on s'adapte, ce type de randonnée permet d'improviser la meilleure solution pour la suite. C'est aussi vrai quand la météo nous joue des tours et qu'il est impossible de réaliser ce qu'on avait prévu, il faut rester humble devant plus fort que soi, et rebondir au mieux. Ce jour-là, vu le temps qu'il a fait, je n'ai que peu de regrets de ne pas avoir fait le col de la République où j'aurais eu la neige :velo2: , pour me consoler je me suis dit que la veille j'avais fait le Gerbier de Jonc qui n'était pas au programme initial, ça compense :-D .
:hello:
P.S. pour Padrig, oui c'est marrant, même l'endroit de la photo est identique :fleur: , ton vélo bleu assorti au ciel bleu et mon Pitard noir assorti au ciel gris...
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Ven 12 Mai 2017 18:55:40

Jeudi 27 avril : Yssingeaux-Maringues, 143 kms, 1490 m de dénivelé.

Lorsque j'ouvre les volets de ma chambre, il s'avère que l'horizon est bouché, pour ne pas dire brouillasseux :confus: ...
Bon, je fais largement honneur au petit-déjeuner car je sais qu'un journée bien garnie m'attend :velo1: .

L'itinéraire de rechange que je me suis concocté fait entre 140 et 160 bornes suivant les routes que je choisirai d'emprunter au fur et à mesure de l'avancement des opérations...
Il y a un peu de bosses aussi avant de rejoindre la plaine de la Limagne. Je dois d'abord passer les gorges de la Loire à Retournac puis traverser un bon morceau du Forez selon une trajectoire nord-nord-ouest.

Dès le départ il est clair que la chaleur n'est pas là non plus. Comme un imbécile, j'ai laissé mon passe-montagne et mes gants de ski dans le paquetage excédentaire que j'ai demandé à Merops de me retourner à la maison :? ... Je noue donc la capuche de ma parka et j'enfile une paire de chaussettes par dessus mes mitaines. Pour le reste, ça va : maillot de coton, chemise de flanelle et parka de coton pour le haut, et pour le bas : chaussettes d'équitation, cuissard de VTT et confort suprême, mon pantalon golf en laine feutrée amoureusement confectionné sur-mesures par Mme Chou, qui signe aussi la parka. Mme Chou est une couturière de Dourdan qui est au vêtement ce que Louis Pitard était à la bicyclette : une artiste du confortable et du fonctionnel :fleur: .
Compte tenu de la visibilité médiocre, je fais exceptionnellement une entorse à mon "dress-code" et enfile un gilet fluo, histoire de ne pas finir en cale de roue :roll: ...

Mais ça caille :oops: ... Dès que je m'extirpe des gorges de la Loire après Retournac, le vent du nord me cueille sans ménagement, ceci expliquant sans doute cela.
Au moins cela disperse le brouillard...
IMG_115.jpg

La roue-libre de rechange fait son boulot, même si le pignon de 14 met un peu de temps à passer car je n'ai pas voulu changer l'alignement du mon dérailleur Cyclo. De toute façon, vu la pente et le vent, je n'ai plus trop d'occasions de m'en servir. La circulation est insignifiante, pour ne pas dire inexistante, c'est déjà ça !
Le coin est joli, et très sauvage.
IMG_121.jpg

Je rame avec application contre le vent, le volume des sacoches n'arrangeant rien. Je passe Usson-en-Forez et à Viverols, un restaurant ouvrier me fournit une pause déjeuner bienvenue, histoire de recharger la machine en calories...
Quand je repars pour franchir le col de Chemintrand, la brouillasse s'est transformée en neige, il faut dire que l'altitude voisine les 1000 mètres. Je ne sais plus trop où, une enseigne lumineuse indiquait tout à l'heure "3°c", quand je vous disais que ça caille :mrgreen: ...
L'ascension du col est courte mais laborieuse, vu le vent, mais dans la descente ça tourne à la Bérésina : c'est un mélange de grésil et de neige qui me gifle sans ménagement.
Mes jambes sont recouvertes de deux plaques blanches. C'est donc avec soulagement que j'arrive dans la vallée de la Dore car il ne neige plus en dessous de 600 mètres.
A Ambert, j'ai une pensée pour Jules Romains et "Les copains" en passant devant la Mairie ronde :
IMG_122.jpg

Vu la météo, je décide de tenter de remonter vers le nord en restant dans la vallée. La D906 est une route à grande circulation mais il s'avère que le gros du trafic est dans le sens inverse. Cela fait donc mon affaire. C'est presque un soulagement quand un camion me dépasse, qui m'aspire dans des relents d'air chaud en me fournissant un éphémère répit contre ce satané vent à décorner les Salers, vent qui l'instant d'après me cloue sur place :| ...
Bref, je rame. A Courpière, je m'arrête dans une station service histoire de boire un chocolat chaud, et j'éclate d'un fou rire nerveux, idiot, et inextinguilble Image...
La pompiste, du coup, m'accompagne dans ce fou rire lorsque j'essaie de m'expliquer : elle a dû penser qu'elle avait affaire à un cinglé :roll: .
Un peu réchauffé, je quitte la vallée à Pont de Dore, et si le vent ne faiblit pas, je l'ai maintenant de travers et enfin le soleil daigne se montrer.
Je suis maintenant arrivé dans la plaine de la Limagne, et mon étape n'est plus très loin. Le nom de la dernière localité avant Maringues résume à lui seul la journée et sa fin :
IMG_124.jpg

L'hôtel, superbe établissement au milieu d'un parc propose un luxe rare : Une baignoire !
Inutile de dire que j'en profite honteusement, me faisant cuire longuement histoire de faire fondre le glaçon que j'étais devenu...
Le personnel est très sympa, le cadre magnifique et le repas "étape" est tout à fait revigorant :fleur: .

Que demander de plus ? Au terme d'une journée exténuante, c'est un bonheur simple qui console d'avoir ramé comme un galérien pour arriver là.
Malgré mon souci mécanique et la météo contrariante, j'ai fait la jonction avec mon itinéraire primitif dans les temps que je m'étais impartis. Tout est donc pour le mieux.
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Stéphane » Ven 12 Mai 2017 20:07:15

Le contraste entre le tee-shirt de MEROPS et les conditions que tu affrontes dans cette étape, est saisissant.
Je serais tenter d'écrire encore : "bravo, superbe, félicitations et merci pour le partage et les photos". Mais je risque de devenir lassant, assurément de montrer mon manque d'inventivité dans mes propos :mrgreen: Donc, je m'abstiens :biggrin:
Mais, quand même : tu es un maître-randonneur :fleur:
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2521
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Byclou77 » Ven 12 Mai 2017 20:39:57

:hello:PROSPERJUNIOR
que dire?
Je ne trouve pas les mots..
Tt les soirs avant de me coucher je lis,je savoure,et me régal de ton étape de la journée..
Bravo,bravo et,surtout merci à toi de partager ce périple incroyable en photos et récits merveilleux dont je ne me lasse pas.
Bonne route à toi et ta monture :fleur:

Continue de me faire rêver
Avatar de l’utilisateur
Byclou77
Plus de 20 messages
 
Messages: 2651
Inscription: Mer 28 Déc 2016 08:02:56
Localisation: ESBLY 77450

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede padrig » Ven 12 Mai 2017 20:40:58

Superbe étape!!! Je connais la région je me souviens avoir fait non loin de Ambert le col des Pradeaux il me semble et celui que tu mentionnes, le col de Chemintrand. a 1028 m.

Image

La mairie de Ambert est ronde comme la Fourme, j'adore ce fromage! Lorsque j'étais descendu la bas j'ai le souvenir d'avoir joué des deux dérailleurs toute la journée!
La suite!! :velo1: :velo1: :velo1:
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 439
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede merops » Ven 12 Mai 2017 22:49:42

Stéphane a écrit: tu es un maître-randonneur :fleur:

:velo1: C'est sûr, et quel plaisir de lire tes aventures :!:
Il est vrai que les premiers jours étaient plus ensoleillés :hello:
Avatar de l’utilisateur
merops
Plus de 20 messages
 
Messages: 1356
Inscription: Ven 01 Oct 2010 20:07:08

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede styveri » Sam 13 Mai 2017 05:03:28

Je viens de me surprendre à cliquer frénétiquement ce matin pour suivre le lien qui m'annonce la suite des aventures de Mr JF Prosper le Maitre Randonneur :biggrin:
C'est vrai qu'on adore tous tes recits de voyages. Ils nous font saliver grave !!!! D'autant que ce week end c'est la répét sur un week-end de l'équivalent de mes 2 premières étapes de mon prochain trip.
Ça sera certainement humide...et venteux.
:velo1:
Avatar de l’utilisateur
styveri
Plus de 20 messages
 
Messages: 173
Inscription: Dim 26 Aoû 2012 17:29:08

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede ian » Sam 13 Mai 2017 06:47:26

[quote="Stéphane" tu es un maître-randonneur :fleur:[/quote]


Tout est dit par Stephane,

Casanier mais d'esprit voyageur, je suis dans ta roue, merci . :velo1:
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4820
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Dim 14 Mai 2017 21:39:32

Bonsoir,

C'est drôle, à lire vos commentaires, tous très sympathiques, je me dis finalement que ce type de récit intéresse autant ceux qui pratiquent cette forme de voyage que ceux qui se contentent d'en rêver.

Je voudrais que ces derniers sachent qu'il y a autant d'écart entre l'indifférence de ceux que ça laisse froids et leur propre ressenti, qu'entre ce que leur inspire ces épopées et leur pratique réelle : un monde qui parait vaste mais qu'il est très facile de franchir :) .

Bien sûr cela ne se fait pas d'un seul coup, il faut apprendre à se connaître progressivement, à trouver une machine qui prolonge efficacement le cycliste, à doser son effort sur la route pour toujours rester en deçà de ses possibilités, mais cela est à la portée de tous et c'est facile avec un peu de volonté et d'humilité.
Je suis dans ma 59ème année, ayant toujours été infoutu de rouler vite (de plus, ça ne m'intéresse pas vraiment :roll: ), je n'ai rien d'un athlète, j'étais au lycée le désespoir de mes profs de gym. Je compense mon manque de puissance par la souplesse des jambes qu'il est facile de travailler, et depuis que je suis gamin l'état de ma colonne vertébrale ne me tolère aucune fantaisie. Je ne suis pas un gros rouleur, ces dernières années, je n'ai guère eu le loisir de dépasser de beaucoup les 3000 kms annuels.
IMG_133.jpg

Bref, vous que mes récits inspirent, sachez que ce n'est le premier pas qui coûte, plus on pratique, plus c'est facile :fleur: .
L'itinérance est la quintessence du cyclotourisme et sa plus belle récompense. S'en priver, c'est gâcher ce qui sommeille en vous :wink: ...
Le faire avec une randonneuse traditionnelle à la française ajoute une dimension décalée à laquelle je vous sais sensibles, c'est aussi le gage d'un confort que vous n'obtiendrez pas autrement. De plus c'est un passeport sûr pour faire des rencontres passionnantes.

Il est un peu tard ce soir pour vous conter la dernière étape : cette petite parenthèse vous aidera bien à patienter encore jusqu'à demain...
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité