• Publicité

Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Le voyageur » Mer 03 Mai 2017 08:01:18

Beau récit et belle image que ce Pitard se recueillant sur la tombe de son créateur :-D
Cette tombe mériterait d'être nettoyée, n'y a t-il pas dans la région un club de cyclos qui pourrait s'en charger?
Le voyageur
Plus de 20 messages
 
Messages: 9413
Inscription: Mar 11 Déc 2007 23:10:05

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Mer 03 Mai 2017 20:47:25

Oui Jacques, c'est une très bonne idée . Le seul hic, c'est que la plupart des cyclistes du coin ne savent probablement pas qui était Louis Pitard, constructeur depuis la fin des années 20, pratiquant cyclocamping et tandem, détenteur de trois Paris-Brest-Paris à tandem avec sa femme Juliette en 1931, 1948 et 1951, engagé dans les concours techniques et ayant toujours été à la pointe pour simplifier la vie du cyclo sur la route par ses machines bien pensées, confortables et sûres.

Cet hommage est juste une petite contribution à un grand homme, modeste, moins connu que d'autres constructeurs, artiste du chalumeau, pour au moins lui rendre justice d'avoir la chance aujourd'hui de chevaucher une de ses créations :fleur: .

Dimanche 23 avril, Mollans-Mollans, par le Mont Ventoux , 95 kms, 2170 m de dénivelé :

Nous nous sommes donné rendez-vous avant 9h à Malaucène avec l'ami Merops. En ce jour d'élections il y a du monde dans les rues mais la route qui mène au Ventoux est tranquille. Arrêts photos à la chapelle Notre-Dame du Groseau
IMG_019.jpg
puis à la source miraculeuse du même nom où nous remplissons nos bidons .
Il fait bon, un très léger Mistral nous caresse dans le sens du poil :fleur: . Ce versant est un peu "en escalier". Les faux-plats à 5-6% alternent avec les pentes à 11-12%, mais surtout le paysage est sublime. Les bornes kilométriques sont ici très bavardes : sur chacune est indiqué le pourcentage moyen et la distance du sommet, et nous les grignotons chacun à notre rythme. Merops sur sa magnifique Berthoud en 700 et moi sur ma Pitard en 650 qui inaugure ainsi sa nouvelle vie :wink: ...
IMG_024.jpg
Sans entrainement, mon complice n'a d'autre prétention que de m'accompagner un bout de chemin. C'est un grand honneur et un privilège rare : il connait la région comme sa poche qu'il a un don pour faire aimer sans ostentation aucune...
Cette route, m'avait-on dit, est la plus belle pour gravir le géant de Provence, et je veux bien le croire :fleur: . Alternativement, on découvre les deux faces du mont, le chaos géologique des Baronnies au nord, le Lubéron au sud. Le soleil brille mais les passages ombragés sont nombreux et il ne fait pas trop chaud, bref, le bonheur :-D .
Mon comparse décide de tourner bride vers la moitié de l'ascension, ce qui est déjà méritoire vu son absence d'entraînement Image .
Le profil en escalier se confirme plus haut, même si la pente se calme après le Mont Serein, après lequel la route n'est plus dégagée. En ce dimanche, sans autos ni motos, c'est une belle aubaine pour les cyclistes et les promeneurs. On aperçoit la chaîne des Alpes toute enneigée, et, au détour d'un lacet, on arrive dans la pierraille du sommet :
IMG_031.jpg

Les névés des derniers lacets ne laissent qu'une étroite bande de bitume, prix de la tranquilité de cette ascension.
IMG_034.jpg

Et enfin c'est le sommet, bizarre impression de retour à la civilisation motorisée. Il y a aussi beaucoup de cyclistes.
IMG_037.jpg

Je fais figure d'OVNI (Objet Vélocipédique Non Identifié) dans la foule des cyclistes présents : des Italiens, des Allemands, et quand même quelques français. Seule une petite dame chevauche une véritable randonneuse.

Alors que je pique-nique, des pratiquants du "Trick drift" (hybride sans moteur de karting et de tricycle), tombent en pâmoison devant ma machine : Il se confirme que chevaucher une telle bicyclette fait chuter la moyenne, obligé qu'on est de répondre aux admirateurs et d'expliquer la démarche :mrgreen: ...

Après m'être bien couvert, j'attaque la descente : le freinage, bien que bruyant, est d'une efficacité sans faille, et la tenue du route irréprochable.
Alors que je savoure un café au chalet Raynard, un couraillon carbonifère arrivé par Bédoin, montre ma bicyclette à ses deux compagnons avec ce commentaire : "ça m'étonnerait qu'il aille en haut avec ça !"... Ayant entendu, je lui fait remarquer que je n'ai pas l'intention d'y retourner tout de suite vu que j'en viens par Malaucène, monté avec ça !. Mine vexée du type dont la fuite vers Sault avec ses deux acolytes a été la seule réponse :mrgreen: ...

Moi aussi je redescends par là, appréciant sans retenue ces 20 bornes de descente dans un paysage qui petit à petit retrouve sa végétation, pour finir parmi les olivers et les champs de lavande. A Sault, je fais provision de nougat (une commande de Madame :roll: ) et d'eau dans le bidon avant que de remettre le cap au nord, vers Aurel et Reilhannette.
IMG_040.jpg

De là, je remets le cap à l'ouest pour emprunter la vallée du Toulourenc, vers Brantes et St-Léger du Ventoux. Contrairement à ce que le terme "vallée" pourrait laisser croire, cette route n'est pas exempte de relief. Etant maintenant au pied nord du géant de Provence, j'ai vraiment la sensation d'avoir fait le "tour du pâté de montagne" :lol: , en passant toutefois par son sommet. La dégringolade sur Mollans, mon point de départ ce matin, n'en n'est que plus appréciable. Tant de paysages grandioses, de douceur météo, de lumière magique, ont enchanté ce coin de Provence pour mon plus grand bonheur. Pour parachever cette superbe journée, la rencontre inopinée de Didier, cycliste en panne de chambre à air (que je n'ai pu dépanner en raison de ses roues de 700) offre l'occasion d'un grand "discutage de coup" avec lui et sa compagne. On échange les adresses, et je lui fait mention des "Amis du Randonneur" http://www.le-randonneur.org/où leur état d'esprit trouverait un bon accueil.

Après un diner réconfortant, une petite balade pédestre dans les rues à escaliers de Mollans me fait digérer.
IMG_046.jpg

Il ne me reste plus qu'à refixer mes sacoches en prévision de mon itinérance de demain...
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3426
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede merops » Jeu 04 Mai 2017 08:07:42

Ah oui, superbe rencontre, et quel plaisir d'accompagner notre ami Jean-François sur sa Pitard :velo1:
Voici la borne qui m'a cassé le moral et les mollets:
IMG_2285.JPG


L'ami Prosperjunior pour qui le Ventoux reste une "petite bosse"
IMG_2283.JPG

:biggrin: :hello:
Avatar de l’utilisateur
merops
Plus de 20 messages
 
Messages: 1363
Inscription: Ven 01 Oct 2010 20:07:08

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Jeu 04 Mai 2017 10:38:27

merops a écrit:L'ami Prosperjunior pour qui le Ventoux reste une "petite bosse"
:biggrin: :hello:

Petite bosse, petite bosse... ça grimpe bien quand même :velo1: , mais bon ça se fait. Les arrêts photo sont en outre un excellent moyen (prétexte ? :wink: ) pour reprendre son souffle s'il s'avère un peu court :mrgreen: .

Comme je vais avoir la question, je précise que cette ascension par Malaucène s'est faite sur 28/21 sur à peu près les deux tiers de la grimpée, et sur 28/26 pour les parties à plus de 10%.
Il faudra à l'occasion que je teste les autres voies d'accès, mais là nous étions privilégiés car la circulation motorisée était limitée au Mont Serein et donc très faible, ce qui n'était pas tout à fait le cas de l'autre côté en ce dimanche ensoleillé.
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3426
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Christian 94 » Jeu 04 Mai 2017 18:10:47

Bel hommage, Louis Pitard et d’autres artisans constructeurs de cycles aujourd’hui disparus méritent bien que quelques cyclistes leur rendent hommage en pédalant. C’était leur passion : fabriquer des machines pour voyager ; c’est pourquoi ce « voyage itinérant » à travers la France est, je crois, le plus bel hommage que l’on puisse leur rendre.
Pour trouver une randonneuse « à la française » aujourd’hui, il faut aller de l’autre côté de l’Atlantique :evil: . Mais l’espoir renait : on réorganise un concours des machines.
Votre randonneuse est un témoin du passé, de l’époque glorieuse du Cyclotourisme. Comment voulez-vous qu’un « couraillon carbonifère »comprenne cela, je pense que beaucoup s’imaginent qu’avant le carbone le vélo n’existait pas. :-D
Imaginons, je rêve…que dans cinquante ans ces couraillons rendent hommage aux constructeurs de leurs vélos actuels…Pas facile de trouver la sépulture de Mr Look, MR Décathlon etc… :-D
Bravo pour l’hommage et pour le voyage que vous nous faites partager. :fleur:
Christian 94
Christian 94
 

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Ven 05 Mai 2017 22:15:18

Lundi 24 avril, Mollans-Beauchastel, 119 kms, 960 m de dénivelé :

Sacoches dûment refixées, je repasse une dernière fois à Entrechaux d'où je gagne la rive droite de l'Ouvèze pour me diriger vers Vaison la Romaine, célèbre par ses ruines romaines, son pont médiéval, et dominé par le château des Comtes de Toulouse :
IMG_050.jpg


Le paysage s'adoucit. Je traverse l'Aigues à Buisson, une vraie rivière provençale avec un tout petit filet d'eau et un lit démesurément large... Les vignes sont omniprésentes.
IMG_051.jpg

Je pénètre ainsi dans l'enclave des Papes, morceau de Vaucluse égaré dans la Drôme. A Richerenches, je fais une petite pause devant l'ancienne commanderie des Templiers avant que de me diriger vers Grignan et son château Renaissance rendu célèbre par la Marquise de Sévigné dont la fille avait épousé le dernier représentant de la famille des Adhémar, Comte de Grignan.
IMG_060.jpg

La ville elle-même est fort pittoresque, que je traverse en longeant ses remparts.
Nous avons convenu avec Merops de nous rencontrer entre Grignan et Aleyrac, sauf qu'on se loupe, lui étant sur la rive gauche de la Berre et moi sur la rive droite :roll: ...
On finit par se retrouver à Salles sous Bois pour regrimper ensemble le col d'Aleyrac avant que de se laisser couler sur la Bégude et Chateauneuf-de-Mazenc où Alain me pilote sur les petites routes de sa jeunesse :fleur: .
IMG_062.jpg

Arrivés chez lui, on se met les pieds sous la table pour partager un sympathique repas tout en profitant du paysage.
IMG_065.jpg

Une dernière bosse en forêt de Marsanne, patrie d'Emile Loubet,
IMG_069.jpg
me sépare de la vallée du Rhône que je franchis sur le barrage de Saulce-sur-Rhône pour me retrouver à rouler pendant presque 8 kms sur l'île qui sépare les deux bras du fleuve.
Cherchant la Via Rhona, je rattrape un cycliste sexagénaire se dirigeant vers Valence qui va me guider sur cette piste dont on se demande si elle existe vraiment tant elle est mal indiquée :evil: .
On franchit, le deuxième bras du fleuve sur le barrage de Loriol pour ensuite repasser sur la rive gauche au Pouzin.
A hauteur de la Voulte sur Rhône, nos chemins se séparent, et je repasse sur la rive droite pour aller me perdre dans les ruelles qui entourent le château de la Voulte, perché sur le rocher dominant la ville.
IMG_076.jpg

Je ne suis plus très loin de Beauchastel, vieux village accroché aux falaises surplombant la vallée de l'Eyrieux, où je loge ce soir.
Mon gîte me permet de partager le diner avec mes logeurs, eux-mêmes randonneurs à pied, et ce de façon fort agréable :fleur: .
Dernière édition par prosperjunior le Sam 06 Mai 2017 08:32:15, édité 1 fois.
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3426
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede albina » Sam 06 Mai 2017 08:04:40

Bonjour Jean-François !
Magnifique randonnée et superbe récit + photos ! :fleur:
Dis-moi, ne serait-ce pas un bel article pour le RANDONNEUR ?
D'autre part, j'ai lu que tu as vu la tombe de Raymond Pernot : j'ai eu l'honneur de le connaître, à Mollens sur Ouvèze justement.

http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=2&t=25299&p=272186&hilit=Raymond+Pernot#p272186

Au sujet de ce vélo, son propriétaire actuel, un ami de longue date, qui effectuait une randonnée avec dans sa Drôme provençal, a vécu une expérience similaire à la tienne :
Alors qu'il était arrêté à une fontaine pour remplir son bidon, arrivent deux couraillons carbotitane-lycra ... qui se gaussent de la machine.
Mon copain : - mais vous n'avez pas compris... C'est un vélo vintage
Alors, la condescendance se transforme en admiration : regards intéressés sur le dérailleur, les freins, et tout et tout :vieux:
Comme quoi, un seul mot, bien placé. peut changer beaucoup de choses :P

Bonne route(s)
Amitiés
Charles
Avatar de l’utilisateur
albina
Plus de 20 messages
 
Messages: 143
Inscription: Mar 22 Sep 2015 14:22:14
Localisation: Jura suisse

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede envahisseur87 » Sam 06 Mai 2017 17:56:33

bonjour
et chapeau a vous 2!!!==michel
envahisseur87
Plus de 20 messages
 
Messages: 7259
Inscription: Dim 04 Nov 2012 18:24:03
Localisation: Samois Sur Seine

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede padrig » Mar 09 Mai 2017 10:52:21

Très chouette. Ou dors tu??? A l'hôtel? Il va vraiment falloir que je me décide a monter une randonneuse a la Française.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 451
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Mar 09 Mai 2017 10:59:52

Salut Padrig !
A Mollans sur Ouvèze, j'ai profité du studio d'un ami :fleur: , à La Voulte j'étais en chambre d'hôtes, au Puy dans un gîte de pèlerins, et ensuite deux fois à l'hôtel, puis à Moulins je retrouvais Madame en chambre d'hôtes pour le week-end.

Je n'ai pas encore testé la solution warmshowers, il faudra que tu m'en dises plus à ce sujet :wink: ...
:hello:

PS: Ma Pitard n'est pas une bicyclette, c'est un tapis volant :mrgreen: ... Elle est d'une tenue de route et d'un confort extraordinaire et très roulante malgré le poids des sacoches et la section des pneus :fleur: .
De géométrie moins nerveuse que ma Marquise qui lui rend entre vingt et ving-cinq ans, c'est pourtant une machine avec laquelle je partirais au bout du monde.

Avec un engin comme ça, tu oublies la machine, tu n'es que la route, la grimpe, la descente, les virages, la pente, le vent, la pluie, la neige, (voire plus si affinités :mrgreen: ). Tu oublies tout. Tu fait corps avec le paysage dans lequel tu te déplaces. Le confort te réduit à l'essentiel :fleur: , une plénitude, un tapis volant, je te dis...
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3426
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede prosperjunior » Mar 09 Mai 2017 22:02:52

Bon, revenons à nos moutons :mrgreen: ...

Mardi 25 avril, Beauchastel - Le Puy-en-Velay, 127 kms, 2470 m de dénivelé :

Comme annoncé, la météo de ce mardi n'est plus celle des jours précédents : le ciel est chargé, mais il ne pleut pas. Une page s'est tournée en traversant le Rhône, je suis maintenant en Ardèche et je vais aujourd'hui plein ouest en direction de la Haute-Loire.
IMG_077.jpg

On m'avait décrit la vallée de l'Eyrieux comme un cauchemar pour cyclistes en raison de la forte circulation de poids lourds trimballant de l'eau minérale sur une route étroite et zigzagante :evil: . En fait c'est un paradis, la plateforme des anciens chemins de fers Départementaux ayant été aménagée en voie douce sur la quasi-totalité de son parcours.

Nous serions en Suisse, ce chemin de fer à voie métrique aurait été modernisé et il y aurait beaucoup moins de camions sur la route :roll: ... Mais voilà, nous ne sommes pas en Suisse, au moins les mannes européennes auront-elles permis d'aménager cette voie d'accès à la montagne ardéchoise.
Pendant presque soixante kms, je vais beaucoup penser aux valeureux mécaniciens et chauffeurs de "la Galoche" (c'est le surnom local de cet ancien chemin de fer), qui, hiver comme été assuraient un service difficile sur ces lignes de montagne au manche de leurs 030-030 Mallet, machines articulées (d'origine Suisse d'ailleurs) particulièrement adaptées au terrain :
Mallet Vivarais 401.jpg
Mallet Vivarais 401.jpg (127.07 Kio) Vu 1874 fois

Toute la matinée, lorsque je jouai du dérailleur, je pensai qu'au même endroit, les équipes de ces machines devaient jouer des crans de marche. Il faut dire que ça monte sans arrêt, et que si 3 ou 3,5% c'est de la rigolade pour un cyclotouriste, il n'en n'est pas de même pour une équipe de conduite de machine à vapeur.
Ce train n'est pas inconnu des cyclistes, car c'est sur ces lignes qu'ont été tournées les séquences ferroviaires du film "Les Cracks" :wink: , avec Bourvil, peu de temps avant leur fermeture à la fin des années 60.
Délivré de la nécessaire attention vis-à vis de la circulation, je profite pleinement du paysage
IMG_079.jpg

La "Voie Douce" n'est revêtue que sur environ un tiers de son parcours, ce qui m'est totalement égal tant mon "Pitard Volant" ne fait pas la différence entre la grave et le bitume :-D ... C'est une affaire qui roule :!: On peut jouir sans retenue des points de vue que la route ignore :fleur: . Cette piste est tout simplement géniale, des gommes de section supérieure à 28 ou 30 sont quand même préférables pour bien profiter de cet aménagement.
Parfois, des panneaux éducatifs rappellent le souvenir de "La Galoche" :
IMG_086.jpg
mais certaines gares ont survécu :
IMG_083.jpg

La piste franchit viaducs et tunnels, toujours à l'abri du péril automobile :mrgreen: ...
IMG_087.jpg
IMG_095.jpg

Cela fait le bonheur des familles : j'en croise deux qui profitent ainsi intelligemment des vacances scolaires.
IMG_091.jpg

Bon, faut pas rêver, je ne finirai pas la matinée au sec, quelques averses viennent en effet confirmer les prévisions météo, mais rien de bien gênant finalement car il n'y a quasiment pas de vent et en l'absence d'autres véhicules susceptibles d'asperger le cycliste par le dessous, le poncho s'avère très efficace.
Bref, la matinée se passe toute seule et il n'est pas midi lorsque j'arrive à Saint-Martin-de-Valamas.
Mon itinéraire prévu passait au nord du Mont Mézenc, mais finalement, sur les conseils du patron (lui même cycliste) du restaurant ouvrier où je déjeune, je décide de m'offrir la grimpée au Mont Gerbier de Jonc où comme chacun sait la Loire prend sa source.
Déjeuner de bonne heure permet de repartir pendant la pause méridienne des chauffeurs routiers qui assurent la desserte des sources d'Arcens, plus haut, on est tranquille.
Le paysage change et comme la pente, se fait montagneux.
IMG_098.jpg

Rien de bien méchant jusqu'à Saint-Martial
IMG_101.jpg
IMG_102.jpg
après, il y a quelques bons "coups de cul" pour atteindre la ligne de partage des eaux entre la Méditérannée et l'Atlantique. Malheureusement le sommet est dans les nuages, ce qui n'incite pas à s'attarder ...
IMG_105.jpg

Je me couvre bien et entame la longue descente vers Le Monastier, d'où Robert Louis Stevenson était parti en 1879 pour son "Voyage dans les Cévennes avec un âne".
Au passage je fais un arrêt réconfort aux Estables où je déguste dans une microbrasserie une délicieuse bière à la gentiane :fleur: .
Le brasseur se désolait qu'elle ne fût point fraîche, mais le cycliste étant lui-même frigorifié, ne s'en offusqua point :mrgreen: ...
IMG_107.jpg

Une dernière colline à escalader, et me voici au Puy-en-Velay, juste à temps pour faire quelques courses pour mon repas du soir pris en compagnie de pèlerins et de randonneurs au gîte d'étape où je reste ce soir.
La douche chaude est bien appréciée après cette journée bien remplie :velo1: ...
Image
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3426
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede gilou » Mer 10 Mai 2017 05:17:22

Un grand plaisir que de suivre ce récit à épisodes Jean François!
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5271
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede merops » Mer 10 Mai 2017 08:57:01

Merci Jean-François pour ton récit captivant :fleur:
Il ne faut pas aller beaucoup plus loin pour voir les Mallets rouler! La ligne Tournon-Lamastre est toujours en service, et c'est un plaisir de voir ces locomotives grimper le long de la vallée du Doux.
Ici au départ de la gare Tournon-Saint-Jean:
Train du Vivarais.JPG
Train du Vivarais.JPG (82.28 Kio) Vu 1852 fois
Avatar de l’utilisateur
merops
Plus de 20 messages
 
Messages: 1363
Inscription: Ven 01 Oct 2010 20:07:08

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede andré » Mer 10 Mai 2017 16:58:41

Je m'étais régalé (c'est un euphémisme!!!) lors de l'évocation de ton Paris Brest Paris il y a déjà quelques temps de cela, et là, tu nous"remets le couvert" pour cette nouvelle aventure "cyclotouristique" sous forme d'hommage, récit passionnant,commentaires et descriptions instructifs, un grand merci et bravo pour avoir "dominé" le Géant de Provence :fleur:
andré
Plus de 20 messages
 
Messages: 438
Inscription: Sam 14 Jan 2012 15:16:06

Re: Hommage à Louis Pitard : Mollans-sur-Ouvèze à Moulins

Messagede Stéphane » Mer 10 Mai 2017 21:20:06

Je ne dis rien. Pour l'instant. Je déguste. Délicieux !
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2549
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité