• Publicité

Bordeaux-Paris 2016

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede merops » Mer 01 Juin 2016 21:05:21

Merci pour le partage de cette belle aventure. Je connais bien le coin de cette dernière étape pour y avoir fait du vélo il y a une vingtaine d'années :vieux:
Bonne route à tous les deux :velo1:
Avatar de l’utilisateur
merops
Plus de 20 messages
 
Messages: 1362
Inscription: Ven 01 Oct 2010 20:07:08

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede prosperjunior » Mer 01 Juin 2016 21:08:49

En fait, cette dernière image n'est pas celle du château de Beynac, que voici :
IMG_1456.JPG
.

Il y en a tellement dans le coin, que c'est difficile de tous les citer :!: :wink:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3394
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede sunny » Jeu 02 Juin 2016 06:16:34

Ce qui se dégage de ces images, sur la route fumante sous les roues ou de la marquise prête au départ devant la Pimpine, après un bon café peut être, ou encore devant la place de la bourse, c'est la qualité de l'équipage, l'harmonie et l'élégance de l'ensemble, le bon équilibre et répartition du chargement, sans boursouflure ni surcharge, qui laisse encore les lignes du vélo s'exprimer, lui confère encore un aspect aérien. C'est une impression de légereté visuellement qui domine , qui ne laisse rien paraitre du poids réel que l'on peut imaginer.
C'est la que la culture et le savoir "vélo" s'exprime aussi...

:fleur: :fleur: :fleur:

Sunny
Dernière édition par sunny le Jeu 02 Juin 2016 16:43:28, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
sunny
Plus de 20 messages
 
Messages: 257
Inscription: Sam 08 Nov 2014 02:13:17
Localisation: Dourdan (91)

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede padrig » Jeu 02 Juin 2016 08:01:09

Superbe voyage! La région de Bordeaux est vraiment belle, j'y étais passé avec mon petit vélo bleu en allant a Mont de Marsan au départ de Vernon. Belle initiative avec deux superbes machines en plus! Regrettable le pépin avec le garde boue... ça fait partie des aléas. Vous faites des étapes de combien de kilomètres?
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 451
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede Christian 94 » Jeu 02 Juin 2016 08:18:32

Superbe voyage, ça fait envie. Connaissant un peu la région de Duras et de Bergerac, c’est vrai que le profil est assez tourmenté. La répétition des côtes est parfois plus éprouvante que de la vraie montagne (d’après ma modeste expérience).
Bravo et merci à vous de partager ce voyage et à demain pour la suite. :hello:
Christian 94
Christian 94
 

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede prosperjunior » Jeu 02 Juin 2016 20:28:01

3ème jour :

La Roque Gageac-Meyrignac l'Eglise, 115 kms, 1590 m de dénivelé :
https://www.bikemap.net/fr/route/3549061-la-roque-gageac-meyrignac-leglise/

Un petit déjeuner reconstituant nous met le pied à l'étrier (ou plutôt au cale-pied :wink: ) pas trop tard : il le faut car aujourd'hui on a un beau morceau de bravoure au menu : quitter la Dordogne pour grimper en Corrèze.

Notre route passe évidemment par Sarlat, ville dont la célébrité est méritée.
IMG_1459.JPG

Après concertation, nous décidons de ne pas forcer notre talent en empruntant une route de moyenne importance, bien mieux revêtue que les chemins vicinaux initialement prévus, et au relief moins casse-pattes. Notre manque d'entraînement est patent, nous jouons donc la sagesse :vieux: ...
C'est d'autant plus possible que le trafic est supportable et que nous observons une civilité des autres usagers remarquable à notre égard, y compris des rares poids lourds qui nous dépassent avec une prudence inconnue en région parisienne.
Nous remontons donc vers le nord-est, en direction de Brive la Gaillarde, préfecture de la Corrèze.
On a une pensée pour notre ami Pol quand nous traversons le village de Paulin :wink:
Insensiblement, le paysage évolue : les larges plantations de noyers de la Dordogne laissent progressivement la place à de petits vergers de noisetiers, et on sent que la nature du sol change. L'architecture aussi et le schiste ou l'ardoise s'invitent dans les constructions.
IMG_1462.JPG

Les villages se font plus espacés, le relief est toujours là, c'est plus sauvage mais toujours bien joli.
Nous faisons escale peu avant Brive dans un restaurant ouvrier pour reprendre des forces, la traversée de la ville est forcément pénible, et c'est avec soulagement que nous quittons le trafic à Malemort pour passer au nord de Tulle. Ce coin serait très joli s'il n'était gâté par des pavillons modernes, déplacés dans un tel cadre.
IMG_1465.JPG


Les choses changent à partir de Naves, non que le relief s'adoucisse, bien au contraire, mais surtout on pénètre une fois franchie l'autoroute dans une nature harmonieuse et paisible, riche de paysages à couper le souffle (à moins que ce soit les bosses :mrgreen: :velo1: :velo1: )...
IMG_1471.JPG

A Vimbelles, nous franchissons la rivière Corrèze pour suivre la vallée de la Menaude,
IMG_1478.JPG
ce coin sublime invite au recueillement. On en reste sans voix.
IMG_1480.JPG
IMG_1481.JPG

Enfin, on arrive à Corrèze, petit bourg hélas bien mort qui comporte une ville close bien moins célèbre que celle de Concarneau en Bretagne :
IMG_1483.JPG
IMG_1484.JPG

Plus que quelques kilomètres de grimpette, et nous atteignons Meyrignac l'Eglise, où nous logeons dans une cabane en bois (avec néanmoins tout le confort :mrgreen: ), au bord du chemin de Saint-Jacques de Compostelle passant par Rocamadour.
Ce soir on fait notre popote : du simple et du costaud :roll: .
La fatigue aidant, Morphée nous invite bien vite dans ses bras Image Image...
à suivre :hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3394
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede sunny » Ven 03 Juin 2016 05:37:52

:hello:

le soleil brille à l'extérieur comme à l'intérieur :velo1: :velo1:
:fleur: :fleur: :fleur:

Sunny
Avatar de l’utilisateur
sunny
Plus de 20 messages
 
Messages: 257
Inscription: Sam 08 Nov 2014 02:13:17
Localisation: Dourdan (91)

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede ian » Ven 03 Juin 2016 06:54:54

Merci les gars,
de la mise en valeur au début du sujet de la production pâtissière locale . Voyageur en chambre j'ai eu plaisir à vous voir démarrer sur vos belles machines .
Merci de ce feuilleton . :hello:
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4872
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede prosperjunior » Ven 03 Juin 2016 21:41:40

La randonnée à vélo, c'est mieux que "Plus belle la vie" :-D ... Il suffit de se donner le mal nécessaire pour l'apprécier :wink: .

Inévitablement, on a des moments du style "mais qu'est-ce que je fous là ?" ou "dans quelle galère me suis-je embarqué ?".
Pourtant à chaque fois la jouissance de découvrir tous ces paysages par la seul grâce :roll: de nos mollets et de la merveilleuse machine nommée bicyclette est telle que bien vite ces instants de doute sont bien vite oubliés.
C'est la magie de la randonnée :fleur: ...

4ème jour :
Meyrignac l’Eglise – Bénévent l’Abbaye, 111 kms , 1340 m de dénivelé :
https://www.bikemap.net/fr/route/3549072-meyrignac-leglise-benevent-labbaye/

Au menu du jour : Les Monédières (célèbres par la course cycliste "le bol d'or des Monédières" chère à Jean Ségurel), le plateau de Millevaches et les bosses du sud de la Creuse.

Nous rallions St-Augustin où nous faisons provision de notre pâtisserie favorite, le "cholestérol aux raisins" :lol: , cette demande, émise à la boulangère elle-même bien en chair, lui vaut de nous choisir les plus gros spécimens de sa devanture.
IMG_1491.JPG

Comme on le voit, il est neuf heures tapantes à ce moment-là.

Nous nous dirigeons vers Chaumeil et passons ensuite au pied des deux points culminants du massif des Monédières : le Suc au May à 908 mètres et le Puy de Monédière à 919 mètres d'altitude.
IMG_1493.JPG

Le col des Géants, seul col de ce périple, à 824 mètres d'altitude, n'est hélas pas matérialisé par un quelconque panneau, ce qui nous prive d'immortaliser cet instant.
Qu'importe, nous nous consolons avec un paysage grandiose.
IMG_1636.jpg


La météo est idéale, un rien fraîche pour dissiper les calories dissipées dans ces sites d'un calme absolu.
IMG_1503.JPG


La traversée du plateau de Millevaches du sud au nord n'est pas en reste. Les vaches ne sont pas plus nombreuses qu'ailleurs sur ce vaste plateau granitique recouvert de forêts et de tourbières, dont l'étymologie un rien obscure signifierait "Mille sources"...
Aucun souci pour étancher notre soif dans ce gigantesque château d'eau.
IMG_1518.JPG

Au terme de cette matinée un rien musculaire nous descendons enfin plus que nous ne grimpons
IMG_1627.jpg
pour arriver au Lac de Vassivière, gigantesque retenue d'eau à cheval sur les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse.
IMG_1641.jpg

Nous pique-niquons au bord du lac après avoir parcouru 60 bornes (et pas des plus plates :roll: ...) depuis le matin. Après l'effort, le réconfort.
Maintenant, c'est direction Bourganeuf, en Creuse, où nous nous offrons une paire de "tartines de houblon avec du moisi par dessus :mrgreen: " bienvenues.
IMG_1529.JPG
.
Une grosse vingtaine de kilomètres et une dernière bosse
IMG_1531.JPG
ne nous séparent plus que de Bénévent l'Abbaye (500m d'altitude), notre étape du soir, où nous dînons dans un salon de thé jouxtant l'Abbaye et notre gîte du soir, plus habitué à recevoir des pèlerins de Compostelle que des randonneurs à vélo.
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3394
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede stellis » Sam 04 Juin 2016 09:41:01

Du beau et bon récit pour un bel et bon périple. Merci JF de nous en faire profiter ainsi......... :fleur:
Vélocipède X ca1869 - Cripper Peugeot ca1889 - Cadre en croix X ca1890 - Alldays & Onions ca1890 - Clément ca1893 - Rochet ca1894 - Columbia model 45 1898 - Rambler ca1905 - Sportif X ca1920 - Vialle ca1927 - Stellis ca1930 - Motobécane C4 1979 - Laïti 1991
Avatar de l’utilisateur
stellis
Plus de 20 messages
 
Messages: 16324
Inscription: Jeu 07 Mai 2009 20:18:28
Localisation: Var et vaucluse
Fonction: membre du C.A et secrétaire des ATTV

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede Stéphane » Dim 05 Juin 2016 17:29:11

Encore superbe :fleur: Le Limousin est vraiment une terre pour de belles parties de manivelles ! Merci pour ce récit qui se poursuit, encore sous le soleil, pour combler notre gourmandise :-D
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2538
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede prosperjunior » Dim 05 Juin 2016 18:54:25

Merci les gars,

Du soleil, il en faut, ne serait-ce que pour le moral :roll: :wink: ...
Voici donc la suite !

5ème jour,
Bénévent l'Abbaye - Pellevoisin, 148 kms, 600 m de dénivelé :
https://www.bikemap.net/fr/route/3549091-benevent-labbaye-pellevoisin/#/z11/46.24824,1.44538/terrain

Lorsque nous ouvrons la fenêtre, le ciel est tout aussi mitigé que les jours précédents, mais on se dit que la chance ayant été avec nous jusque là, il n'y a pas de raison que ça change :-D ... et c'est d'ailleurs sous un beau rayon de soleil que nous quittons Bénévent l'Abbaye :
IMG_1537.JPG

Le relief est encore un peu gondolé, mais la tendance est nettement plus à la descente qu'à la grimpette. D'agréables petites routes nous mènent à Dun le Palestel, puis nous nous dirigeons au cap Nord-nord-ouest en direction de la vallée de la Creuse.
IMG_1541.JPG

Lorsque nous arrivons non loin de Crozant, une alternative se pose à nous : passer par la route "du plateau" ou bien descendre dans la très jolie vallée de la Creuse. La météo décide pour nous car manifestement les nuages qui nous ont survolé depuis le matin sont en train de se transformer en chasse d'eau sur la rivière :confus: ...
Comme c'est souvent le cas, l'eau attire l'eau, et la Creuse alimentant ici le Lac Chambon en amont du barrage d'Eguzon, est manifestement un puissant aimant pour ces nuages qui s'y soulagent abondamment...

La décision est donc vite prise de rester au sec, d'autant que la route est quasiment déserte, bien roulante, et que le paysage n'est pas laid pour autant, notamment du côté de la vallée de la Sédelle.
C'est donc une affaire qui roule :velo1: :velo1: , cependant pas au point de tomber sous le coup de la loi :
IMG_1542.JPG
:lol: ...

C'est donc ainsi que nous arrivons à Argenton sur Creuse à l'heure du déjeuner, en même temps que de grosses gouttes de pluie qui s'écrasent sur le store de la terrasse du restaurant où nous trouvons refuge afin de reprendre quelque énergie :wink: .

Cette averse nous confirme que nous avons fait le bon choix quant à l'itinéraire du matin. Pour autant, nous dirigeant ensuite vers St-Gaultier, nous n'échapperons pas à quelques gouttes sur la jolie petite route longeant la rive gauche de la Creuse :
IMG_1543.JPG

Lorsque nous revenons sur la rive droite à St-Gaultier, c'est grand soleil et il fait même chaud : nous nous mettons donc en short et manches courtes, dans ce très beau bourg hélas bien mort, où même l'ancienne abbaye est à vendre :| ...
Une jolie bosse porte instantanément nos roues dans un paysage bien différent : la Brenne. Vaste étendue de forêts et d'étangs : nous nous dirigeons vers le pays des ancêtres d'Ivan.
IMG_1654.jpg
Le superbe château du Bouchet ne se laisse pas découvrir facilement
IMG_1655.jpg
IMG_1547.JPG

Lorsque nous passons entre les étangs de Gabriau et de la Gabrière, qui furent réunis par le mariage de deux des ancêtres de mon compagnon, l'instant est pour lui émouvant : sa première grande randonnée cyclotouriste en prend une valeur particulière
IMG_1660.jpg

Peu après, un panneau qui nous était jusque là inconnu attire notre attention :
IMG_1670.jpg
Mais tout va bien et nous n'aurons pas à éviter de tortues traversant la route :-D ...
Après Mézières en Brenne, les étangs se raréfient progressivement, les prés et les cultures se multiplient et insensiblement nous nous rapprochons de la rivière Indre que nous franchissons à Buzançais. Nous en profitons pour y dîner de robustes bavettes (qui celles-là ne sont ni de cuir ni de caoutchouc :lol: ...) avant que de rejoindre Argy,
IMG_1677.jpg
puis une ferme de Pellevoisin où nous faisons étape pour le soir.

Le calme de la campagne, la sympathie de nos hôtes, et le confort du gîte sont comme à l'accoutumée, bien appréciés :fleur: .
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3394
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede sunny » Dim 05 Juin 2016 19:08:52

:hello:

c'est vraiment très agréable de faire ce parcours avec vous, car il en est ainsi avec récit, et de partager un peu votre plaisir, qui nous est aussi gentiment offert. :fleur:

sunny
Avatar de l’utilisateur
sunny
Plus de 20 messages
 
Messages: 257
Inscription: Sam 08 Nov 2014 02:13:17
Localisation: Dourdan (91)

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede Stéphane » Dim 05 Juin 2016 19:09:15

Encore merci :fleur: Encore une belle étape, on perçoit le relief qui s'assagit. Le calme de la campagne, voilà ce qu'il nous manque le plus.
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2538
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

Re: Bordeaux-Paris 2016

Messagede RAndré » Lun 06 Juin 2016 09:12:24

Bonjour à tous,

Voila maintenant une semaine que nous sommes rentré de ce périple.
Les courbatures et la fatigue étant passés, le retour au quotidien ayant pris le pas sur le cyclotourisme, je prends le temps de quelques lignes pour vous faire partager cette experience qu'est le cyclotourisme.
Mais avant toute chose, il faut expliquer le contexte et la motivation de ce voyage, voyage que je qualifierai d'initiatique en ce qui me concerne.

J'aurai souhaité, pour fêter mon demi siècle, effectuer une randonnée reliant St Genis du Bois (33) à Elancourt (78), pour ne pas dire Bordeaux Paris.
Cette broche du club de Touriste et Cyclotouriste de Guyenne allait rester sur mon bureau pendant deux ans...

IMG_1698.jpg


Et a y regarder de plus près, le médaillon du centre comporte deux cyclistes, encore un indice...

Mon trajet initial, était à tracer avec l'aide du cartulaire des Templiers, avec comme étapes et lieux de passages les différentes Eglises, Chapelles et Commanderies, car St Genis du Bois et Elancourt sont dotées de Commanderie des Templiers.

Saint Genis du Bois.JPG


Elancourt.png


D'autre part, les lectures cyclistes ( André Leducq et Jacques Faizant) et les articles de Henry de la Tombelle, finnisaient de me convaincre de cette aventure.
Restaurer un vélo de cyclotourisme ne serait qu'un exercice de style pour la contemplation mécanique, si au delà de la machine il n'y avait pas aussi l'invitation au voyage.

Inutile de vous dire que c'est la période de l'après guerre qui me séduit le plus, il suffit d'ouvrir une revue du Touring Club de France de cette époque pour comprendre de quoi il est question.

Depuis un certain temps l'idée de me faire une bicyclette sur mesures et avec des particularités techniques me trotait dans un coin de l'esprit.
L'accumulation de pièces, mais aussi l'expérience de nombreuses restaurations de machines prestigieuses qui m'ont été confiés, ont contribués à l'élaboration du cahier des charges de ce vélo personnel.

Au même titre que cette machine était en gestation, ce projet de voyage prenait aussi forme.

Certes, les quelques balades en vallées de Chevreuse permettent de se faire une idée, rien ne remplace la pratique régulière et c'est par cette pratique que l'on peut aussi affuter autant le bonhomme que sa machine.

Je roulais depuis deux ans sur un cyclo campeur René Herse, mais malgré de nombreuses recherches et essaies, je restais en quête d'une machine avec laquelle je me sentirais faire corps.
Non pas que ce René Herse ne trouvait grâce à mes yeux, bien au contraire, mais il n'avait pas était fait pour moi et je n'en étais qu'un utilisateur par défaut...

Rouler est la porté de tout le monde, rouler sur une grande distance demande un peu de preparation mais nécessite une machine adaptée.

Dans les différentes barrières a franchir pour un novice, il y en est deux qui sont incontournables : le premier 100 km et ensuite son double.
Avec ce René Herse, j'ai frolé a deux reprises les 200 km durant l'été 2015. En Septembre dernier, j'ai eu un accident avec une randonneuse Alex Singer, retardant ainsi mes projets.
Accident qui me fait porter un couvre chef de tout temps, afin de preserver une cicatrice sur le front.

Dans toutes choses, il faut toujours un initiateur : que ce soit pour la fabrication d'un vélo ou pour une randonnée.

La rencontre de Jean François contribue grandement à ces deux projets.
Sa randonneuse AMR haubanées et son expérience de cyclotouriste résument toutes les explications théoriques...

Un vélo de cyclotourisme correspond a une fonction mais doit aussi correspondre parfaitement a son utilisateur.
Si le vélo est une paire de bottes de 7 lieues comme se plaisait a l'écrire Jacques Faizant, il n'en reste pas moins vraie qu'elles doivent être à la bonne pointure dirait Jean François !!!

Pourquoi un vélo haubanés ?

J'ai toujours eu une certaine admiration pour ce type de machine, même si pour certain c'est le "camion" du cyclotourisme,
et compte tenue de mon gabarit ce choix est parfaitement justifié pour pouvoir rouler avec des sacoches chargés.

Certes, il peut sembler aberrant de se faire faire une machine sur mesures aujourd'hui, mais dotées de technologies totalement dépassées.
Pourtant un vélo reste toujours avec deux roues, un guidon, une selle, des freins et des dérailleurs.

C'est là qu'intervient l'esthétisme, mais aussi la contemplation.
Ces deux éléments sont pour moi indissociables et font partis de la quête qui motivait mon besoin de voyage à vélo.

Il suffit simplement de pousser sur les pédales pour voyager et se libérer aussi bien le corps que l'esprit.
Pour le prix de l'effort physique alors de beaux paysages, composés de milliers de cartes postales que les yeux emportent, sont au coin de la route.

A la lecture de ce périple que nous fait partager Jean François, nous sommes à 579 kilomètres du point de départ, et sans lui je ne pense pas que j'aurais été capable de faire cette randonnée.
RAndré
Plus de 20 messages
 
Messages: 181
Inscription: Jeu 22 Nov 2012 18:21:54

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité