• Publicité

Compétition et cyclotourisme

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

Compétition et cyclotourisme

Messagede dejoulardi » Dim 26 Jan 2014 18:50:33

Précisions sur les randonneuses légères
Randonneuse légère
Le nom de « Randonneuse légère » vient lui aussi du monde du cyclotourisme.
Il fut un temps où la fédération de cyclotourisme organisait des tests chronométrés. La montée du Puy de Dôme, la journée Vélocio avec la montée du col de la république, la polymultipliée de Chanteloup étaient les plus connues.
Ces tests étaient de véritables courses, le règlement de la fédération imposait les garde- boue, la lumière et d’autres accessoires obligatoires au code de la route ; pour cela, certains cyclos se faisaient monter des randonneuses plus légères que leurs randonneuses habituelles, l’effort étant plus proche de la course et plus court que la randonnée. La randonneuse légère était née, le cadre était proche de celui d’un vélo de course et le matériel utilisé le plus léger possible. D Rebour en a dessiné beaucoup à l’occasion de ces manifestations et des concours « Duralumin ».
Ces machines, n’étant pas réservées exclusivement à ces tests, certaines étaient équipées de petit porte- sacoche à l’avant bien que la sacoche ne soit pas obligatoire pour ce genre d’épreuve.
Le 7 décembre 1977, une convention est signée entre la FFC Fédération Française de cyclisme et la FFCT Fédération Française de cyclotourisme, la compétition est depuis réservée à la FFC et la randonnée à la FFCT.
Donc, plus de tests chronométrés, le nom « Randonneuse légère » est resté, le règlement à évolué et les randonneuses légères sont devenues par la suite des vélos pour les randonnées où l’assistance est autorisée, PBP par exemple, ou pour des randonnées ou brevets d’une journée ; elles sont depuis de plus en plus remplacées par les vélos de course sur les grands brevets, les artisans ou les marques qui les fabriquaient ont maintenant presque tous disparus.
Le nom aussi disparaît progressivement ; c’était des vélos de grande qualité, presque toujours en 700 fabriqués souvent sur mesure bien que ce fut, un temps, la quasi exclusivité des artisans, certaines marques en fabriquèrent de très belles. D’autres marques et de grands industriels utilisèrent le nom sans scrupule pour des vélos de qualité inférieure, d’où la confusion chez certains.
Dejoulardi
Quelques exemples à des époques différentes

Randonneuse années 30.JPG

img489.jpg

Follis.JPG

Randonneuse légère 2.JPG
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2237
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: maine et loire

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede prosperjunior » Dim 26 Jan 2014 21:41:53

Merci de cette contribution bien documentée :fleur: .

Cet aspect du cyclotourisme :velo1: concernant au premier chef bien évidemment la construction artisanale, c'est dans cette rubrique qu'elle va figurer.

:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede jean marc 30 » Lun 27 Jan 2014 08:45:39

vraiment tres interessant pour le neophyte que je suis dans ce domaine(et y a pas que dans celui là...)
le cyclotourisme,je m en rends compte,etant une discipline a part entiere dans le monde du velo avec ses regles et ses spécificités.
jean marc 30
Plus de 20 messages
 
Messages: 1578
Inscription: Dim 24 Juin 2012 18:44:21

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede arenberg » Lun 27 Jan 2014 13:39:09

Bonjour,
Excellente initiative d’évoquer cette compétition cyclotouriste aujourd’hui disparue, à laquelle Jan Heine fait la part belle dans ses livres. Il montre que les frontières entre les mondes de la course, de la randonnée et du cyclotourisme étaient plus perméables que nous nous l’imaginons aujourd’hui. Ainsi la polymultipliée lyonnaise était organisée sous la double égide de la FFC et de la FFCT.
Je serais curieux d’avoir le règlement complet de ces épreuves auquel Heine fait plusieurs fois allusion : Obligation d’emporter une pompe et une trousse d’outillage, proscription du cuissard (que les concurrents portaient sous leur short)…
arenberg
Plus de 20 messages
 
Messages: 199
Inscription: Sam 19 Mai 2012 16:40:28

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede DRax » Lun 27 Jan 2014 16:19:47

prosperjunior a écrit:Merci de cette contribution bien documentée :fleur:


Bravo pour ces précisions.

Il serait toutefois intéressant de légender les documents et de préciser leur source et leur date de publication originale.

Si le fichier de la photo n'avait pas été nommé Follis.jpg, on aurait pu jouer à la devinette :-D
De quelle année date ce modèle Lyon-Marseille ?
Avatar de l’utilisateur
DRax
Plus de 20 messages
 
Messages: 229
Inscription: Dim 30 Jan 2011 18:46:43

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede DRax » Ven 07 Fév 2014 20:15:11

dejoulardi a écrit:Le nom de « Randonneuse légère » vient lui aussi du monde du cyclotourisme.
Il fut un temps où la fédération de cyclotourisme organisait des tests chronométrés. La montée du Puy de Dôme, la journée Vélocio avec la montée du col de la république, la polymultipliée de Chanteloup étaient les plus connues.
Ces tests étaient de véritables courses, le règlement de la fédération imposait les garde- boue, la lumière et d’autres accessoires obligatoires au code de la route ; pour cela, certains cyclos se faisaient monter des randonneuses plus légères que leurs randonneuses habituelles, l’effort étant plus proche de la course et plus court que la randonnée. La randonneuse légère était née, le cadre était proche de celui d’un vélo de course et le matériel utilisé le plus léger possible. D Rebour en a dessiné beaucoup à l’occasion de ces manifestations et des concours « Duralumin ».
Ces machines, n’étant pas réservées exclusivement à ces tests, certaines étaient équipées de petit porte- sacoche à l’avant bien que la sacoche ne soit pas obligatoire pour ce genre d’épreuve.

...


Pour illustrer le caractère sportif de la randonneuse légère, je vous invite à lire l'article de Henry de La Tombelle, l'aède du cyclotourisme, publié dans le Chasseur Français de novembre 1949, qui relate l'ascension du Puy-de-Dôme organisée l'été précédent pendant la semaine fédérale de cyclotourisme.
Avatar de l’utilisateur
DRax
Plus de 20 messages
 
Messages: 229
Inscription: Dim 30 Jan 2011 18:46:43

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede prosperjunior » Ven 07 Fév 2014 20:41:39

Merci de cette très belle relation :fleur: qui met bien en valeur la valeur du sport.
En ce jour d'ouverture de jeux olympiques, il n'est pas mauvais de rappeler que notre "petite reine" est avant tout un instrument de compétition vis-à-vis de soi-même, d'accomplissement de ce qu'on peut réaliser avec ses seules forces.
Les Tontons auvergnats :wink: apprécierons en connaisseurs :!:
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede dejoulardi » Ven 07 Fév 2014 22:55:06

Merci, pour ce témoignage. :fleur:
Je suis Auvergnat d’origine, ce Puy de Dôme que je voyais tous les matins en ouvrant la fenêtre de ma chambre, est toujours impressionnant quand on le gravit en vélo (ce qui m’est arrivé quelques fois).
Sur ce reportage très intéressant, on remarque le nom de Mr Aurier, unijambiste, ce Monsieur que j’ai bien connu au début des années 60 était vélociste dans la charmante commune d’Aigueperse ; il est à noter que ce Monsieur possédait deux vélos très légers, montés avec une manivelle articulée, ces vélos étaient de sa fabrication, (que sont ils devenus ?).
Dejoulardi
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2237
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: maine et loire

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede SuperElliott » Sam 08 Fév 2014 10:20:57

Bonjour

dejoulardi a écrit:on remarque le nom de Mr Aurier, unijambiste,


petite image de Aurier sur son vélo avec manivelle articulé, sommet du puy de Dôme 1951

©
Fichiers joints
img019 copie.jpg
img019 copie.jpg (117.4 Kio) Vu 6410 fois
Recherche Chassis construction vélo • vélo trial période 1980, Montesa, fantic… et une Matchless G50 !!
SuperElliott
Plus de 20 messages
 
Messages: 542
Inscription: Dim 04 Déc 2011 18:07:39

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede dejoulardi » Sam 08 Fév 2014 14:08:55

SuperElliott a écrit:Bonjour

dejoulardi a écrit:on remarque le nom de Mr Aurier, unijambiste,


petite image de Aurier sur son vélo avec manivelle articulé, sommet du puy de Dôme 1951
©


Merci Christophe
C’est bien lui, je vais garder la photo pour le souvenir. Je pense que la dame « athlétique » du reportage c’est Madame Cohen , femme de Charles et mère de Max et Yves, :vieux: confirme- moi ça, je suis sûr que tu as des photos.
A plus
Jacques
:hello:
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2237
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: maine et loire

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede SuperElliott » Dim 09 Fév 2014 12:26:41

Bonjour :hello:
SuperElliott a écrit:Je pense que la dame « athlétique » du reportage c’est Madame Cohen


je sais pas du tout, photo pas signée, par contre j'ai bien une photo de toute la famille cohen en haut du puy de dôme
sur vélo Herse !!

©
Recherche Chassis construction vélo • vélo trial période 1980, Montesa, fantic… et une Matchless G50 !!
SuperElliott
Plus de 20 messages
 
Messages: 542
Inscription: Dim 04 Déc 2011 18:07:39

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede prosperjunior » Mar 06 Mai 2014 11:19:53

Cette riche contribution va migrer dans la nouvelle rubrique "Récits de Voyage", qui comme son nom ne l'indique pas :mrgreen: est également faite pour expliquer les diverses pratiques traditionnelles liées au vélo ancien.
On est en plein dedans :fleur: .
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede hasta4u » Mer 18 Mai 2016 08:25:22

bel article lié à une controverse entre Delblat et Clément concernant l'usage mons ou polys à la polymiltipliée de Chanteloup 1924... Source BNF
Fichiers joints
chanteloup1924t.png
chanteloup19242.png
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 5666
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede qipiq » Jeu 19 Mai 2016 19:01:42

:hello: Et au bout du bout, qui avait raison ???
<<Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle...>> Munny le 8 septembre 2012. ... Un jour il y aura plus de vélos anciens de course en collection qu'il en fut fabriqué !
qipiq
Plus de 20 messages
 
Messages: 6045
Inscription: Lun 05 Sep 2011 19:09:46

Re: Compétition et cyclotourisme

Messagede hasta4u » Mar 24 Mai 2016 18:19:47

Qipiq bien sûr ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 5666
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon


Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité