• Publicité

Paris-Vaduz: comment aller querir le Ribel et les käsknöpfle

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: Eric, OSSE, fedaliou, KRISSTOFF, Lisica, Stéphane

Re: Paris-Vaduz: comment aller querir le Ribel et les käsknöpfle

Messagede padrig » Jeu 16 Juin 2022 08:29:50

Le matin on prend notre café tout les 4 et devisons sur nos routes respectives. Avec mon hôtesse je discute surtout d'une des automobiles de son père, il est en effet possesseur d'une peu courante Robert Serf, voiture fabriquée du coté de Toul dans les années 20. Triste sort pour cette marque qui recentrera en fin de vie sa production sur des remorques bétaillères. Nous partons tous ensemble mais dans des directions différentes je dois franchir la frontière a Bale après avoir roulé sur la passerelle des 3 pays.

Image

Bâle, Basel en allemand est la troisième ville la plus peuplée de Suisse après Zurich et Genève, et le chef-lieu du canton de Bâle-Ville. Le 18 octobre 1356, un tremblement de terre réduit en cendres et en ruines la ville et plus de soixante châteaux dans les environs. Bâle est l'une des rares villes épiscopales à avoir choisi la crosse comme emblème. 14 ponts franchissent le Rhin et la Birsig. Le plus connu est le Mittlere Brücke, central. Les deux ponts les plus empruntés sont le Dreirosenbrücke, composé de deux routes superposées, et le Schwarzwaldbrücke, composé d'une partie autoroutière et d'une partie routière.
Pour ceux qui aiment les mathématiques et les équations différentielles sachez que Bernouilli qui vous aura fait vivre de grandes heures lors de vos études si vous avez eu la chance d'en faire vient de cette ville, Euler aussi vient de la décidément, et plus proche de nous Roger Federer...

Voici le Mittlere Brücke:

Image

Je vais successivement passer aujourd'hui par Rheinfelden et Laufenburg pour arriver a Zurich l'après midi ou un hôte fabricant de vélo en bois m'héberge. Celui ci a fabriqué une machine avec laquelle il a parcouru 15000 km avant de casser le cadre hélas.

La sortie de Rheinfelden dans le canton d'Argovie située comme son nom l'indique le long du Rhin.

Image
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 507
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Vaduz: comment aller querir le Ribel et les käsknöpfle

Messagede padrig » Jeu 16 Juin 2022 10:13:00

Ce midi je franchi la frontière, les restaurants sont un peu moins cher coté allemand, je vais y manger un plat imprononçable a base de patates. Alfred Rüegg cycliste vainqueur du tour de Suisse bien connu de nos services est né dans cette ville de Laufenburg coté Suisse.

Les serveurs vêtus de vert sont en Birkenstock avec chaussettes montantes et me servent des bières tièdes a chaque bouchée de pomme de terre que je suis bien obligé de boire...non je rigole, la bière est tiède, il ont des Birkenstock mais c'est moi qui leur demande de m'amener des bocks.

Voila une vue de Laufenburg , jolie petite bourgade méritant bien un arrêt.

Image

Le reste de la route qui mène a Zurich n'a pas grand intérêt, il fait beau et j'arrive relativement tôt ce qui me permet de visiter la ville en attendant que mon hôte sorte du travail. Détail amusant , les Suisses se baignent dans Limmat, un peu comme si des milliers de Parisiens se baignaient dans la Seine en centre ville, j'arrive sur les bord de cette rivière ou se côtoient des types tatoués bodybuildés et des bimbos en maillot tous sortis de téléréalité qui boivent des godets de vin blanc du Valais tout en profitant de la vie et de la baignade. Il fait un cagnard pas possible alors je saute dans l'eau le cuissard sera sec rapidement de toute façon.

Image

Vue du Limmatquai a Zurich Citée Alémanique de son état, 420 000 habitants c 'est le centre économique et financier du pays même si la capitale reste Berne. Dans cette ville fut tourné l'excellent film "Espion lève toi" avec Lino Ventura. Les Celtes ont en quelque sorte fondé cette ville il y a fort longtemps. La ville est subdivisée en arrondissements que l'on appelle les Kreis. C 'est également la ville la plus peuplée de Suisse. La parcourir a vélo est très sympa tant c'est propre. Mon hôte m'emmènera au vélodrome de Zurich Oerlikon ou débarrassé de mes bagages j'effectuerai quelques tours. Ce "banking" mythique est au vélo ce que Montlhéry ou Brookland peuvent être a l'automobile, c'est l'équivalent de la Cipale pour nous. Plusieurs fois menacé de destruction car dans une zone résidentielle chère, il sera finalement sauvé.

Image

Mon hôte le soir me propose de manger sur le toit de son immeuble, idée amusante...mais qui ne le reste pas longtemps lorsqu'il me propose de dormir sur le toit de celui ci, auquel on accède par une issue de secours. Il m'annonce en effet ne pas pouvoir me loger dans ses appartements car mystique il me dit qu'il doit se concentrer pour demain car il a quelque chose a accomplir. Voyant qu'il cherche a faire monter la sauce je ne dit rien et reste coi, je plussoie même a l'idée de dormir sur son toit. Finalement il me raconte que demain 24 heures de vélo l'attendent pour aller rendre visite a sa mère au Luxembourg a 400km qu'il veut effectuer d'une traite. La nuit est catastrophique, je monte mon vélo sur le toit ainsi que le duvet qu'il m'a prêté. Au moment de m'endormir un éclair zèbre le ciel et la douche chaude peut enfin débuter. Le vent fait claquer l'issue de secours, je me retrouve en slip et duvet trempé bloqué sur le toit toute la nuit a profiter gaiement de l'hospitalité Suisse parait il proverbiale, mon téléphone est bien sur déchargé. A 6 heures du matin pataugeant dans la pluie je ne doit mon salut qu'a une habitante qui ouvrira la porte pour aller fumer sa sucette a cancer sur le toit de l'immeuble. Je fini ma nuit de une heure dans le couloir... partit vers 7H30 je lui rend son duvet trempé en lui exprimant toute ma gratitude pour ne surtout pas rentrer dans son jeu, et lui souhaitant bonne route je m'éclipse en direction d'un café Starbucks.
Dernière édition par padrig le Jeu 16 Juin 2022 14:41:26, édité 2 fois.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 507
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Vaduz: comment aller querir le Ribel et les käsknöpfle

Messagede padrig » Jeu 16 Juin 2022 14:34:09

Un café vite avalé dans une ville quasi déserte, la plupart des gens sont surement en vacances, le long du lac je rencontre un automobiliste en Facel-Vega je lui dit que j'habite a 50 km de l'usine ou elles on été produites a Dreux. Facel est tristement célèbre car c'est l'auto dans laquelle Albert Camus et Gallimard ont perdu la vie et également moins connu Michel Monet le fils de Claude Monet a Vernon ( la sienne était verte, Monet le père et le fils ont eu de nombreuses autos, Claude Monet ayant même fait en 1903 le trajet Giverny Madrid avec son chauffeur).

Voici une vue du Lac de Zurich, bordé de somptueuses villas.

Image

Au bout du lac avant le pont menant vers l'autre rive est sis le château de Rapperswill. Il fut construit au début du XIIIe siècle par la maison de Rapperswil sur une colline proche du lac . Le musée polonais de Rapperswil y fut établi en 1870 par des émigrés polonais, dont le comte Władysław Plater qui louait l'édifice. Le château et le musée sont listés comme biens culturels d'importance nationale. Sur le pont enjambant le lac je me fait dépasser par une cycliste sur une machine en carbone, le rythme est rapide, mais je m'accroche et nous traversons de concert le pont qui est assez long, un peu plus de 2km, celle ci enrage car entend mon dérailleur a chaque changement de rapport puis bifurque sur la droite lorsque je me porte a sa hauteur pour discuter . Certain cyclistes sont taciturnes...ou pas bavards... du coté d'Altendorf je me trompe de route et ayant vu deux cyclistes arrêtés je repasse devant pour leur demander mon chemin et la fait incroyable le type m'appelle par mon prénom!! Souviens toi je t'ai hébergé a Charleville-Mézières il y a 5 ans!!! Bon sang mais c'est bien sur! Le monde est bien petit, ce voyageur est avec son amie et traverse la Suisse je crois pour se rendre en république Tchèque sur deux machines rescapées du ferrailleur! Comme quoi n'importe quelle machine peut convenir, sur la sienne trône sa guitare sèche qui l'accompagne a chaque voyage.

Image

Si le Suisse peut se montrer narquois a notre égard le Français reste un coq, plus loin sur la route je rattrape deux cyclistes, muscles d'airain et bronzage parfait, machines parfaites, groupes pantographiés italien a la marque de leur machine, chaussettes blanches et propres, deux "pédaleurs de charmes" héritiers de Ferdi Kubler... qui eux non plus ne goutent pas trop le fait que je roule avec eux...décidément, l'un d'eux me lance une phrase assassine visant a me faire remarquer que mon vélo est vieux et que ici en Suisse on a que des vélos neufs... ce a quoi je répond ayant déjà examiné le relief que je les attendrai en sommet bosse et que je leur paierai un café une fois en haut. J immortalise l'instant avec mon portable et démarre en trombe, je suis chaud depuis ce matin.

Image

En sommet de bosse. Je profite du panorama en attendant mes deux nouveaux amis... Pas un regard, pas un sourire et pas de café, ils ne s'arrêtent pas et continuent leur route sur leur superbes machines filant droit vers leur incroyable destin en descendant ce col du Kerenzenberg que je n'oublierai pas.

Image

Dans la descente la vue est magnifique, on y voit le lac de Walenstadt, superbe, encaissé entre deux massif montagneux. En Suisse la perfection touche le paysage et même le bitume, jugez plutot.

Image
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 507
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Précédente

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité