• Publicité

La ballade de Marco l'Agenès

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Lisica, KRISSTOFF, Eric, OSSE, Stéphane

Salut Jacques le voyageur et LN

Messagede Marco47 » Mer 16 Jan 2019 09:27:31

GURGH § GLOUPS !

Comment que j'ai pas du retard à l'allumage :oops:
Je viens d'avoir comme un post-sentiment (oui, le contraire du pré...) et j'ai recherché "le voyageur" dans le moteur de recherche ... pour apprendre quoi t'est-ce :?: :!: :shock:
Jacques a quitté le fofo :!: :shock: (en plus, si j'ai bien compris depuis mars 2018).

Et moi qui parle de son don comme si de rien n'était :oops: :velo2:
Bon, comme je ne connais pas les tenants et aboutissants de sa décision, je vais lui rendre un hommage perso en remontant le "dinosaure" de mon enfance (le vélo ELVISH) avec les pièces du routier "Jacques Anquetil" qu'il m'avait offert en 2011 en passant chez moi.

Yo JACK :hello: si tu passes par le plus grand des hasards dans mon sujet, nous vous embrassons LN et toi (Nathalie ne et moi ne vous avons pas oubliés :fleur: )
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede kita » Mer 16 Jan 2019 09:31:43

Hello :hello: si si je passe toujours sur le forum mais vu la dimension qu'il a prise je fais du tri dans mes lectures , les intervenants , les sujets abordés et je discute moins par contre j'ai toujours plaisir à faire les rencontres entre copains comme ceux de la bande à Toto que je vais retrouver fin avril
pour ce qui est des rencontres au séchoir il y en a au moins une chaque année mais le vintage étant devenu tendance ça devient compliqué de trouver une date libre d'autant que dès les beaux jours je pose les sacoches sur mon vélo et je m'en vais explorer la campagne de France :velo1:
je te ferai signe si on arrive à poser une date
adishatz :hello:
kita
Plus de 20 messages
 
Messages: 1265
Inscription: Ven 23 Oct 2009 08:11:36
Localisation: Bordeaux

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mer 16 Jan 2019 09:54:16

Yo chère kita :hello:

ça marche pour l'éventuelle rencontre au séchoir (huit ans plus tard :shock: le temps file à toute vitesse :vieux: ).
Perso, je pourrai me libérer le premier week-end des mois d'avril, mai ou juin 2019, soit le samedi, soit le dimanche, au choix.
Les autres WE, soit je travaille, soit je m'occupe des parents (dont certains sont très, hum, "prégnants" ).

Et j'espère pouvoir venir avec ce vélo Elvish restauré :wink:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

retour de Marco l'Agenès ?

Messagede Marco47 » Sam 01 Juin 2019 18:45:05

Ouais ben si c'est un retour, ce n'est pas pour vous annoncer de nouvelles aventures picaresques avec du vélo dedans :(
Après des lombaires en marmelade, ce sont mes épaules et la coiffe de leurs rotateurs qui sont en capilotade :cry:
Du coup, entre autres joyeusetés, j'peux plus tenir un guidon (nager non plus), porter des charges ... enfin tout ça, quoi :roll:

J'suis bien allé dans mes Pyrénées chéries, mais là, point de vélocipède sans "AE" (comprenez Assistance Electrique) ni même avec d'ailleurs, mais des randos pedibus cum jambis où j'ai quand même réussi d'en chi*r grâââve avec des épaules en feu !
Telle est la dure loi conjuguée des résultats du travail et de l'éternelle jeunesse :mrgreen:
Mais, chers érudits de la chaîne acatène (ça a l'air un poil antinomique, non ?) je ne lâcherai pas la rampe si facilement, foi de gascon :!:

Je m'fais faire une révision complète des GLOUPS 500.000 et je reviens vous emboucaner avec des histoires tellement incrédulitables (ouaip man, j'ai pas perdu le sens inné du barbarisme :wink: ) que vous aurez bien du mal à leur donner, prêter, accorder la moindre foi (tiens, une virée à Lourdes avec un vélo sans guidon, ça, ça serait rigolo ... aïe Seigneur, pas sur la tête :velo2: )

A peluche et profitez à fond de vos vieux (bi)clous rouillés : on ne sait pas de quoi demain sera fait :hello:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Les balades de Marco l'Agenès en Bigorre

Messagede Marco47 » Mer 19 Juin 2019 17:27:43

Bon, hé ! Savez quoi ? :evil: ça me broute sérieux de ne pas pouvoir tenir un guidon depuis ... ben le début de cette année si vile (que ce n'est mêm' pas la peine de s'étendre dessus :twisted: ).

Du coup, pour me filer un peu de baume au coeur, je vous envoie en forme de cartes postales des photos prises, à pied, certes ... mais entre mes deux cols de prédilection : j'ai nommé l'Aspin et la Hourquette d'Ancizan. (à vélo, j'ai dû faire un Aspin, depuis Sainte Marie de Campan, un paquet d' "Aspinou", depuis Payolle et un bon peu d'Hourquette : j'les ai pas comptés mais depuis 2007 ça doit quand même chiffrer :mrgreen: )

Bon, vu l'état des lieux, c'est pas demain la veille (non, non, pas "la vieille" :mrgreen: ) que je remettrai le luc sur ma selle en noyaux de pêche à te le f*utre en feu :shock:
Bref, mon p'tit pépin, voiili voila d'la bonn' tof ...

IMG_20190530_170234.jpg
Haro sur le ... ach ! Non : Arreau !

Voué ! La vallée d'Aure avec le village d'Arreau, vu depuis le col d'Aspin.

IMG_20190531_124618.jpg
Ach l'bison ! Euh, l'Arbizon, plutôt, non ?

Devant le massif de l'Arbizon, le mamelon recouvert de la prairie émeraude, c'est le Pla del Naou. Ya un panorama à 360° à damner tous les saints de la terre d'là-haut ! :fleur:

Bon, j'arrête de me faire du mal ... mais en mêm' temps si je n'ai pour la première fois (il en faut bien une :cry: ) pas emmené le moindre vélo (en tube d'échafaudage vintage ou en charbon pétrifié dans sa résine) et croyez-moi, ben ça fait tout drôle !!! J'ai quand même pu me farcir "à pattes"des côtes sympas ... dans les drailles des "ruminants" (vaches, moutons, chevaux ...) [NDR : oui, je sais : juste les vaches ruminent :geek: ].
Et pourtant, j'en ai tapé des discutes avec des enfoir... chanceux cyclistes qui venaient de s'infuser quelques cols mythiques (parfois même dans le désordre, tu le crois ?! :shock: ).
Pour 2019, c'est cuit pour moi ... mais pour 2020, qui sait ? :vieux:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede KRISSTOFF » Sam 22 Juin 2019 21:22:21

Belles photos Marco :!:
Bon , il va te falloir prendre ton mal en patience ...là , tu n'as pas vraiment le choix :|
Du repos , c'est le truc le plus important pour calmer ces p...ns de soucis d'articulations :!:
...et le vélo tu pourras le reprendre doucement , pas obligé de t'escalader l'Everest à chaque sortie :mrgreen:
Allez , courage et soignes-toi bien :!:
:hello:
Avatar de l’utilisateur
KRISSTOFF
Plus de 20 messages
 
Messages: 9314
Inscription: Ven 26 Fév 2010 14:27:03
Localisation: Fontenay le Comte Vendée

Merci cher KRISSTOFF ...

Messagede Marco47 » Sam 29 Juin 2019 09:55:14

... pour ta sollicitude :fleur: et tu ne crois pas si bien dire en me parlant de prendre mon mal en patience.

a priori, j'en ai pour quelques mois avant de pouvoir reprendre une activité physique sollicitant mes épaules :shock: j'm'en va t'en bouffer de la kiné, douce de surcroît car il faut réduire une inflammation spécifique très sournoise qui n'est décelée ni par une VS ni par une CRP perturbées. Les traitements médicamenteux n'ont aucun effet sur ce que j'ai, donc c'est cool :biggrin:

Mais pour autant, je prends un max de recul là-dessus car ce n'est qu'un problème (bio)mécanique handicapant mais pas grave, hein :mrgreen:

En attendant, ben je monte les côtes autour de chez moi ... à pied :!: Ok, ça va moins vite (encore que, parfois ... :roll: ) mais ça entretient le cardio :velo1: :fleur:

Portez-vous bien chers encyclopédistes et protégez vos proches de la chaleur (à part les veinards de bretons :fleur: ). Et n'oubliez pas de faire suivre une citerne d'eau derrière vos fiers destriers :vieux: :mrgreen:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

La ballade du canal de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Sam 06 Juil 2019 10:24:07

Bon, hé ! Savez quoi ?

Malgré une température extérieure "relativement" chaude (sic), je m'astreins à ... marcher puisque je ne peux toujours tenir ni volant, ni guidon.
Je par(tai)s donc de bon matin au bord du canal de Garonne, abrité par l'ombre douce des platanes et je marche, marche, marche ...

Pas mal de piétons profitent de ces instants de répit dans une chaude journée d'été pour aller se dégourdir les jambes, faire un jogging ou tout simplement aller faire pisser Mirza (pardon, promener leur animal de compagnie légèrement canidé sur les bords).
Mais nous (piétons) devons partager cet ancien chemin de halage désormais recouvert d'un noir ruban d'asphalte avec nombre de cyclistes plus ou moins pressés d'aligner les kilomètres avant que le souffle brûlant de l'été ne les enveloppe d'un insupportable linceul !
(va falloir que j'arrête la salsepareille, moé, j'commence à avoir des hallus' :mrgreen: ).

Ma position d'observateur privilégié, car auparavant (chinois) j'empruntais systématiquement cette via Pierre Paul Riquet fit à vélo, m'a permis d'analyser ((si je puis me permettre cet écart) le comportement de la gens cyclistum (cherche pas, j'suis aussi capable d'inventer des barbarismes latins "latinifiants" :roll: ) in situ !
Et ce que j'ai constaté m'a réjoui !

Certes, il existe encore et toujours "le" cycliste équipé comme s'il allait exploser les chronos ou s'échapper du peloton pour aller cueillir une victoire imaginaire. çui-là, dans son attitude concentrée sur son objectif fantasmatique, se distingue aisément par son regard fixe et vitreux de l'athlète allant chercher au fond de lui les dernières forces lui permettant de survoler le bitume. Sa relation aux autres usagers se résume en une phrase silencieusement assourdissante : "Place au spécialiste, manants !!!"
Mais ce type de cycliste tend à disparaître assez mystérieusement dans nos contrées campagnardes. Tout juste en trouve-t-on encore par grappes dans les cols pyrénéens. Mais là aussi la tendance a l'air de s'inverser inexorablement au profit de gus sérieusement entraînés mais qui ne se prennent pas le chou et savent partager le plaisir simple de la pratique avec leurs coreligionnaires.

Ben au bord du canal, on constate que la cohabitation entre pédestres et cyclistes tend à s'harmoniser avec un respect mutuel nouveau. Les piétons ne prennent pas toute la largeur de la voie et sont plus attentifs alors que les cyclistes signalent leur passage soit en sifflant, soit à la voix et plus étonnement au moyen d'un timbre, d'une sonnette ... y compris sur des vélos ... "de course", ce qui est assez nouveau sous nos latitudes :shock:
Voué ! Il me semble que sociologiquement parlant, les concours de teub' se font dominer progressivement par un vivre ensemble de bon aloi :geek:

Après, mon côté Cassandre replica me fait penser que ces comportements nouveaux peuvent représenter une réaction inconsciente aux diktats d'un modèle social à bout de souffle ... mais, oui, je m'égare :mrgreen:
Hé ! M'en voulez pas, chers pédaleurs de charme sur vos antiquités restaurées avec amour, on va mettre ça sur le compte d'une dépression post cyclum :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

burn out for Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Mar 16 Juil 2019 17:24:00

Put...naise ! La déprime me gagne :cry:
Aucune amélioration dans ce put... de bras gauche avec une épaule en feu et une main qui relâche même les objets les plus légers sans crier "gare ! " (chef, oui chef !)
Alors pour serrer amoureusement un guidon, fut-il en fer qu'on ferre les ânes, ben tu repasseras :shock:

Du coup, pedibus cum jambis j'aligne toujours les bornes à la fraîche le long du canal de Garonne et je vois passer, non le train (quoi que, de l'autre côté du canal ya la voie ferrée :mrgreen: ) mais une palanquée de cyclistes que je maudis intérieurement désormais (même s'ils n'y sont strictement pour rien, je vous le concède :roll: )
Et pis, corollaire très désagréable, je reprends taquet de (sur)poids qu'à mon âge "presque canonique" il est si difficile de "perdre".

Je sens que lorsque je me serai enfin débarrassé de cette sal*perie d' algo-machin-trucmuche, va y avoir du sang et des larmes au programme (ce soir) pour retrouver une forme convenable ! :velo1:
J'en suis réduit à espérer, comme un rêve inaccessible, de pouvoir regrimper la plus petite des côtes de mon Agenais, c'est dire :shock:
Tiens ! ça me rappelle lorsque j'ai repris le vélo en 2006, après seize bonnes années d'interruption et toujours sur mon bon vieux Gitane 79mHz. Je ressemblais au "Bibendum chamalow" du film culte "Ghost buster" ! :shock: :velo2:

Ben ça ne m'avais pas empêché l'année d'après de m'enfiler mon premier col pyrénéen ... Ok au guidon d'une de ces sa*peries d'assemblage de fibres de charbon radioactif du diable :oops: ... mais bon, si je n'avais pas eu ce type de cycle entre les pattes à l'époque, je n'aurais pas fait plus de 500 mètres avant de renoncer définitivement à toute velléité d'ascension suicidaire pyrénéenne !!!
Pour te situer le contexte, le col en question c'était le Portillon depuis Luchon.

Pour les cyclos blanchis sous le .... (je vais pas écrire une fois de plus "harnois" :roll: ) allez, disons cagnard et on en parle plus, ça doit leur causer jusque dans le fond de leur slip kangourou so collector c't'histoire.
Dix bornasses raides comme la justice où, comme votre serviteur, tu pleures ta reum' quand t'es pas préparé à ce long chemin de larmes vers le Golgotha :surpris:
L'aut' côté, espagnol, je te me l'ai infusé two fingers in the noze (même si j'ai connu l'une des hontes de ma vie en me faisant doubler par un jeunôt de mêm' pas vingt balais juché sur un vieux Peugeot P10 et pédalant "en canard" :mrgreen: )

ça me fait penser qu'à vélo, le poids c'est l'ennemi ... et qu'à ce titre, j'ai eu beau me préparer physiquement dans mes défis pyrénéens, je n'ai jamais au grand jamais réussi à réduire mon surpoids de manière significative.
Je m'en remettais toujours à un bon coeur, des soufflets de forges corrects et surtout de bonnes bielles avec un couple de Percheron, à défaut de chevaux sauvages :mrgreen:
Mais je me suis toujours demandé ce que je serais capable de faire dans les cols mythiques si je passais en dessous de la ligne de flottaison des 80Kg :shock:

A la fin des années 80, je faisais des sorties sympas dans les coteaux des serres de l'Agenais avec un pote qui toisait ses 159 centimètres les bras levés et devait peser dans les 60Kg "à fond de ballon".
Moi, avec mes 174 cm et mes 82Kg de l'époque, je roulais pas trop mal, mais dès que nous nous retrouvions en côte, je me faisais irrémédiablement larguer alors que je me dépouillais comme un damné ! :evil:
Ah oui ! Pour les puristes, j'avais mon Gitane 79 ... pardon, Sprint et lui un Peugeot PA10, réglé à la perfection par son mécano de grand-père. J'ai eu l'occasion d'essayer ce Peug', ben y avait pas photo entre nos deux clous (je pense, tout bêtement au niveau du BDP ; je sais pas ce qu'il avait magouillé le papi, mais ça pédalait dans la soie :shock: )

Brêfles, même si je vais te me prendre bientôt une lune supplémentaire dans la besace (et ça commence à compter triple à partir d'une certaine date de péremption :roll: ), j'aimerais bien expérimenter une montée avec un "poids de forme idéal" histoire de voir ce que ça donne au niveau des sensations :geek:
En 2020 ou plus raisonnablement 2021, peut-être :?: Bon, on répare le châssis et on en recause :wink:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

La longue marche de Marco l'Agenès

Messagede Marco47 » Jeu 25 Juil 2019 18:02:46

Savez quoi, band of cyclones-touristes vintage ? [NDR : ça s'arrange pas dans la calbombe du gascoun avec c'te chaleur]

el Marco, lou gascoun le plus atypique à l'ouest du Pécos (que l'on nomme "dame Garonne" par cheux nouzaous, va comprendre Isidore) ne renonce pas à fréquenter la gente vélocipédique et ce, malgré un corps aux vices de forme pas occultes un pélo :roll:
Pour ce faire, il part le long du canal de Garonne (voui, voui, celui-là même qui lui est carrément latéral :wink: ) alors que l'aurore aux doigts de rose pointe son groin à travers la canicule nocturne.

Ben mon pote, à sept plombes du mat' c'est à une procession de biclous à laquelle on assiste :shock: un peu comme si, damned (!), les vaillants cyclistes profitaient de la relative fraîcheur pour aligner de la borne avant de se réfugier dans une glacière pour le reste de la journasse !
Et là, pour bibi, c'est un véritable défilé de mode qui se déroule devant mes yeux gourmands : des cyclos (sportifs, touristes, vacanciers ...), des VTT, VTC, routiers, urbains, anciens, modernes, hypersportifs, hyposportifs, hypocrites, sincères, volontaires, fatigués, enthousiastes, indifférents, bienveillants, attentifs, débonnaires ... hum, bref, la vie quoi :mrgreen:
C'est presque une étude sociologique qui se dévoile en direct live.

Bon, hé ! J'suis pas non plus chercheur en université, hein !
Mais je perçois des trucs rigolos en comparant le vulgum cyclum de bord de canal actuel et celui d'il y a ... ah oui quand même, une quinzaine d'années :vieux:
Beaucoup, mais alors beaucoup plus de gent féminine, par exemple.
C'est marrant qu'on n'en parle pas de ce truc car on dirait vraiment un phénomène sociologique : de plus en plus de femmes adoptent le vélo et parmi elles y en a un paquet qui semblent avoir compris le secret de la fabrication de gambettes de rêve :fleur:

Et puis, si ya encore une palanquée de "sportifs" qui roulent comme des avions (parfois même limite dangereux en croisant les pédestres sans ralentir :roll: mais bon, perso je me demande si j'ai pas fait pareil à une époque "gonadesque" de ma vie :oops: ), on trouve aussi des papis bien grassouillets qui n'ont pas honte de leurs formes avantageuses et profitent à fond des bienfaits de la petite reine.
Et que dire de tous ces voyageurs au long cours (hein, Jacques :wink: ) ? De plus en plus de vélos disparates, certains spécialisés et montés de manière scientifique alors que d'autres au cadre en fer qu'on ferre les baudets croulent sous un harnachement incroyable d'équilibre précaire ...

Ben ouais, mes potos ! Je ne fais plus de vélo (et pour un long moment d'après les rhumatos) mais je trouve quand même le moyen de me régaler par procuration (quel voyeur ce gascoun :!: :mrgreen: ).
Et quand je vois tous ces couples de retraités magnifiques aux mollets galbés, je me dis que dans une dizaine d'années Nath et moi, on pourrait leur ressembler ... à condition que je sois bien réparé d'ici-là :mrgreen:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede king » Jeu 25 Juil 2019 18:48:30

courage à toi lou gascoun :geek: :wink:
Kilt is not girly

[77-93-94]
Avatar de l’utilisateur
king
Plus de 20 messages
 
Messages: 9124
Inscription: Sam 31 Déc 2016 16:56:28
Localisation: marne la vallée
Fonction: lord Brithburn

La ballade de Marco l'éclopé !

Messagede Marco47 » Dim 28 Juil 2019 16:20:28

Merci cher King :fleur: ça fait chaud au coeur !
A bientôt (dans quelques : semaines ? mois ?) pour de nouvelles aventures autant décoiffantes que "cyclifiantes" :velo1:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

Re: La ballade de Marco l'Agenès

Messagede king » Dim 28 Juil 2019 16:25:29

je te lis quand j'ai le roumaga , avec ton accent qui chante , ça me remet sur pied ...
J'ai arrêté l'aikido à cause des genoux , donc le vélo c'est pas mieux , la traversée de Paris , heureusement que j'ai pris l'option courte :roll: :wink:
dom
Kilt is not girly

[77-93-94]
Avatar de l’utilisateur
king
Plus de 20 messages
 
Messages: 9124
Inscription: Sam 31 Déc 2016 16:56:28
Localisation: marne la vallée
Fonction: lord Brithburn

le peloton des éclopés !

Messagede Marco47 » Mer 31 Juil 2019 15:27:02

Désolé pour tes genoux :cry: ... je te comprends d'autant mieux que j'ai dû arrêter les "footings" il y a une vingtaine d'années (ou damnées ? :roll: ) à cause de mon éternel surpoids qui a bien ruiné les miens à l'époque :evil:
J'ai résolu le problème en revenant au ... vélo :mrgreen:

Mais là, c'est mes épaules qui rendent l'âme (pour moi, ce sera plus tard ... héhé, je l'espère) et qui vont devoir être révisées en profondeur (rabotées, charcutées, recousues ... bref :| ).
Du coup, mes poulets de Loué (soit le Seigneur :mrgreen: ), il va en passer de l'eau sous le pont de l'Alma avant que je puisse tenir un guidon :cry:
Mais hé ! C'est pas non plus la mort du petit cheval, c't'affaire :!: Prenons-le plutôt (hein, Mickey !) comme une bonne vieille révision des familles voire même comme une restauration d'un monument gascon légèrement vintage aux entournures (put...naise ! V'là t'y pas qu'inopinément le bas de mes jambes se met à gonfler ? Pâââs boun, ça :mrgreen: ).

Bref, à l'instar de mon bon vieux Gitane "79mHz" il est grand temps de dérouiller mon cadre et de resserrer les boulons tout en lubrifiant les endroits stratégiques qui commencent à drôlement couiner :shock:
Bon, j'vais prononcer une phrase "à la onc' " tellement éculée (non, non, t'as bien lu :mrgreen: ) que j'ai vergogne de l'écrire (NDR : mais vous y aurez droit quand même, capédiou :!: ) :
" Tout ce qui ne tue pas, rend plus fort "

ça se traduit comment en langage marcolien ?
Ben que du coup, ya des trucs que je n'osais pas faire, soit par flemme du "trop loin, trop cher, trop ianch' à organiser comme déplacement", soit par "devoir" (faut s'occuper 24/24 de la famille qui parfois t'en fait une que .... MMMMMHHHH :evil: ) ...
Et bien, les sorties comme la Vélocéane de Mister Frosio, por ejemplo, j'me vois bien en faire au moins une fois, histoire de tricoter du pédalier rouillé avec les potos et leurs Géraldines :fleur:

Euh, Cerise sur le clafoutis (de nos bonnes mamies d'autrefois), si je récupère l'intégrité de mes maigres moyens physiques, j'me verrais bien effectuer mon parcours initiatique à moi en traversant de part en part ce massif montagneux où dame Garonne prend sa source.
Bon, hé ! J'ai quand même encore le droit de rêver non ? On n'est pas déjà en dictature ? :mrgreen: (quoi que, hum, certains diktats ont la vie dure en ce bas monde :roll: ).
Allez ! Je vous lâche le guidon ... mais VOUS : ne lâchez rien :!: :fleur:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

La balade de Marco l'Agenès dans l'ornière

Messagede Marco47 » Lun 30 Sep 2019 21:01:51

Yo band of adeptes de la "pedal attitude " (sans pour autant en faire une orientation, hum ... chacun fait, fait, fait c'qui lui plaît, plaît, plaît : chanson de 1981 ou aux alentours ... de cinq heures du mat', tiens, j'ai des frissons ...)

el Marco rafistolé de l'épaule gauche avec, parait-il, des tendons cousus ensemble. ça brûle un pélo mais cela n'a aucune mesure avec le risque de retrouver le muscle du biceps en boule comme une vieille chaussette oubliée sous le lit !
Rééducation qu'il m'a corné le chirurgien ! Alors le kiné est mon meilleur ami depuis une semaine (avant j'étais immobilisé, le bras en berne, pardon, en écharpe et croyez-moi, je trouvais le temps long !).

" Et le vélo (vintage aux entournures) dans tout ça ? " Bin, je me contente d'en voir me frôler lorsque je vais dégourdir mes guindeaux le long du canal.
Bizarre, il semble qu'il y en ait beaucoup moins qu'en été. Ouaip, bizarre ...

Bon, j'en ai encore pour quelques semaines et après je vais pouvoir remuscler l'épaule pour espérer pouvoir tenir entre mes pognes un put...naise de guidon en alu, en acier voire en corne d'auroch ... aaaaaaaaahhh, mais non !
Je crois avoir compris que l'épaule droite du gascoun est aussi pourrie que la gauche :shock:
Du coup, bin dans quelques mois, on va effectuer un bis repetita de derrière les fagots : opération (sans erreur de calcul, hein !) de rabotage, de "cousage", de ... et de ... bref, votre humble serviteur n'a pas encore sorti son auguste céans des ronces LOOOL :mrgreen:

C'est là qu'on se dit que lorsqu'on pouvait rouler sans restriction (physique, j'entends :wink: ), bin on aurait dû kiffer notre race gravos, au lieu de chouiner que la mariaga est trop choucane (ou un truc du genre, faudra que je relise le vieil Hugo ou du San Antonio, mes goûts ayant toujours été fortement éclectiques :mrgreen: ).
En attendant, une pensée pour Jack, nôt prèz qui vient de tirer sa révérence. C'est un peu de notre histoire qui fout le camp, inexorablement ...

Alors que celles et ceux qui le peuvent encore aillent rouler sur leurs vieux pans d'histoire de la petite reine avec dans la tête la chanson d'Yves Montant : " Quand on partait sur les chemins ... à bicycletteuuuux ... ", bin allez-y (comme Jean ... ) :velo1: :fleur:
Marco47
Plus de 20 messages
 
Messages: 1374
Inscription: Sam 18 Sep 2010 11:49:47

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités