• Publicité

Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE, Stéphane

Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 22 Sep 2018 09:46:51

Bonjour a tous

C'est bientôt la fin de l'été, aussi avant de reprendre le collier et la route qui mène a nos gagne-pain quotidien nous décidons conjointement avec 2 amis de partir a vélo. L'équipage tricolore est composé de 3 machines, un Mercier Poulidor, équipé a peu de chose prés comme mon Cobra 500 qui est aussi de la partie, et du Gitane orange déjà vu dans ce forum. Le but du voyage est de rallier Paris a Amsterdam, nous avons 6 jours.

Le voyage se décompose comme suit Paris, Rosiéres en Santerre, Loos, Lille, Comines, Ypres, Dixmude, Nieuport, Ostende,Bruges,Gand,St Nicolas, Anvers,Rosendael,Rotterdam,Delft,La Haye,Leyde et Amsterdam. Nous partirons du musée d'Orsay a Paris pour arriver 6 jours plus tard au terme de 850km (visites des villes et détours compris) au Rijksmuseum a Amsterdam ou nous attendent la laitière de Vermeer ou Ronde de Nuit de Rembrandt.

Le voyage est une fois de plus organisé via le site Warmshowers concernant les logements. Nous avons trouvé a être logés a 3 A Rosiéres, a Lille, Proche de Bruges, a Anvers a Rotterdam. Pour Amsterdam comme dans la plupart des capitales nous prendrons une Auberge de jeunesse.

Image

Avec Thibaud et Cyril, nous prenons le train direction Paris. Nous sommes un peu fatigués de la veille car pour fêter nos retrouvailles ( Thibaud habite proche de Béziers), nous avons bu force bières et un peu de calva, ce qui nous a valu une gueule de bois tôt le matin. La distance St Lazare-Musée d'Orsay est vite parcourue, peu de voitures sur Paris en ce Samedi matin. Orsay est devenu un musée en 1986, on peut y admirer l'origine du Monde de Courbet...Degas, les Cathédrales de Monet, Caillebotte et ses Raboteurs de Parquet, Renoir et le bal du moulin de la galette, l'Olympia de Manet les joueurs de cartes de Cézanne...la liste est longue.

Image

Nous sortirons de Paris par la porte de Clignancourt. Clignancourt ce sont les puces ou l'on peut quelques fois faire de bonnes affaires et aussi l’endroit ou fut abattu Jacques Mesrine, ennemi public numéro 1 en 1979 au volant de sa Bavaroise 528i.

Image

Notre nouveau compagnon de voyage est de la génération Google, moi qui ne jure que par les cartes Michelin périmées et faisandées...nous avons l'occasion de tester et de juger de la puissance de Google dés la sortie de Paris qui nous fait passer par de très anciennes routes désaffectées en pavés et plutôt pittoresques, ce sur plusieurs kilomètres! Nous dirons ce que nous voudrons mais les logiciels modernes sont de vraies béquilles au sortir des grandes villes ou pour trouver une adresse chez nos hôtes...

L'image ci dessous vous parle peut être, elle a été prise a Groslay en proche banlieue, c'est ici que le Duo Belmondo /Anconina a tourné "itinéraire d'un enfant gâté", film culte dont voici le synopsis:

Image

Enfant abandonné, trouvé, puis élevé dans le milieu du cirque, Sam Lion devient acrobate, ami des lions, mais un accident lui impose de ne rester qu'à la propreté du cirque. Il gravit les échelons, et devient le numero 1 de la propreté mondiale. La cinquantaine passée, las de ses responsabilités, il choisit de disparaitre en mer, à bord de son bateau, laissant sa famille et son empire aux abois.
Un jeune employé le reconnait tandis qu'il se cache en Afrique.

On y entend Nicole Croisille qui chante "Qui me dira" et c'est poignant!

https://www.youtube.com/watch?v=OezfWsdw6BY&t=34s

Plus tard nous passons l'Abbaye de Royaumont, déjà évoquée lors de ma virée vers le Mont Pagnotte, l'Abbaye de Royaumont est une abbaye Cistercienne.
L'Oise est franchie a Precy-sur-Oise via cette passerelle.

Image

Quelques kilomètres plus loin, l' église prieurale de Saint-Leu-d'Esserent datant de 1140, L'édifice frappe par ses dimensions imposantes, proches de celles d'une cathédrale.

Image

Nous refaisons les niveaux a la Neuville-Roy, ou la ville semble inoccupée, nous avons du frapper a 6 ou 7 portes avant que l'on nous ouvre pour remplir nos bidons. Voici l’église St Médard de La Neuville-Roy qui fut en grande partie reconstruite après avoir été incendiée en 1636 par les troupes espagnoles. Elle conserve des parties du XIVe siècle. Belles boiseries a l’intérieur.

Image

Nous sommes a 25 kilomètres de Rosiéres en Santerre, nous passerons par Piennes qui est situé a 6km et proche de l'usine Banania de Faverolles (y'a bon!), merci Michelin et ses pierres volcaniques dispersées un peu partout dans l'hexagone, nous arriverons chez nos hôtes qui travaillent a l'éducation nationale et qui accueillent régulièrement de courageux cyclistes de passage dans la Somme. La bière est fraiche et nous passons a table. logés a l'étage de leur charmante maison nous passerons une nuit de sommeil réparateur.

Image

L'étape de demain doit nous emmener a Lille chez nos prochains hôtes via Loos ou je veux voire ce Beffroi que je n'ai jamais vu comme celui de Comines sur la frontière Belge. Notre pays compte 23 beffrois repartis dans la Somme le Pas de calais et le Nord constituant un thème de voyage a vélo des plus intéressants. Quand je vais dans le Nord a vélo je fait systématiquement un crochet vers un de ses jolis édifices.
Dernière édition par padrig le Sam 22 Sep 2018 16:47:26, édité 1 fois.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede jean claude49 » Sam 22 Sep 2018 10:53:37

bravo les gars , bonne continuation je vais suivre de près votre périple
jean claude49
Plus de 20 messages
 
Messages: 601
Inscription: Mer 11 Mar 2015 09:16:08
Localisation: montreuil bellay

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 22 Sep 2018 14:29:02

Levés tôt pour boucler rapidement l'étape qui doit nous conduire a Lille via Loos, nous enfourchons nos fidèles clous Pour filer via Lihons vers Saint Quentin d'Estrée, nous roulons plutôt bien et le vent de face qui nous accompagnera jusqu'en Hollande n'est toujours pas levé.
Petite photo de cet intriguant édifice, Les villages d'Estrées et de Deniécourt furent totalement détruits pendant la Première Guerre mondiale, classés en Zone rouge, ils ne devaient pas, en principe être reconstruits. La ténacité des habitants fit changer d'avis les autorités qui autorisèrent la reconstruction du village d'Estrées et du hameau de Deniécourt qui eurent chacun une église neuve. L'architecte péronnais Quentin est choisi pour diriger les travaux de reconstruction de l'église qui fut achevée en 1959, cette église est une construction en béton armé. Son originalité réside dans son aspect. Pas de mur apparent, ce sont les deux versants de la toiture qui vont jusqu'au sol.

Image


A la faveur d'une bonne et trépidante descente nous atteignons les 65 km/h, nous rallions Feuilléres et Hem-Monacu, deux villages contiguës qui sont sur notre route vers Bapaume ou nous prendrons notre café matinal, lors d'une de mes virées dans le nord j'y était passé, la statue du General Faidherbe est toujours en bonne place consécutivement a la guerre de 1870. Nous ferrons un petit détour par la motte castrale ou fut bâti autrefois un château maintenant démoli, cet endroit est surnommé le Donjon par les habitants de Bapaume et a été aménagé pour s'y promener en famille ou pas.

Image

Puis nous passons Mory Saint Leger et Croisilles ou il y a un petit bistrot picard dans lequel nous faillirent nous arrêter! Enfin Vis en Artois ou un monument est la pour nous rappeler oh combien la guerre est coûteuse en vies humaines. Il s'agit d'un cimetière Anglais.

Image

Petite halte le temps d'une photo au Clos Barthélemy-Château d'Eterpigny, j'y étais également passé il y a bien 10 ou 15 ans mais sans vraiment m'y arrêter, c'est désormais chose faite. Le Château d’Eterpigny, ancienne demeure de la famille et du Baron de Warenghien de Flory fut incendié par les Allemands en 1917. Le château est reconstruit par l’architecte Maurice Boutterin de 1923 à 1926 sous la houlette de Léon Wartelle d’Herlincourt. Le Pigeonnier de 1786 (reconvertit depuis en maison d’hôtes) est un des rares bâtiments a avoir résisté aux deux guerres.

Image

Un peu plus loin nous traversons un village ou une brocante a lieu, nous demandons notre route sur laquelle Michelin n'est pas d’accord avec Google qui n'est pas d'accord avec une habitante du coin. Nous faisons confiance a la personne qui nous induit en erreur, ce que nous réalisons a la faveur d'une cote qui pour notre direction parait illogique, pas de bol nous rebroussons chemin en haute de celle ci pour traverser la foire a tout ou la dame nous reconnait et ne sais plus ou se mettre lorsque son mari lui déclare que la route est radicalement a l'opposé. Depuis toutes ces années ou je roule a vélo je m’aperçois que beaucoup de gens ne savent pas ou ils habitent, souvent pour demander ma route je ralentis mais ne m’arrête plus contraignant par le biais d'une unité de temps réduite a s'exprimer de façon concise rapide et sans fioritures mon interlocuteur, cette méthode marche et si les gens ne connaissent pas la réponse ils bafouillent en disant "je ne sais pas" avant que je ne m'évapore... Lorsque vous vous arrêtez, 9 fois sur 10 votre interlocuteur vous sert de péremptoires indications et statue sur les exploits de sa jeunesse lors de la course cycliste du comice agricole de trifouilli les oies et vous indique la route la plus pittoresque finissant immanquablement par un gué, une route sans pont ou une voie forestière impraticable...

Ici c'est Henin Baumont, la ville fief d'un de nos parti politique français... détail rigolo, une des facéties de Michelin, ma carte étant de 1969 le nom de la ville n’apparaît pas mais on peut lire Hénin-Lietard et Beaumont en Artois, la fusion du nom des deux villes en 1971 expliquant ceci.

Voici l’église St Martin d'Hénin Beaumont qui est peu ou prou le monument phare de cette ville.

Image

Nous circulons rue Mélusine, ce prénom me fait immédiatement penser a un air d'une chanson de Renaud Sechan "j'ai connu Mélusine au mois d'mai a l'usine a coté de Liévin..."

https://www.youtube.com/watch?v=Vh8wkZK5M5g

A la sortie d'Henin Beaumont au bout de quelques kilomètres nous sommes chez les mineurs, voici le Terril d'Estevelles.

Image

La route est connue jusque Lille, plus besoin de déplier la carte pour avoir fait cette portion de route plusieurs fois, juste bien repérer ou se situe Loos pour aller voire le fameux Beffroi qui manque a ma collection.

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le beffroi est emblématique de la ville de Loos.

Le beffroi se rattache au style néo-flamand présent en Flandre et en Hollande. Véritable donjon renforcé d'échauguettes et de mâchicoulis, cette tour se compose de trois niveaux d'élévation.

Au rez-de-chaussée, on retrouve trois grandes baies en plein cintre dont les arcs sont en brique vernissée. Le porche, voûté de briques, donne accès à l'escalier d'honneur. Au-dessus de ce porche, on peut observer un mascaron représentant une tête d'homme barbu.

Image

Ça y est! Nous sommes a Lille, cette ville n'était pas prévue a l’itinéraire mais la solution d'y être logés fut retenue car les seuls hôtes généreux sur notre route acceptant de loger 3 cyclistes n'ayant comme bagages que leur fatigue et leur saleté habitaient Lille. Sur les indications de notre 3 eme compère nous nous dirigeons vers la gare St Sauveur désaffectée et reconvertie en centre culturel et espace de loisirs après avoir traversé la grande braderie qui termine ce dimanche. S'en suivrons bières tiens!!... de la musique et une rencontre brève et imprévue pour notre 3 eme compère...devant la fresque d'Hervé di Rosa. Jugez plutôt du z-appeal de tout cycliste qui se respecte. C'est un quidam lambda qui a pris les photos.

Image

Image

Image

A Lille les Petites Allemandes en goguette ne sont pas farouches pour un sou...
Dernière édition par padrig le Sam 22 Sep 2018 18:46:34, édité 1 fois.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 22 Sep 2018 18:21:11

Nous nous immisçons dans les rues et méandres tortueuses de Lille pour y trouver nos hôtes. Ceux ci ont "de la bouteille" et ont couvert d'innombrables kilomètres a vélo avec beaucoup de routes en Afrique, en Namibie principalement. Dans leur garage pend une triplette de la belle époque...

A ce propos connaissez vous ce film? Les Triplettes de Belleville? un film d'animation franco-belgo-québécois réalisé par Sylvain Chomet,largement inspiré du roman graphique de Nicolas de Crécy, Le Bibendum céleste.

https://www.youtube.com/watch?v=gAwi8baochk

Milles grâces soient rendu a notre couple d’hébergeurs dont le mari doit le lendemain subir une opération cardiaque jamais rassurante, nous croisons les doigts.

Au départ de Lille nous effectuons la photo souvenir a l'endroit emblématique de la ville du Général de Gaulle, la Grand Place.

Image

Plus avant nous étions passés par le coté moderne de la ville avec quelques photos prises a la volée car nous voulons mettre l'accent sur Ypres, Dixmude, Nieuport et Ostende sans pour autant grever la moyenne horaire.
Voici les estudines pasteur a Lille du célébrissime architecte français Jean Nouvel qui a réalisé pèle-mêle, la philharmonique de Paris, le Louvre a Abou Dabi, l'institut du monde Arabe a Paris, la tour Agbar a Barcelone et j'en passe...

Image

Il s'agit bien du bâtiment Vert Jaune rouge et bleu. Excusez la qualité de la photo c'est le matin et nous ne sommes pas bien réveillés et nous roulons déjà rapidement.

Sur la route de Comines un vent de face qui a eu la mauvaise idée de se lever aussi tôt que nous vient nous rappeler que nous ne sommes pas équipés de moteurs. En revanche un cycliste local équipé de batteries sur un vélo électrique au fort SCX (Le SCx est tout simplement le coefficient de traînée multiplié par la surface frontale exposée à l'air (en mètre carré)) va nous aider. Nous profitons de l'aubaine pour nous rendre a Comines 9km plus loin en roulant dans son sillage comme des oiseaux migrateurs ou des Hell's Angels c'est selon. La bas nous attends un beffroi pour le moins singulier... en effet la tradition veut qu'on y jette des louches en bois depuis le moyen age comme a Dunkerque des harengs ou comme a Ypres des chats.

Voici le beffroi de Comines, magnifique...Détruit par l’armée allemande en 1918, le beffroi a été reconstruit quasiment à l’identique par le célèbre architecte Louis-Marie Cordonnier. Il a alors bénéficié des techniques modernes, une ossature en béton armé remplaçant l’ossature en bois d’autrefois. Sa base est une tour massive alternant brique et pierre blanche mais son originalité repose sur son immense dôme au-dessus du chemin de ronde.

Image

Comines a la particularité d’être a cheval sur La France et la Belgique, petite ville attachante j'ai trouvé. Ayant subi les outrages de deux guerres, on peut y admirer l'Église Saint-Chrysole de Comines de style néo-byzantin, œuvre des architectes Maurice Storez et Dom Bellot, est inaugurée le 7 juillet 1928 mais n’est totalement achevée qu’en juin 1929. Elle dispose de nombreux vitraux œuvres de M. Hollart. Ses orgues, construits en 1933 par Grammet ont été remplacés. La chaire a elle seule vaut le détour!

Image

C'est bon ma chaîne tiens bon, hier soir en arrivant a Lille un maillon ne tenait plus que d'un coté j'ai du la raccourcir de deux maillons, m'interdisant les vitesses que je n'utilise de toute façon pas a cause de l'anti-mécanique croisement de chaîne.

De Ypres a Comines il faut compter moins de 15 km. Sur la carte Michelin le pourtour de Ypres est constellé de croix indiquant les cimetières militaires, c'est véritablement impressionnant, les gaz moutarde on été utilisé en combat la première fois a Ypres en 1917 et par le fait furent surnommés gazs Ypérites du nom de cette ville... Ypres est une ville magnifique, nous prendrons notre café la bas, cette ville compte 35000 habitants. Venant de Comines on y rentre par la porte de Menin, intégrée aux remparts. C'est un important mémorial de guerre britannique.

Image

Au bout de la Mennestraat, une des vues de Ypres la plus connue, la halle aux draps avec son beffroi à gauche et la cathédrale en arrière-plan à droite, vues de la Grand-Place. Ypres fut l'une des principales cités drapières de Flandre, comme Bruges et Gand. La ville a été entièrement reconstruite a l'identique a l'issue de la grande guerre. La campagne environnant Ypres n'est qu'une vaste nécropole, on y compte quelque 170 cimetières militaires.

Image

Ypres c'est également la ville d' André Noyelle cycliste bien connu de nos services, médaillé d'or de la course en ligne et du contre-la-montre par équipes aux Jeux olympiques de 1952 à Helsinki, et décédé en 2003.

De Ypres a Dixmude les routes changent véritablement et ce pour une grande partie de kilomètres que nous aurons a effectuer en Belgique et Hollande , a savoir les pistes cyclables. Elles sont bien conçues certes et pour certaines de vraies autoroutes a vélo ou le cycliste est roi même face aux autos qui enclenchent la marche arrière pour nous ouvrir le chemin s'il le faut. Mais bon voila bien réalisées ou non je n'aime pas les pistes cyclables, même sécurisantes celle ci n'aurons jamais le charme et l’attrait de la départementale a la française qui fut un jour un chemin puis une route pavée pour devenir une petite route pittoresque couverte d'enrobé plus ou moins bon. Les pistes cyclables ont toujours eu pour moi des relents de réserves a cyclistes... d'ou on ne voit rien, ou l'on ne traverse pas les villes et ou on ne se rends pas dans les plus beaux endroits d'un pays. Bien souvent celles ci évitent les centres villes dignes d’intérêts.

Nous occulterons la visite de Dixmude ( ce qui est dommage car cette ville est trés jolie), nous n'oublierons toutefois pas de passer devant le museum aan de Ijzer ou l'on peut voir la PAX-poort, crypte & IJzertoren. Ce monument emblématique est un monument pour la paix assez impressionnant compte tenu de la taille de cette ville.

Image

Voici une vue du Onze-Lieve-Vrouwehoekje un site de guerre témoin d’atrocités. C'est un site de guerre protégé et les ruines du vieux clocher bombardé qui a servi de poste d'observation à l'artillerie belge y est visible.

Image

Nous continuons via les pistes cyclables encore et toujours vers Nieuwpoort, nous mangerons sur la Markplein, dont voici une vue a coté de la terrasse de notre restaurant On y voit l'office de tourisme et la Stadshallen, la mer n'est plus qu'a quelques encablures de là. En attendant nous sirotons nos binouzes tranquilou en attendant nos protéines non mais!

Image

A Nieuport nous franchissons l'Yser au niveau du monument au Roi Albert 1 er. C' est un monument commémoratif en forme de rotonde, au centre de laquelle se trouve la statue équestre du Roi Albert Ier de Belgique. Il fut érigé pour commémorer le rôle du Roi lors de la Première Guerre mondiale et notamment de la Bataille de l'Yser, lorsqu'il resta auprès de ses troupes pour défendre le sol national.

Il s'agit d'une rotonde de 30 mètres de diamètre constituée de 20 colonnes (en briques de la vallée de l'Yser) au-dessus de laquelle se tient un cercle de 100 mètres de circonférence. Le sol est constitué d'une terrasse de 2 500 m2 en forme de croix au centre de laquelle se trouve la dite statue.

On y trouve un ascenseur ainsi que des escaliers qui permettent d'accéder en haut de l'édifice

Image

C'est dans ces environs que Cyril nous rappelle qu'il souhaite acheter une enceinte portative pour pédaler en musique...et pourquoi pas?? Achetée a temps cette petite enceinte JBL nous permettra d’écouter demain entre Bruges et Gand la chanson "Marieke" de Jacques Brel puis "Amsterdam avant le terme de notre voyage.

https://www.youtube.com/watch?v=jalwU5D8Kag

Nous arriverons au bord de la mer a Westende-Bad avec un très fort vent de face et du sable se mêlant copieusement a nos mécaniques respectives, des kilomètres de front de mer construits avec plus ou moins de bonheur jusque Ostende...dont nous apercevons les infrastructures au loin.

Image

A Ostende nous arrivons au niveau de la Statue de Leopold 2 puis vers une exposition de châteaux de sable pour le moins surprenante le long du littoral, mais le plus surprenant reste ceci: la désormais célèbre oeuvre d'art d'Arne Quinze "les Rock Strangers " (un champ de rochers écarlates) installée dans le cadre de Beaufort 04 mais qui restera de manière permanente a cet endroit. Curieux non? Au loin il est possible de deviner un champs d'eoliennes installé en pleine mer.

Image

Ostende est par la suite traversée vitesse grand V car nous souhaitons arriver chez nos hôtes un peu avant la nuit tombante. Ceux ci habitent Bekegem ,ou l'on peut voire notre premier moulin a vent en état de marche. Nous serons reçus par les enfants de nos hôtes car les parents ne sont pas rentrés du travail, toute cette petite famille voyage avec 3 enfants relativement jeunes et a vélo s'il vous plait et dire que l'on entend régulièrement des gens dire "j'ai des enfants et quand on a des enfants on ne peut plus rien faire!". Leurs machines sont équipées de sièges et de remorques a pédales, l'un d'entre eux est autonome. Une fois de plus comme lors de nos précédents voyages les enfants de nos hôtes nous prêtent leur chambre, sympa les gamins! Demain nous nous levons tôt pour aller sur Bruges Gand et Anvers, une belle étape avec beaucoup de choses a voire.
Dernière édition par padrig le Dim 23 Sep 2018 08:42:48, édité 2 fois.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede alain2908 » Dim 23 Sep 2018 05:57:06

je ne connaissais pas warmshower
me voila inscrit.
mes joujous : Bob, Bebel et Jacquot sans oublier toto
numérotation des vélos AuTomoTo : viewtopic.php?f=8&t=16700
Avatar de l’utilisateur
alain2908
Plus de 20 messages
 
Messages: 6639
Inscription: Lun 19 Aoû 2013 15:22:00
Localisation: Lyon

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Dim 23 Sep 2018 09:16:18

Partis a la fraîche le matin nous rallions Bruges dans les plus brefs délais ou nous attendent le Beffroi, le pont Bonifacius,le Gronerei,le Provinciaal Hof sur la grand place et le beguinage entres autres. Nous ferrons également un détour a la brasserie de bières Staffe Hendrik histoire d'y quérir quelques bouteilles, las il est trop tôt et celle ci est fermée.

Si vous passez a Bruges alors que retentissent les douze coups de midi, voici ce qu'il ne faut pas rater:

Brugse Achten : le nœud de Bruges, une viennoiserie en pâte feuilletée en forme de 8
Kletskoppen (dentelles de Bruges) : petits gâteaux croquants à base d’amandes et de sucre caramélisés
Roggemaffen : petits pains au raisins
Brugs Beschuit : pain au lait
Brugse Mokken : biscuits au sirop et à la farine de seigle
Filet de porc à la brugeoise
Hutsepot ( pot au feu Local).

Le saviez vous? Tony Parker est né dans cette ville.

Image

Vue sur la Grote Markt (La grand Place) avec les maison a pignons a pas de moineaux. Une autre place (Le Burg) mérite également le détour ,nous y passerons rapidement. Pas de chance il pleuvouille un peu l’atmosphère est désagréablement humide...

Vue du Beffroi de Bruges au petit matin gris.

Image

Ci dessous le pont Bonifacius, avec son petit coté médiéval celui ci fait bien semblant...Pour casser un peu le mythe, il faut cependant savoir que ce pont est un des plus récents de Bruges et date du début du 20ème siècle. Construit en 1910, le « plus ancien pont de Bruges » ne se retrouve logiquement jamais sur les cartes postales et représentations anciennes.

Quand au nom donné au pont (Saint-Boniface), il est lié au Saint du même nom qui est enterré (pour partie !) dans l’église Notre Dame tout prés de la, joli et pittoresque tout de même!

Image

Voici l’ancien Hopital St Jean, une des vues de Bruges les plus connues en ce qui concerne la foultitude de canaux serpentant dans toute cette ville.

Image

Comme son nom l'indique, C'est un ancien hôpital du Moyen Âge, devenu musée communal en 1950 et rénové en 2007. Il abrite des chefs-d'œuvre du peintre primitif flamand du XIVe siècle Hans Memling.

Visite terminée nous reprenons ces maudites autoroutes a vélo ou nous réalisons une moyenne entre Bruges et Gand aidé il est vrai par Brel et tout les autres qui s'égosillent dans la petite enceinte que nous avons et qui reliée a un authentique smart- portable X 2002 presque à l'état 9 fait des merveilles...

Image

Nous faisons une moyenne...

Ce midi nous devons être a Gand pour manger, nous avalons les grandes lignes droites de pistes cyclables sur lesquels nous croisons des gens qui vont au travail, quelques promeneurs, pas de voyageur, le vélo ici a vraiment un coté plus utilitaire que loisir est est bien ancré dans les mentalités locales.

Voici Gand en quelques images, le Beffroi surplombé de son dragon. Le beffroi renferme un ensemble de cloches, dont les plus grosses sont suspendues au 3e étage, en particulier la célèbre « Klokke Roeland », sujet de chansons populaires. La construction du beffroi a commencé au début du 14 eme siècle, probablement en 1314. Il mesure 95 mètres de haut et est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. La Belgique et la France comptent au Total 56 Beffrois.

Image

Voici une autre vue du Beffroi et de Eglise st Nicolas de Gand.

Image

Il s'agit d'un des plus anciens et des plus imposants édifices de la ville de Gand en Belgique. Commencée au début du xiiie siècle pour remplacer une ancienne église romane, la construction a duré tout le siècle dans le style architectural particulier gothique scaldien.

Les particularités locales étaient :

L’emploi de la pierre bleue de Tournai
Tour imposante au niveau de la croisée du transept
Petites tours aux coins de l’édifice pour des raisons de stabilité.

Voici le château des comtes de Flandre.

Image

Le château des comtes (en néerlandais Gravensteen) , située en Région flamande, au confluent de la Lys et de l'Escaut, qui date du Moyen Âge. Le château est un des hauts lieux touristiques de la ville. Il renferme une collection d'objets de l'époque (armes et armures), une salle de tortures, une crypte, un donjon, des oubliettes, une étable et les pièces de résidence des comtes.

Le temps est toujours un peu mitigé mais se lève, nous mangerons dehors a la terrasse de ce sympa petit restaurant aux chaises oranges.

Mais avant nous passons par la Vrijdagmarkt une place ou il est possible d'admirer le monument monument Jakob Van Artevelde ainsi que "la maison du peuple socialiste". Sur cette place il y a un bar qui passe pour être le plus connu dans le coin, ou un détail nous interpelle. Le barman demande sa chaussure a un client la mets dans un panier qu'il hisse au plafond par une cordelette située derrière son imposant comptoir. Le serveur devant nos yeux incrédules nous explique que ce client a commandé une bière très particulière dans la verrerie ad hoc qui coûte très cher a fabriquer et que prendre sa chaussure est un gage devenu une tradition si il casse son verre!!!

Image

Sur ces entre faits nous reprenons la route qui doit nous mener a Anvers via la ville de St Nicolas.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede Geo Ham » Lun 24 Sep 2018 08:38:30

encore un magnifique récit épique!
quasi initiatique...
bravo!
Geo Ham
Plus de 20 messages
 
Messages: 43
Inscription: Ven 31 Oct 2014 08:43:51

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede ian » Mar 25 Sep 2018 10:03:31

Superbe,
belles photos et commentaires adéquat , anecdotes , petites et grande histoires .
Merci encore de nous régaler .
Bonnes routes .
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4863
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 29 Sep 2018 09:08:29

Nous quittons le Dulle Griet Bar, récupérons nos chaussures, et embrassons du regard une dernière fois les canaux de cette merveilleuse ville... derrière nous au loin le dragon en cuivre doré du beffroi scintille étrangement et nous reprenons la route direction Anvers.

Image

En quittant la ville nous passons devant le château de Gérald le diable et devant la statue de Lieven Bauwens. Bauwens était un ingénieur, industriel et homme d’affaires de nationalité française, né dans les Pays-Bas autrichiens. Il érigea plusieurs filatures de coton, une première à Paris en 1799, une seconde à Gand en 1800, puis d’autres dans la région gantoise et ailleurs. Le château de Gérald le diable quand a lui est un ancien château fort du 13 eme siècle de type Gothique Scaldien.
Gérald de Gand habita celui ci dans la seconde moitié du 13 eme siècle, aujourd'hui la municipalité en est propriétaire.

Image

La route est vite avalée a la faveurs de longues lignes droites monotones le long de voies ferrées qui le sont tout autant. Notre moyenne est bonne car c'est plat et coupé du vent par des touffes de buissons,"... La rapidité est inouïe. Les fleurs du bord du chemin ne sont plus des fleurs, ce sont des taches ou plutôt des raies rouges ou blanches; plus de points, tout devient raie; les blés sont de grandes chevelures jaunes, les luzernes sont de longues tresses vertes; les villes, les clochers et les arbres dansent et se mêlent follement à l'horizon; de temps en temps une ombre, une forme, un spectre, debout, paraît et disparaît comme l'éclair..." c'est fou comme la prose de Victor Hugo lorsqu'il décrit ses voyages en train en Belgique peuvent contenir de similitude avec ce que l'on peut voir d'un vélo roulant a bonne cadence...

Nous passons Lokeren et arrivons a St Nicolas.

Image

Il vous faut savoir que c'est la ville du père De Jean-Philippe Smet, notre Johnny national. Voici l'Eglise notre Dame de St Nicolas, ou nous faisons face a une nuée de vélos, pèle-mêle des gens sortant du travail, de jeunes gandins en goguette allant au troquet voisin et des écoliers sur le chemin ...des écoliers.

Enfin nous arrivons a Anvers dans les délais impartis, et comme dirait le proverbe, "l'Anvers vaut l'endroit"... :-D

Hugo disait de Bordeaux: Prenez Versailles et mêlez y Anvers, reste a savoir si en mêlant Bordeaux et Versailles nous obtiendrons Anvers? En tout cas la chanson de Brel le plat pays avec ses cathédrales comme uniques montagnes colle bien a la ville d’Antwerpen qui a une cathédrale pour le moins gigantesque en terme de hauteur.

Image

Le premier problème est de taille... comment traverser la rive??? Les cartes Michelin indiquent des autoroutes passant sous l’Escaut mais rien pour les cyclistes que nous sommes... en réalité des gens du cru nous indiquent un singulier moyen de traverser, il s'agit d'un vaste ascenseur a vélo. Celui ci descend a 31 mètres sous terre et s'ouvre sur un couloir glacial couvert de carrelage type métro parisien creusé sous le lit du cours d'eau!!! Ce couloir fait 572 mètres de long sous la Schelde...

Image

Le couloir art déco glacial ou nous prenons des vitesses étourdissantes, un gradient thermique de plus de 10°c entre la surface et celui ci. Attention a l'arrivée ça freine très sec.

Image

Un dessin vaut mieux qu'un long discours, l'ascenseur peut contenir environ 40 vélos, a l'arrivée un double escalator en bois vous attends. Les travaux du tunnel Sint-Anna, qui démarrent en 1931 et durèrent deux ans coûteront 40 millions de francs belges. Le roi des Belges, Albert Ier, inaugure le tunnel Sint-Anna le 10 septembre 1933. L’ouvrage rencontre très vite un grand succès, même si chaque piéton doit débourser, jusque 1951, 50 centimes de franc belge pour l’emprunter, seulement 25 centimes s’il l’utilise pour se rendre au travail ou à l’école. Restauré en 1993 et classé monument historique en 1997, nous l'emprunterons en 2018, mais ça tout le monde s'en fout!

Image

A l'époque, Anvers se dote d’ailleurs d’une tour art déco, la Boerentoren, haute de 97 mètres, qui rappelle les gratte-ciels de Chicago ou de New-York et qui restera jusque les années 50 le plus haut building d'Europe!

Un des premiers bâtiments que nous voyons a Anvers est le Steen, un château construit entre 1200 et 1225 il fut aussi prison a plusieurs reprises entre 1303 et 1827. De 1952 à 2008, le Steen abrite le « Musée National de la Marine », connu pour son importante collection de maquettes de bateaux, de tableaux, d'instruments nautiques, de photos et de documents d’archives. Ces collections sont depuis 2011 conservées au Museum aan de Stroom (MAS).

Image

Puis la Cathédrale d'Anvers , une église gothique en forme de croix latine, dont la construction dura presque deux siècles: de 1352 à 1521. Cette cathédrale est un des sommets de l’art gothique brabançon, mais représente un type particulier au sein de ce style. La tour nord mesure 123 mètres de haut! La construction peut accueillir quelque 25 000 personnes et recèle 4 tableaux peints par Rubens...

Image

Mon appareil photo a un angle d'ouverture trop faible pour de tels édifices...

Nous visiterons le soir après avoir mangé chez notre hôte natif de Anvers, la quasi intégralité de la ville et des ses monuments ( nous avons bien du couvrir 30 ou 35 km entre 19H00 et Minuit). Anvers est une ville magnifique regorgeant de trésors architecturaux anciens ou modernes. Une ville a visiter absolument si ce n'est pas déjà fait.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 29 Sep 2018 12:13:23

Notre hôte qui a déjà voyagé maintes fois en France a vélo nous parle du Bordelais, mais les bières qu'il nous sert sont bel et bien Belges et trappistes de surcroît. Il a dans le passé organisé un voyage dans son pays visant a visiter a vélo chaque abbaye trappiste produisant ce type de bière.
Nous passons une excellente soirée en sa compagnie avant de regagner nos pénates, nous passons une nuit réparatrice sur des matelas gonflables, demain nous serons a Rotterdam. Nous hésitons a faire un crochet par Breda ou Berg Op Zoom, nous passerons par Rosendael.

Image

Je prend une photo du monument visité la veille au soir ( car on peut accéder a la terrasse qui surplombe la ville tard la nuit), il s'agit du MAS. Le MAS regroupe des collections maritimes, folkloriques et ethnographiques mais aussi des collections d’art appliqué et d’antiquités de la ville d’Anvers. Le MAS dispose d’une collection permanente de 470 000 objets, répartis dans des galeries organisées de manière thématique : démonstration de puissance, métropole, le port, la vie et la mort comme la collection Paul et Dora Janssen-Arts1 ou bien encore les collections à l'étranger. Le MAS représente un investissement de plus de 50 millions d'euros, a été inauguré le 14 mai 2011. Les plans du MAS ont été dressés par le bureau d'architectes rotterdamois Neutelings-Riedijk Architecten.

Insolite si vous montez en haut du MAS: On y voit la mosaïque Dead Skull qui fait référence au tableau de Tuymans du même nom, qui date de 2002. Il s’est apposé aussi sur la plaque commémorative du peintre anversois Quinten Metsys posée sur la façade la cathédrale Notre-Dame. Avec Dead Skull, Tuymans relie le passé et le présent, tout comme le fait le MAS. C’est aussi la première œuvre de Tuymans accessible jour et nuit au public.



Autre détail amusant, des mains coupées en ciment ornent le MAS en référence a cette légende: Silvius Brabo, soldat romain et légende anversoise, lança dans l’Escaut la main coupée d’un géant, Antigone, qui rackettait les bateaux. Le nom de la ville viendrait de là : Antwerpen, en flamand, «la main jetée».

Nous passons devant la Loodsgebouw puis filons vers la sortie de la ville en passant devant le musée de la Red Star, compagnie maritime de renom fondée en 1871 a Anvers. Puis gagnons la maison du port.

Image

Inaugurée le 22 septembre dernier, voici la nouvelle maison portuaire, destinée à valoriser le deuxième port d’Europe. Plus que spectaculaire, l’édifice est un appel aux superlatifs tant sa silhouette imposante donne l’impression de déchirer l’horizon maritime de la cité belge. Destiné à abriter sur un même lieu les quelques 500 personnes travaillant pour les autorités portuaires, il est à cheval sur une ancienne caserne de pompiers transformée en bureaux. Fiché sur un pied en béton, le bâtiment futuriste 6000 m2, quatre niveaux, 105 m de long a la forme d’un navire dont la peau de verre facettée est un clin d’œil à la tradition des diamants de la ville.

Ce bâtiment est aussi appelé Havenhuis. Zaha Hadid est une architecte de renom nous ayant quitté en 2016 a Miami, la liste de ses nombreux et remarquables ouvrages seraient fastidieux a énumérer tout comme la liste des distinctions et récompenses reçues tout au cours de sa prestigieuse carrière.

Vers 10H00 nous prenons un café comme a notre habitude et quelques kilomètres plus loin nous sommes en Hollande...

Image

Pour aller a Rotterdam ils nous faut traverser la Volkerak ainsi que la Holland Diep, pour se faire nous nous dirigeons vers les ponts le permettant; nous ferrons un crocher vers un emblématique moulin de la région. Celui ci se visite il s'agit du Oude Molen situé a Oudemolen. Datant de 1845 il a été restauré en 2005 et fonctionne a la perfection. L'occasion pour nous de voir fonctionner de prés cette mécanique comme un avion sans ailes... produisant de la farine bio sans apport d’énergie autre que naturelle.

Image

Au dessus de nous a ce même moment passe un petit avion et de repenser au poème de circonstance de Lucie Delarue-Mardrus:

L’avion au fond du ciel clair,
Se promène dans les étoiles
Tout comme les barques à voiles
Vont sur la mer.

C’est un moulin des anciens âges
Qui soudain a quitté le sol
Et qui, par dessus les villages a pris son vol...

Image

Tout fonctionne vous dis je! Le meunier peut tour a tour mettre un ris a son hélice en cas d'avis de grand frais, ou même orienter celle ci face au vent de façon a faire tourner plus vite la belle mécanique. En attendant meunier ne dors pas... car si ton moulin va trop vite il risque de brûler comme le rappelle la comptine apprise aux enfants dans leur jeune age! Ces engrenages taillés a la perfection nous ramènent a nos moutons et a nos dérailleurs et chaines engrenant sur nos cassettes a roue libre.

Image

Nous traversons la Volkerak...

Et plus tard c'est la pause ponctuée d'Heineken, bière du groupe brassicole éponyme d’origine néerlandaise fondé en 1873 par Gerard Adriaan Heineken...

Image

Ici ce n'est pas "roules pas trop vite" mais plutôt "bois pas trop vite"!!!
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 06 Oct 2018 07:51:36

Pas évident de comprendre le Néerlandais, alors nous avançons a tâtons dans les restaurants au gré des marques de bières et dés fois nous mangeons tout de même un peu comme le préconise Velocio. Cela peu créer quelques surprises dans les assiettes...

Image

Nous reprenons la route qui doit nous conduire a Rotterdam, la a nouveau point de passage pour les cyclistes mais une autoroute que nous évitons par des chemins détournés. A coté de cette autoroute un escalator et un ascenseur a vélo a nouveau!! Permettant de passer sous la Vielle Meuse.

Celui ci est frigorifié et en arc de cercle, il descend puis remonte vers un autre ascenseur escalator.

Image

Ce soir nos hôtes également voyageurs a vélo ayant parcouru une bonne partie de l'Afrique nous attendent chez eux dans une vaste demeure de 4 étages en ville. Nous traverserons la nouvelle Meuse par le Erasmusbrug ( Le pont Érasme). Ce pont est ainsi nommé en l'honneur du philosophe humaniste Érasme, originaire de Rotterdam.

Image

Le pont Érasme a été dessiné par Ben van Berkel et Caroline Bos, et achevé en 1996. L'ouvrage de 802 m de long a un pylône asymétrique de 139 m de haut. La forme du pylône évoquant le cou d'un cygne lui vaut le surnom de "De Zwaan". Le pont est composé d'une partie fixe et d'une partie mobile. La travée sud comporte un tablier à bascule de 89 m de long pour que les bateaux trop importants puissent passer sous le pont. Ce pont à bascule est l'un des plus grands d'Europe. Si vous avez vu la Red Bull Race en 2005, plusieurs avions passent sous ce pont en effectuant de la voltige de haut niveau.

Image

Les rives de la nouvelle Meuse vues du Pont Érasme.

Image

Thibaud a l'air d’être perdu avec son Gitane dans une mégalopole américaine!!!

Image

Fondée au XII eme siècle, Rotterdam a été reconstruite après les bombardements nazis ce qui explique le nombre d'édifices modernes. Rotterdam a accueilli, dès 1898, l'un des plus hauts gratte-ciel européens, la Witte Huis construit en style art nouveau, en 2017, quinze gratte-ciel dépassent 100 m de hauteur. Les Maastoren sont les bâtiments les plus élevés des Pays-Bas.

149m de haut, voici "De Rotterdam" un immeuble construit en 2013 par l'architecte Rem Koolhaas, sur les quais Wilhelminapier.

Image

Nos hôtes sont des gens merveilleux, monsieur est Français d'origine, et a aussi quelques munitions bien françaises a nous proposer pour fêter tout ça en plus des traditionnelles bières que nous dégusterons. J'aurais beaucoup de bonheur a recevoir ces hôtes si d'aventure ils passaient en Normandie. Une étape fort sympathique et décisive pour la journée de demain qui ne doit être qu'un simple formalité.
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede padrig » Sam 13 Oct 2018 09:04:38

Partis de Rotterdam, la liaison vers Amsterdam va être plutôt rapide, nous ferrons un petit arrêt a Delft, ville étudiante ou l'on trouve la faïence bien connue. Des dizaines de fabricants des xviie siècle et xviiie siècle ne subsiste plus qu’une seule manufacture importante : Royal Delft. Le modèle de faïence emblématique est la tulipiére. Le peintre Vermeer est originaire de cette ville. Ce peintre a peint "la laitière".

Sur le panneau de la façade de la faïencerie on voit une tulipiére.

Image


Eglise de Nieuwe Kerk a Delft, littéralement la nouvelle église. Son clocher de brique et pierre blanche et surmontée d'une flèche culminant à une hauteur de 108,75 m. Il est quadrangulaire à la base et octogonal au sommet. Sa tour est la deuxième plus haute tour d'édifice religieux néerlandaise, après celle de la cathédrale Saint-Martin d'Utrecht, culminant à 112 mètres.

C'est une église Protestante.

Image


A peine le temps de remonter sur nos vélo et nous arrivons a la Haye bien connue pour le tribunal pénal international inauguré par le roi Willem-Alexander des Pays-Bas. Devant cet édifice ou sont jugés les rois des salauds, nous avons vu passer un cycliste a moteur électrique et immatriculation qui devait bien rouler a 70 km/h sans effort, plus qu'une simple béquille ce moteur auxiliaire! Certains vélos de la bas ont des performances dignes de 125 a vitesses!

Image

Toujours a La Haye, la grande église St Jacques en briques fut édifiée vers 1450. Elle sert aujourd'hui de cadre à des manifestations culturelles et commerciales. Sa tour possède un carillon de 51 cloches. Église halle, elle est couverte d'une voûte en bois. Dans le choeur bâti vers 1500, il y a le tombeau d'un amiral et les armoiries des chevaliers de la Toison d'or. Certains vitraux du déambulatoire sont remarquables. L'un d'eux représente Charles Quint agenouillé, qui l'eut crut?

Image

Nous voici a Leyde ville de Rembrandt van Rijn dont nous verrons les Œuvres au rijksmuseum a Amsterdam. Leiden est fort sympathique et regorge de petits canaux, étant donné que nous ne sommes plus très loin nous jetons notre dévolu sur ce bistrot au demeurant très sympathique installé au bord de l'eau...nous allons d'ailleurs y rester longtemps et y consommer beaucoup de IPA (India Pale Ale), un type de bière dont nous sommes particulièrement friands...

Image

Et de regarder passer les bateaux...

Image
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 449
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: Paris-Amsterdam you don't have to put on the red light

Messagede Geo Ham » Lun 15 Oct 2018 11:03:29

Magnifique...
ça bientôt l'arrivée...
:lol:
Geo Ham
Plus de 20 messages
 
Messages: 43
Inscription: Ven 31 Oct 2014 08:43:51


Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités