Page 1 sur 2

MATHEVET Saint-Etienne, Randonneuse

MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 20:28:38
de RV03
Quelques photos d'un vélo sans marque apparente .
Cadre acier soudobrasé, passage des cables frein et dérailleur arrière dans cadre, roues 650, moyeux avant Maxicar, arrière Campagnolo ( la roue a dû être changé), pédalier Stronglight, poignées frein CLB, étriers à tirage central, garde boues Lefol avec porte bagage et feu arrière intégrés
Pas de n° de série apparent , enfin pas trouvé sur le vélo ( rien sous la boite de pédalier )
Les dérailleurs Simplex ne doivent pas être d'origine ni la manette gauche, par quoi pourrait on les remplacer.
L'ancien propriétaire semblait être de St Etienne ( fabriquant peut être de par là bas ).
J'aimerai connaître le cadreur qui aurait pu faire ce cadre , je pense que ce devait être un super vélo au vu de la finition.
Faut il le laisser dans son jus ou lui faire subir une restauration totale?
Merci d'avance aux futures réponses.
SAM_6618.JPG

SAM_6631.JPG

SAM_6619.JPG

SAM_6623.JPG

SAM_6627.JPG

SAM_6628.JPG

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 21:00:43
de KRISSTOFF
Oui ; joli vélo :!:
Un cadre interressant , avec ses passages de cables dans les tubes , le garde-boue arrière
aplati formant porte-bagage ...c'est de la réalisation soignée ;
certains accessoires semblent un peu plus récents , mais dans l'ensemble c'est un beau vélo :wink:

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 22:01:09
de dejoulardi
Bonsoir
Le cadre est probablement de production artisanal et certains accessoires font penser à une randonneuse de qualité transformée par la suite.
L’enquête commence.
A plus
Dejoulardi

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 22:05:36
de arenberg
Elle est chouette cette randonneuse. Je me demande si le dérailleur avant n'a pas été remplacé par un système plus moderne, ce qui expliquerait la forme de la manette, et si à l'origine ce n'était pas un dérailleur commandé par une simple tige, comme c'était courant au début des années 50.

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Dim 29 Déc 2013 23:42:15
de prosperjunior
Bonjour,
Magnifique randonneuse qui a visiblement vécu et été un peu malmenée, mais dont la restauration est un joli challenge :fleur: , pour moi aussi le cadre est artisanal mais ne m'évoque pas une patte connue :?:
Parmi les périphériques peut considérer comme d'origine à mon avis :
- Les garde-boue Lefol
- la roue avant à moyeu Maxicar plein
- les freins Jeay
- les poignées de freins CLB
- les manivelles Stronglight 32D
- la manette de dérailleur droite Simplex
- La potence
- les pédales
- l'éclairage
Dont la période commune est années 50.

A la place de ces grands plateaux TA, je verrais plutôt un couple Rosa.
Je pense aussi que le dérailleur avant était un modèle à levier Simplex, et à l'arrière la patte qui semble d'origine plaide pour un équipement type Simplex Champion du Monde ou Juy 51.
Le plus dur sera de retrouver une roue arrière Maxicar assortie dont malheureusement les prix ne sont plus du domaine de la collection mais de la spéculation :evil: .
Le cas de la selle et du cintre seront plus simples avec un peu de patience.

Le superbe bleu est pas mal abimé, comment arranger ça en gardant les décalques d'origine :roll: :?: Au fait, quelles sont ses cotes et ses angles ?

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 08:08:48
de le cyclo
bonjour , c est vrai que cette randonneuses et magnifique , en tous cas du beau travail , intéressant . je vait dans le même sens de déduction que prosper , bon je garderait le pédalier qui reste tout a fait dans le ton de la machine , et surtout tu n aura pas de mal a changer tes plateau , car TA les fait encore .
bon pour les dérailleur sur E BAY , ou le bon coin , tu pourras les trouver , bon bien sur les prix ne son pas toujours donner , le guidon de randonneuse en alu et très compliquer a trouver , moi j en est jamais vu a vendre , en acier oui , mais alu non . pour la potence , peut être une phillipe . le plus gros dilemme , est la peinture , a refaire ou pas . la sa va être a toi de voir , pour ma part , moi si c est juste une pièce pour la parade ( colection ect ect .. ) , je ne la repeindrait pas , par contre si tu veut rouler assez sérieusement , je lui ferait la total , peinture comprise , je verrait avec cyfac , qui fait encore des peinture émailler , pour retrouver la teinte .
ah oui une question , combien a tu de vitesse derrière , j ai du mal a voir , on a l impression qu il y en a 5 , si c est le cas va falloir trouver un pignon 4 vitesses , pour le maxi car , pareil , a toi de voir si tu veut y mettre le prix :shock: , aussi non en attendant tu laisse le campa . voila bon courage .

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 09:41:41
de RV03
Bonjour, merci de vos premières réponses, je vois que ce n'est pas un vélo de grande série , mais une belle réalisation, pour la remise en état, je pense laisser le cadre comme il est actuellement, quitte à le vernis pour prolonger le maintien de la peinture sur le cadre. Je n'enlèverai pas le reste d'Autocollant Ligier sur le tube vertical pour conserver un peu de couleur d'époque. Pour les dérailleurs, le dérailleur avant sera supprimé pour être remplacer par un système à levier ( si je trouve ) , l'arrière ne devrait pas poser trop de problème pour son remplacement.
Le guidon est à remplacer, je ne sais pas quelle forme doit avoir le prochain, et de quelle marque ? (si quelqu'un peut m'envoyer une photo ), la potence actuelle est une Dural Azur ( je découvre cette marque pour l'occasion).
Pour les roues, dommage que les 2 moyeux ne soit pas de même marque, l'idéal serait de retrouver un Maxicar pour l'arrière, mais vous me faites peur quand certains parlent de spéculations sur ceux ci.... peut être qu'une nouvelle paire de roues serait le plus appropriée dans un premier temps.
La roue libre actuelle à 5 vitesses Maillard à emprunte Normandy ira au fond d'un tiroir remplacée par une 4 vitesses peut être Cyclo.
La selle direction poubelle, une selle cuir apportera un certain cachet à l'ensemble ( reste à la choisir )
SAM_6624.JPG

SAM_6622.JPG

SAM_6643.JPG

SAM_6637.JPG

SAM_6638.JPG

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 11:58:00
de arenberg
La cassette actuelle semble avoir des pignons relativement grands. Le grand pignon doit faire 26 ou 28 dents. Dans la perspective d'une utilisation cyclotouriste, c'est un avantage à ne pas négliger, d'autant qu'il n'y a que deux plateaux et que le plus petit a l'air d''être du 42.
A mon avis ce n'est pas par hasard qu'un précédent propriétaire avait fait ce montage. Une cassette de 4 pignons réduira la plage de braquets.

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 12:08:31
de Bir Hakeim
RV03 a écrit:..... Pour les dérailleurs, le dérailleur avant sera supprimé pour être remplacer par un système à levier ( si je trouve ) , l'arrière ne devrait pas poser trop de problème pour son remplacement....




Fait attention au nombre de pignons supporté par le dérailleur

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 12:28:05
de prosperjunior
Grrr :evil: ... Arenberg, allons, c'est une roue-libre vissée, donc pas une cassette, scron gneu gneu :!:

Avant de se précipiter sur la roue arrière, il faut d'abord trouver les dérailleurs, c'est eux qui diront ce qu'ils acceptent comme dentures, une 4 pignons serait plus dans l'époque de la machine (de toute façon, je ne pense pas que les Simplex précités puissent avaler davantage). Au final, suivant les braquets que souhaite RV03, il pourra finaliser avec un beau couple TA qui comme l'a souligné Rémy, est toujours fabriqué dans des éventails de dentures très larges. Cette belle machine mérite d'être remise en condition de rouler sérieux, même avec sa roue arrière plus moderne en attendant de trouver la perle rare. Il faudra peut-être dans ce cas caler la roue-libre avec une rondelle ad-hoc pour que la ligne de chaîne soit bonne.

Pour le cintre, c'était encore la mode à l'époque d'avoir un cintre avec la partie en haut du guidon légèrement relevée sur les côtés, en dural c'est introuvable (les AVA ayant tendance à mal vieillir) en acier on trouve ça en chinant les bourses et les brocs. Sinon ça se trouve neuf en dural chez les japonais (NITTO), c'est pas donné mais c'est le prix de la sécurité (un cintre qui pète = gamelle assurée :velo2: , en descente, ça peut être dramatique :confus: ).
Pour autant un cintre course ou "franco-belge" (la même chose avec les poignées du bas moins écartées du haut), Philippe ou autre, en dural bien sûr, ne choquera nullement. Et ça, ça se trouve sans problème.
Question de goût et de position, à l'époque comme aujourd'hui. N'oublions pas que c'est une machine à rouler :velo1: :!:

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 13:06:38
de arenberg
Oups, pardonnez moi ce néologisme...
Sur mon demi-course Automoto j'ai monté un dérailleur arrière Simplex Juy 51 qui s'accomode très bien des 5 pignons. Mais le plus grand est de 23, je ne suis pas sûr qu'il accepterait du 26 ou du 28. Pourtant avec un petit plateau de 46 dents, cela ne serait pas du luxe...

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 13:12:14
de Bir Hakeim
Simplex Juy 51 est quand même assez rare et est construit pour 4 ou 5 vitesses....
Les autres derailleurs a chainette , suivant le type, peuvent aller de 3 à 5 vitesses...C'est rarement indiqué sur les annonces internet

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 13:45:54
de dejoulardi
Pourquoi pas un Spirax;capacité, 12 dents à l'arrière 20 dents à l'avant.
Dejoulardi

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 14:00:39
de Bir Hakeim
Ca se trouve facilement ?

Re: Randonneuse, tourisme ???? sans marque apparente

MessagePosté: Lun 30 Déc 2013 14:31:25
de dejoulardi
Bir Hakeim a écrit:
Ca se trouve facilement
?


Je ne pense pas, mais en cherchant bien, le vélo en question ne se trouve pas facilement non plus, faut prendre son temps, et le refaire avec du matériel de son époque et de son niveau, je pense Spirax , mais il y'en a d'autre.
D'abord trouver l'année du vélo, vérifier si les moyeux Maxi -Car sont bien d'époque, Etc. ...
Faut de la patience, sinon on fait des co...es.
Dejoulardi