• Publicité

TUTORIEL : entretien moyeu Torpedo duomatic (modèle 102)

Les différents rayonnages des roues, les normes de pneus, les types de suspensions ou d'avertisseurs, les types de
changements de vitesse, la position en selle, quelle taille de cadre pour quel taille de cycliste, etc ...
Attention ! Il s'agit ici de présentation de systèmes et normes. Toutes les discussions liées à de la restauration
doivent être dans Trucs et Astuces de Restauration.

Modérateurs: alain2908, OSSE, KRISSTOFF, Lisica, Eric

TUTORIEL : entretien moyeu Torpedo duomatic (modèle 102)

Messagede OSSE » Dim 09 Déc 2012 22:39:18

Bonjour à toutes et à tous, :hello:

Voici un tutoriel destiné à l'entretien d’un moyeu allemand torpedo duomatic (marque Fischel & Sachs). On trouvera donc un démontage/remontage détaillé.

Le modèle particulier de duomatic qui nous intéresse ici est à freinage par retropédalage. Plus précisément, il s'agit de la première mouture produite entre 1964 et 1970 avec capuchon de remplissage d'huile (modèle 102). Le modèle qui lui succède (R 2110) présente quelques variantes.

Le duomatic , qu'est-ce que c'est? Un système 2 vitesses intégrées sans cable avec un ratio de 1 : 1 pour la vitesse normale et 1 : 1.36 pour la grande vitesse (36%).
Le changement de vitesse s'effectue par un petit coup de pédale en arrière (kickback). Un rétropédalage plus appuyé déclenche le freinage.
Ces moyeux sont réputés robustes et efficaces pour peu qu'ils soient correctement lubrifiés.

Bon, forcément, quand on regarde un éclaté, ça fait un peu peur :shock:
eclate torpedo.jpg
eclate torpedo.jpg (51.25 Kio) Vu 20327 fois


Pour autant, et même sans saisir la fonction exacte de chaque pièce, le démontage se fait relativement aisément.

Le démontage peut se faire sans dérayonner.

La première étape consiste à retirer la roue et son extension (patte) fixée au cadre (soit par collier, soit sur un emplacement brasé au cadre, comme ici)
Shéma patte fixée.jpg


Je conseille de faire l'entretien sur un drap en prenant son temps.

On trouve ici un tutoriel très complet qui m'a bien aidé, bien qu’il concerne un moyeu plus simple, le torpedo à rétropédalage seul.

Je précise que mes photos sont parfois de mauvaise qualité (je m’en excuse), mais une main dans la graisse, l’autre sur le déchencheur, c’est pas toujours évident ! :?

On commence donc par retirer côté roue dentée le circlip qui la maintient en place (en faisant levier avec un tournevis).
graz 046.jpg

graz 047.jpg


Le circlip enlevé, on retire également la (ou les) rondelles de calage présentes, en notant bien leur emplacement (j’en avais une dessus et une dessous la roue dentée).
graz 049.jpg


Ceci fait, en retourne la roue , et on dévisse le premier écrou à encoche
graz 050.jpg

graz 051.jpg


On retire la rondelle (spécifique)
graz 052.jpg


Puis le second écrou à encoche
graz 053.jpg


On retire ensuite la patte ce qui va nous ouvrir les entrailles du moyeu. On aperçoit un des 2 grands roulements à billes, collé par la graisse
graz 054.jpg

graz 055.jpg


En repassant du « côté roue dentée », on tire délicatement par l’axe pour faire venir l’ensemble mécanique et on le pose sur un journal (ou sur la nappe blanche de Madame si elle est OK :mrgreen: ).
graz 058.jpg


Voilà ce qu’il reste de la roue :
Côté pile (côté patte) : le cerclage de laiton qui sert au freinage. On récupère cette pièce en tirant simplement dessus.
graz 057.jpg


Côté face (roue dentée) : on aperçoit des cannelures
graz 056.jpg


On aperçoit aussi sur cette photo le trou qui permet de re-lubrifier par l'extérieur le circuit de freinage
graz 062.jpg


On désassemble le mécanisme afin de le vérifier et de le nettoyer (je n’ai pas pris cette étape en photo, mais on la retrouve au remontage). Tout se démonte comme du légo.

Une fois toutes les pièces sorties, on dégraisse tout, on vérifie le bon fonctionnement de chacune, (ressorts, bon positionnement des cliquets, on peut les désassembler comme ici pour mieux dégraisser).
graz 066.jpg

graz 071.jpg

graz 067.jpg


Voici l’ensemble des pièces nettoyées. Elles sont numérotées car j’ignore parfois leur nom et cela me permettra de les désigner plus aisément
PIECES NUMEROTEES.jpG


Petites explications sur l’axe, pièce maîtresse du système
Shéma explicatif axe.jpg
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede OSSE » Dim 09 Déc 2012 22:47:36

J'arrête là pour ce soir, suite et deuxième acte à suivre très prochainement : le remontage!

Osse :velo2:
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede appius » Lun 10 Déc 2012 08:03:39

Situez vous sur la carte des tontons!
http://www.carte-des-membres.com/fr/ForumTontonVelo/
appius
Plus de 20 messages
 
Messages: 2089
Inscription: Lun 31 Jan 2011 16:33:26
Localisation: orléans

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede stellis » Lun 10 Déc 2012 17:16:42

Merci pour ce tuto complet et clair OSSE....................... :fleur:
Cripper Peugeot ca1889 - Cadre en croix X ca1890 - Alldays & Onions ca1890 - Clément ca1893 - Rochet ca1894 - Columbia model 45 1898 - Sportif X ca1920 - Vialle ca1927 - Stellis ca1930 - Motobécane C4 1979 - Laïti 1991
Avatar de l’utilisateur
stellis
Plus de 20 messages
 
Messages: 16377
Inscription: Jeu 07 Mai 2009 20:18:28
Localisation: Var et vaucluse
Fonction: membre du C.A et secrétaire des ATTV

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede Le voyageur » Lun 10 Déc 2012 17:45:32

Merci Osse, c'est super :wink:
Je vais tout imprimer, ça peut servir ne serait-ce qu'a comprendre comment c'est foutu :wink: :wink:
Le voyageur
Plus de 20 messages
 
Messages: 9413
Inscription: Mar 11 Déc 2007 23:10:05

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede OSSE » Lun 10 Déc 2012 22:41:42

Merci les amis! :fleur:

Vous êtes prêts pour la suite? Oui? Alors c'est parti!

Petites précisions pour le démontage :
- la première étape pour démonter l'ensemble du mécanisme est de sortir proprement le circlip (pièce n°8) en prise sur l'axe (on fait levier avec un tournevis)
- d'autre part, je conseille le démontage intégral de la pièce n°10. Ill faut sortir chacun des 3 engrenages (pièces n°12) maintenus par des galets de coincement (n°13).
Pour ce faire, il faut préalablement retirer la bague n°15 qui emprisonne le petit roulement a bille encagé (n°14). On distingue alors à l'intérieur de la pièce n°10 trois petits trous. On se saisit d'un petit tournevis, et en appuyant dans chaque trou, on va faire tomber les galets de coincement. Les 3 petits engrenages sont alors libres==>les retirer, et dégraisser le tout.

Vient alors l'étape de la lubrification. Il s'agit là d'une question cruciale, car l'huile n'est pas appropriée pour les roulements (pas assez épaisse), et la graisse n'est pas appropriée pour les systèmes à cliquets (trop dense, et risque de bloquer les cliquets en séchant). Or, tout va finir par se mélanger à un moment ou à un autre. Après de nombreux errements et questionnements, j'ai échangé avec un professionnel du côté de Grenoble habitué à ce genre de travail. Il m'a donné comme conseil d'utiliser de la graisse fluide blanche. J'ai trouvé ça chez Castorama, et je dois reconnaître que cette graisse est extraordinaire pour ce boulot précis (à part sa projection sous pression qui a tendance à en mettre partout). Elle est légère, ne bouge pas de son support, sent bon (si, si! ca sent la citronelle :shock: ), et s'enlève très vite à l'eau et savon.
graz 119.jpg


On attaque le remontage en prenant soin de graisser toutes les pièces, en essayant de ne pas avoir la main trop lourde pour ce qui n'est pas roulements.

LE REMONTAGE

On commence par remonter la pièce n°10. On remet en place le petit roulement encagé, ainsi que sa couronne de blocage (attention au sens, faire un essai de positionnement sur le cone de l'axe ou au besoin, regarder l'éclaté du constructeur plus haut dans le post).
graz 079.jpg

graz 081.jpg


On retourne la pièce n°10 et on enfile un des 2 grands roulements à billes encagés (n°9) autour de la pièce n°10 (attention là encore au sens)
graz 084.jpg


puis la grande rondelle n°11
graz 085.jpg


Suit alors le réengagement des 3 engrenages (n°12), puis leur galet de coincement respectifs
graz 082.jpg

graz 086.jpg

graz 087.jpg


Cette première pièce étant remontée, on l'enfile sur l'axe (l'idéal est de maintenir l'axe verticalement dans un petit étau)
graz 088.jpg


Puis la petite rondelle de calage n°5 va prendre place sur l'axe. En l'enfilant, elle va "disparaître" à l'intérieur de la pièce n°10.
graz 089.jpg


On enfile ensuite la pièce n°1, coté petites dents vers le bas (les dents seront en prise avec 3 petits engrenages de la pièce n°10).
graz 090.jpg


On enfile autour de l'axe et à l'intérieur de la pièce n°1 la pièce à cliquets n° 2 (le "fil de fer" doit pointer vers le haut), pas de photo de cette opération, désolé :oops:

La pièce n°4 va s'appuyer sur la pièce n°1 (attention, il y a un sens, voir l'éclaté) NB : sur la photo suivante, la pièce n°2 n'a pas encore été positionnée
graz 092.jpg


On enfile enfin la pièce n°7
graz 095.jpg

graz 096.jpg


La pièce n°3 va s'appuyer sur la pièce n°4. Attention : il y a un trou sur la pièce 4 et un guide sur la pièce 3 ("fil de fer" pointant vers le haut) permettant aux 2 pièces de se superposer parfaitement. La pièce n°3 descend le long de l'axe (pièce n°7) de façon hélicoïdale. Au besoin, faire tourner le guide de la pièce n°3 et le positionner au bon endroit.

Voilà l'ensemble de mécanique interne remonté
graz 097.jpg


A ce moment intervient un moment délicat du remontage car on met en place le circlip (pièce n°8) dans sa gorge qui va maintenir la majeure partie des pièces précédemment citées à leur endroit spécifique. On aperçoit le circlip au premier plan sur la photo suivante
graz 098.jpg


Le circlip ne doit pas compresser les pièces les unes sur les autres, il faut observer quelques millimètres d'espace entre le circlip et la pièce n°7. Vérifier aussi que le circlip est parfaitement logé dans sa gorge (sinon, ça lachera à coup sûr aux premiers coups de pédales, le moyeu ne sera plus en prise et on pédalera dans la semoule).

Quand on a fixé le circlip, on vérifie que tout coulisse comme il faut. Pour cela, je suggère de tenir l'axe entre le pouce et l'index dans la main droite (mon exemple tient pour les droitiers, sinon, bien sûr on inverse!) et de vérifier par des petits coups en avant et en arrière que l'ensemble des pièces tournent bien. Les mouvements doivent être fluides. Si ce n'est pas le cas, il faut redémonter et chercher ce qui coince (petits engrenages, roulements ou pièces montés à l'envers...).

Tout coulisse bien ? Alors on enfile l'ensemble mécanique dans le moyeu en ayant pris soin de repérer les deux cannelures de la pièce n°4. A l'intérieur du moyeu, il y a 2 repères (cannelures plus courtes que les autres). Il faut faire coincider ces deux cannelures et enfoncer l'ensemble. Ne pas forcer, tout doit rentrer en douceur!
cannelure.jpg

graz 102.jpg


On retourne ensuite la roue (en tenant bien l'axe sinon tout retombe), et on emboite la cerclage laitonné (assure le freinage, je le rappelle). D'un côté, on a 2 trous, de l'autre 2 morceaux de métal recourbés vers l'intérieur. On va donc enfoncer ce cerclage (tout en douceur et en ayant pris soin de graisser intérieur et extérieur là encore) dans le moyeu, et les deux trous doivent se caler sur les 2 fils de métals qui ressortent de l'ensemble qui est déjà dans le moyeu.

On place ensuite le dernier roulement à billes (attention au sens encore une fois!)
graz 104.jpg


Puis enfin la partie avec la patte de blocage sur le cadre. Il faut la faire tourner jusqu'à ce qu'elle s'enfonce et épouse parfaitement la partie extérieure du moyeu
graz 107.jpg


Ensuite, mise en place du premier écrou à encoche, rondelle, second écrou à encoche et enfin réglage du jeu (avec 2 pinces, ou des clés à ergot)
graz 108.jpg


On retourne la roue : côté roue dentée, on remet :
le cache poussière,
la 1ère rondelle de calage,
la roue dentée elle-même,
la seconde rondelle de calage,
le circlip,
graz 110.jpg

graz 111.jpg

graz 112.jpg

graz 113.jpg

graz 114.jpg

graz 115.jpg


Le remontage est terminé :biggrin:
graz 118.jpg


Avant de remettre la roue sur le cadre, tester le fonctionnement de la roue libre, il faut que ça cliquette et que ce soit assez fluide.

Mise en place de la roue sur le vélo (fixer absolument la patte de blocage au cadre), et après avoir correctement bloqué la roue, essai du moyeu roues en l'air.
On pédale en avant, un petit coup en arrière, re-en avant, etc. Cette manipulation a deux objectifs : vérifier que tout fonctionne correctement et que la graisse se mette en place. On doit sentir à chaque coup en arrière un freinage efficace et un changement de ratio à la reprise du pédalage.
A l'usage, le freinage va devenir plus progressif et le changement de vitesse interviendra par un coup de pédale en arrière de plus en plus léger.

Ensuite...ben on monte sur le biclou pour tester la bête, mais mollo. Un test sur plusieurs kilomètres est recommandé avant de se lâcher vraiment avec le vélo.
Un dernier détail : à l'usage, vous constaterez que si le petit développement est silencieux, le grand développement (le plus dur), laisse entendre le (délicieux) cliquetis propre aux moyeux anciens à vitesses intégrées. Ce bruit permanent est donc tout à fait normal (c'est votre torpedo qui est heureux de sa toilette...il chante pour vous manifester son contentement! :mrgreen: )

Enjoy!

@+

Osse :velo2:
PS : merci aux utilisateurs de ce tuto de me communiquer toute erreur (mine de rien, entre trier les photos, rédiger les textes et tout faire coïncider, à certains moments, on mélange!!). J'effectuerai une correction avec l'aide de modos!
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede Le voyageur » Lun 10 Déc 2012 23:25:46

Génial :vieux:
Merci encore et bravo :wink:
Le voyageur
Plus de 20 messages
 
Messages: 9413
Inscription: Mar 11 Déc 2007 23:10:05

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede justapoke » Ven 21 Déc 2012 07:51:20

Super Osse, merci pour ce tuto, tres bien ! Vici un lien avec d'autres infos en anglais, ca peut aider : http://hubstripping.wordpress.com/torpedo-duomatic-fs/

Sinon, concernant le pignon, sur certains modeles, il n'est pas symetrique, faire attention a sa pose lors du demontage pour respecter la ligne de chaine.
Avatar de l’utilisateur
justapoke
Plus de 20 messages
 
Messages: 339
Inscription: Lun 04 Juil 2011 17:45:18
Localisation: Stuttgart, Allemagne

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede ian » Ven 21 Déc 2012 21:35:09

Bravo, Osse superbe boulot .
Didactisme , précision et humour , tout ce qu'il faut pour s"y retrouver le moment venu .
Texte impec et photos bien nettes c'est du tout bon .
Perso je ne suis pas à même de controler si il y'a un détail qui cloche sur le plan mécanique mais çà à l'air de s'enchainer logiquement . 8)

Merci pour tous . :fleur: :hello:
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4918
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede OSSE » Jeu 24 Jan 2013 21:25:17

J'ai découvert très peu de temps après avoir terminé mon tutoriel ce site anglais très intéressant et plutôt porté sur les fantastiques Moulton! Je vous invite à prendre le temps de le visiter!
La mise en image du démontage et remontage du moyeu torpedo pourra compléter mon tuto (les photos sont meilleures mais en anglais).

D'autre part, concernant la lubrification, la technique orthodoxe est suivie sur ce tuto anglais, à savoir, un mix de graisse (différente pour roulement à billes et cerclage de frein) et d'huile fine.
Comme ces conseils de lubrification étaient aussi dispensés dans les notices d'entretien d'origine, je pense que c'est à ça qu'il faut s'en tenir.
Néanmoins, pour l'instant ma graisse fluide blanche remplit bien son office, je verrais ce que ça donne dans le temps...

Osse :velo2:
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede cambouis92 » Ven 25 Jan 2013 06:46:14

Vraiment super, rien ne vaut "le vécu" :fleur:
J'ai ce travail à faire prochainement et je l'envisage maintenant avec beaucoup moins d'inquiétude. Dans cet objectif, j'avais ratissé sur la toile et j'ai trouvé ceci (notice en Français) que Ti-claude a bien voulu ranger sur ses étagères http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=8&t=12050. La notice est certainement plus ancienne que le moyeu présenté dans le tuto mais je ne pense pas que le principe mécanique ai profondément changé.
Merci encore OSSE nous allons pouvoir maintenant décapsuler nos moyeux plus vite que notre ombre :-D
Où que vous soyez, au sénat ou à la manif il y aura toujours plus de pieds que de cervelles !
Avatar de l’utilisateur
cambouis92
Plus de 20 messages
 
Messages: 783
Inscription: Dim 08 Juil 2012 04:27:10
Localisation: Saint Nazaire

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede OSSE » Ven 25 Jan 2013 09:08:22

cambouis92 a écrit:Vraiment super, rien ne vaut "le vécu" :fleur:
J'ai ce travail à faire prochainement et je l'envisage maintenant avec beaucoup moins d'inquiétude. Dans cet objectif, j'avais ratissé sur la toile et j'ai trouvé ceci (notice en Français) que Ti-claude a bien voulu ranger sur ses étagères http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=8&t=12050. La notice est certainement plus ancienne que le moyeu présenté dans le tuto mais je ne pense pas que le principe mécanique ai profondément changé.
Merci encore OSSE nous allons pouvoir maintenant décapsuler nos moyeux plus vite que notre ombre :-D


Attention, le modèle qu'évoque Ti-Claude semble être le traditionnel Torpedo, c'est à dire, le moyeu traditionnel à frein par rétropédalage!
Le Duomatic qui combine 2 vitesses par kickback et frein par retropédalage présente quelques variantes, c'est vrai.
Fondamentalement, le démontage/remontage n'est pas une opération trop complexe à réaliser. Il faut juste respecter le mode opératoire sous peine d'y passer beaucoup plus de temps! Et j'ai bien conscience que dans cette optique, la présence de photos est plutôt rassurante!
Un des points fondamentaux dans cette opération est la bonne fixation du circlip sur l'axe (moins aisé qu'il n'y paraît)! Le reste se fait (presque) tout seul...
J'ai un Torpedo classique qui traine dans un coin de ma cave (un modèle prénomé "Jet"), j'envisage prochainement de lui refaire une beauté. Je ferai un tuto dessus à ce moment là!
Ce qui m'inquiète un peu plus, c'est le moment ou il va falloir que j'attaque le démontage d'un Stumey AW 3 vitesses, il paraît que c'est un peu plus coton :confus:

Osse :velo2:
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede cambouis92 » Ven 25 Jan 2013 13:16:15

Décidémennt nous avons les mêmes problèmes ! Dans cette optique j'ai trouvé que nous avions ceci http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=8&t=5005 puis ayant lancé un SOS nous avons eu ces échanges avec Bourvil http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=53&t=10025&p=120117&hilit=bourvil#p120117 . Je ne me suis pas encore lancé pour le moment, c'est chez mon fils où je travaille dehors --> RdV aux beaux jours. :)
Où que vous soyez, au sénat ou à la manif il y aura toujours plus de pieds que de cervelles !
Avatar de l’utilisateur
cambouis92
Plus de 20 messages
 
Messages: 783
Inscription: Dim 08 Juil 2012 04:27:10
Localisation: Saint Nazaire

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede OSSE » Dim 27 Jan 2013 16:22:12

Pour être encore plus complet, je joins ce document d'époque (haute qualité) qui explique le démontage/remontage de ce duomatic 1ère version (modèle 102).
:vieux: Plus d'excuses pour zapper le démontage donc :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Osse :velo2:
Fichiers joints
torpedo_duomatic_galore.jpg
Avatar de l’utilisateur
OSSE
Plus de 20 messages
 
Messages: 2499
Inscription: Ven 19 Nov 2010 11:36:01
Localisation: Charente (16)

Re: TUTORIEL : entretien d'un moyeu Torpedo duomatic

Messagede Pussywagon » Dim 25 Aoû 2013 13:41:15

super ce tuto !! merci

par contre j'ai quelques questions :
- Où peut on trouver cette clé pour écrou à ergot ?
- je dois changer 2 rayons cassés sur mon motoconfort équipé d'un moyeu torpédo 3 vitesses mais sans le freinage rétro pédalage. Je voudrais en profiter pour le démonter pour lui refaire une jeunesse. Est-ce le même principe que le duomatic ?

Merci d'avance
sylvain
Live free, ride free !!!
Pussywagon
Plus de 20 messages
 
Messages: 121
Inscription: Mar 20 Aoû 2013 20:57:13
Localisation: Biscarrosse

Suivante

Retourner vers Présentation de systèmes et normes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité