Page 3 sur 3

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Mar 10 Mai 2011 12:35:09
de roulez rouillé
Hello les tonton,
pour répondre à tes doutes Giovanni sur mes déplacements à vélo,
je dois dire en effet que quand je roule, je roule.
Mers machines ont des formes propres à leur années de fabrication,
faire le tour de l'anneau à Montlhéry, samedi dernier, en triporteur Juery des année 30, c'est top,
même sans pouvoir rien régler dessus à part la hauteur de la selle.
Pareil pour le Vélocar, dans le temps les gens étaient plus petit qu'aujourd'hui et le réglage du mien est au max et c'est pas grave,
je n'ai pas les jambes tendues... mais ça roule.
Kif-kif pour nos tandems, ils sont toujours un poil trop petits...
Et même avec ça, moi et ma copine, on faisant 1 500Km en 15 jours, le max étant 195Km en une journée avec 30 kg sur la remorque.

Courbatures assurée avec Roulez Rouillé !!

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Mar 10 Mai 2011 13:28:22
de giovanni
je voit pas l'intérêt de rouler avec une machine mal adapter,meme en m'expliquant je cerne pas le concept
actuellement je doit faire dans les 90 bornes pas jour,et l'idée de rouler sur longue distance du genre 200 borne avec un truc pas adapter je vois pas l'intérêt
et pour en revenir au guidon,celui ci est d'époque contrairement au premier
après si tu aime faire ainsi ,je n'ai pas la prétention de vouloir te faire changer
ps,sympa le tandem et la remorque,je doit finir le mien :wink:

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Mar 10 Mai 2011 16:10:34
de stellis
Bon on ne va pas pourrir le sujet à jean-pascal. Mais c'est vrai aussi que l'adaptation du vélo au cycliste ne se voit que sur les vélos de compèt. Du sur-mesure quoi.
Pour nos anciens vélos de curés ou autres, il n'y avait pas 36 tailles. Et tant pis si de temps en temps on avait les genoux qui tapaient le guidon ou.........l'air c*n......... :mrgreen:

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Mer 11 Mai 2011 11:01:48
de stellis
roulez rouillé a écrit:Mais tu a modifié gravement son physique avec un guidon "moderne" que ton grand-père n'a jamais tenu en main...

Bonjour roulez rouillé,
Je pense que tu as dû louper un ou deux détails dans l'historique du vélo de J.Pascal.
Seul le cadre avait été conservé par la famille.
Il a dû recomposer totalement ce vélo et, après s'être un peu fourvoyé dans des pièces pas 'raccord' (les errances d'un débutant: titre du sujet), il revient sur des périphériques 'années 30'.
En regardant la première photo, tu peux voir entre-autres que le guidon (certes très beau) est plus ancien et que le pédalier est trop récent.
C'est de ces errances dont J.Pascal nous fait part et qu'il a le courage de nous pointer du doigt.
Le forum ainsi que certains membres très pointus ont leur part de responsabilité dans la démarche corrective qu'a finalement faite J.Pascal. :roll:

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Mer 11 Mai 2011 22:11:09
de roulez rouillé
Gasp,
oui, fourche et cadre sont d'origine... seuls,
mille excuses pour mes remarques mals vues.
Mais quand même : Roulez Rouillé !!!

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Jeu 12 Mai 2011 10:57:27
de stellis
roulez rouillé a écrit:Gasp,
oui, fourche et cadre sont d'origine... seuls,
mille excuses pour mes remarques mals vues.
Mais quand même : Roulez Rouillé !!!

:wink:

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Ven 13 Mai 2011 16:59:57
de Lesarthois
stellis a écrit:Bon on ne va pas pourrir le sujet à jean-pascal. Mais c'est vrai aussi que l'adaptation du vélo au cycliste ne se voit que sur les vélos de compèt. Du sur-mesure quoi.
Pour nos anciens vélos de curés ou autres, il n'y avait pas 36 tailles. Et tant pis si de temps en temps on avait les genoux qui tapaient le guidon ou.........l'air c*n......... :mrgreen:

Bah, entre la hauteur de selle et de guidon, y'a de quoi faire.
Sauf à rouler sur des vélos au cadres vraiment pas adaptés, j'ai jamais eu de problèmes avec mes vélos.

Re: les errances d'une restauration ou apprendre à petit pas...

MessagePosté: Ven 13 Mai 2011 20:58:28
de roulez rouillé
Et avec les guidons droits, courbés, inversés, Aïe Aïe les articulations de nos poignets...
Je suis allé au boulot avec mon Alleluia qui a fait le tour de l'anneau de Montlhéry.
Aïe Aïe mes poignets...
Roulez - Aïe Rouillé - Ouille !!!

Re: Le vélo de mon grand-père

MessagePosté: Ven 17 Avr 2020 20:08:01
de Alex5962
Bonjour Jean Pascal, il est magnifique ce velo. Personnellement j'ai eu un cadeau un vélo apparemment des années 35-37 mais pas sur à 100%. Je voulais savoir quel sont les plateaux utilisés en ces temps là, stp ? Merci.