• Publicité

Inconnu CRIPPER, Rudge?

Modérateurs: alain2908, Lisica, KRISSTOFF, Eric, OSSE

Re: CRIPPER

Messagede gilou » Mer 22 Juin 2016 21:36:32

Bonjour à tous.
Un voyage de plus à mon actif, et non des moindres, ce sera visible dans "balades" le temps de décharger, classer, trier et poster les photos.
Sachez seulement que malgré des problèmes de bandages, tout s'est bien passé pour mon cripper. Pour les bandages, la qualité des arrières en 14 millimètres de diamètre est trop souple. Les conditions météo catastrophiques les deux premiers jours et l'humidité permanente des trois jours suivants n'a bien entendu rien arrangé. En gros, un constat, la texture est trop souple, le raccord du cerceau a été fait consécutivement à la Superglue, Superglue Gel, Réparex, et aucun n'a tenu plus d'une demie-journée. Le collage est dur, le bandage est souple, il travaille, l'eau s'infiltre et décolle progressivement. Il faut alors s'arrêter, sècher et recoller.
Autre élément à prendre en considération, le collage sur la jante. A l'avant, pas de problème car le bandage je le rappelle, fait 16 mm de diamètre et la texture est bien plus dure qu'à l'arrière.
A l'arrière, en quelques kilomètres, il a commencé à se décoller par tronçon de la jante, se détendre, et s'échapper en faisant des boucles qui flottaient. Sur les conseils d'Alain C. j'ai tout décollé, raccordé en enlevant presque 20 cm. Presque plus de problème de maintien sur la jante. Il faut juste prendre en considération le fait qu'en le tendant pour qu'il reste en place, on le réduit je pense à 12 mm. C'est un peu juste, et cela devient alors le problème des jantes qui frottent et tapent sur le macadam à la moindre irrégularité et sur tous les cailloux. Je pense que le top, est du bandage de 16 qui se réduit à 14 en le tendant fortement, que l'on raccorde par collage et qu'on laisse libre sur la jante. Reste à savoir si le raccord tient.
Autre petit problème rencontré, le cuir du frein à tringle s'est gavé d'eau. Il s'est alors gonflé, et je me suis retrouvé en freinage permanent. En tentant un desserrage des tringles, le boulon d'un serrage s'est foiré. J'ai donc tout neutralisé et fait la quasi totalité des cinq jours sans aucun frein. L'habitude du pédalage et freinage par les pédales en grand-bi m'a beaucoup servi, même dans les portions les plus pentues vers Kaysersberg, tout s'est bien passé.
Reste donc à rectifier un peu les flancs des deux jantes avants et à les repasser à l'huile de lin, retendre le cuir de selle qui s'est bien affaissé avec la pluie malgré la housse plastique, refileter le serrage foiré et tout nettoyer de fond en comble avant de tout rehuiler. Bref, encore deux bonnes journées de travail pour remettre mon cripper sur la route sans remords.
P6143095.JPG
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 5491
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: HYERES ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Précédente

Retourner vers Triporteurs, tricycles, quadricycles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité