Page 2 sur 2

Re: vélo ... sabre-baïonnette

MessagePosté: Ven 21 Jan 2011 16:53:16
de Toutavelo
Marcel a écrit:Les premiers cyclistes devaient souvent abattre des chiens qui voulaient les mordre. De nos jours, ce n'est plus autorisé.


Et c'est bien dommage !

(croyez-en l'expérience d'un vieux randonneur dont les mollets attirent les crocs canins !) :evil:

Re: vélo ... sabre-baïonnette

MessagePosté: Sam 22 Jan 2011 16:30:11
de Lesarthois
J'ai vu un de ces vélodogs en vrai, c'est minuscule.
Mais avec ça le but n'était pas d'abattre le chien... Heureusement les cyclistes n'étaient pas des fous dangereux qui pouvaient tuer un chien à l'envi!
Ces pistolets sont si petits qu'ils font plus de bruit que de mal, c'est l'équivalent portatif de la cartouche de gros sel!

Re: vélo ... sabre-baïonnette

MessagePosté: Sam 22 Jan 2011 17:10:36
de Munny
Heureusement !
Je suis content de t'entendre avec un discours moins extrème.

La plupart du temps, il suffit de s'arrèter et de descendre du vélo. Le chien reconnait alors l'homme et se calme.
Mais pour cela il ne faut pas avoir peur.
La peur, ce n'est pas une critique, c'est un constat. Cela ne se contrôle pas. Le chien la sent vraiment et change toujours d'attitude.
J'ai un croisé Beauceron qui en règle générale ne fera pas de mal mais quand il sent que les gens ont peur, il s'amuse à les regarder, ce qui ...

J'ai été attaqué et mordu par un gros berger allemand et je suis sur que si j'avais eu peur, cela se serait mal passé. (au lieu de cela j'étais furieux de m'être fait avoir et il se méfiait, tout en voulant continuer à attaquer.

Je crois aussi que ces pistolets avaient une autre utilité car il y a un animal bien plus dangereux que le chien