• Publicité

Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Modérateurs: alain2908, Eric, OSSE, KRISSTOFF, Lisica

Règles du forum
Cette rubrique accepte des vélos de ville et tourisme homme d'après 1945, mais antérieurs à 1980, ce dernier point faisant partie des Conditions d'Utilisation du forum.

Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede tangara » Lun 20 Mai 2019 23:38:14

Bonjour à tous, j'aimerais bien dater ce Royal Barbier récupéré ce week end, pour ma part, je le situerais années 40 ou tout début 50
qu'en pensez vous?
quel est le garde boue d'origine ? l'avant en tôle ou l'arrière avec le même profil, mais en alu ?
Le verre du phare (radio)est en vrai verre minéral , pas en plastique, est ce un gage de vélo avant guerre ou cela peut il dater des années 50
PICT1026.jpg
PICT1027.jpg
PICT1028.jpg
PICT1029.jpg
La critique est aisée ... mais l'Art est difficile
tangara
Plus de 20 messages
 
Messages: 2419
Inscription: Sam 03 Sep 2011 20:55:29
Localisation: pays cathare ... mais je suis gascon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede alain2908 » Mar 21 Mai 2019 04:37:39

L'esthétique et l'équipement le placent pour moi dans les vélos d'avant 1945.
mes joujous : Bob, Bebel et Jacquot sans oublier toto
numérotation des vélos AuTomoTo : viewtopic.php?f=8&t=16700
Avatar de l’utilisateur
alain2908
Plus de 20 messages
 
Messages: 7465
Inscription: Lun 19 Aoû 2013 15:22:00
Localisation: Villeurbanne

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede hasta4u » Mar 21 Mai 2019 09:44:13

Un Barbier de "ces villes" du temps jadis ! :hello: :biggrin: :hello:
CYCLE TRANSIT GLORIA MUNDI
Le rossignol se chasse à la burette
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 7534
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede KRISSTOFF » Mar 21 Mai 2019 11:26:57

L'esthétique et l'équipement le placent pour moi dans les vélos d'avant 1945.


... :? pas évident pour moi ...il pourrait trés bien dater des années 50 ...
Avatar de l’utilisateur
KRISSTOFF
Plus de 20 messages
 
Messages: 9093
Inscription: Ven 26 Fév 2010 14:27:03
Localisation: Fontenay le Comte Vendée

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede hasta4u » Mar 21 Mai 2019 12:06:40

Et si les deux étaient d'origine? En tout cas celui de derrière porte t-il les stigmates d'une utilisation durant la drôle de guerre et occupation?
Les deux ont peut-être été dépareillés faute de stock suffisant... Et comme il a fallu écrémer le stock des 30's jusque dans les 50's....
Mais si l'un des deux est d'origine j'aurais tendance à parier sur celui de devant ! :hello:
Certains montages à la libération ont dû être particulièrement hétéroclites !!!! Cf un texte que j'avais mis en ligne ici racontant le périple incroyable pour se faire monter une randonneuse dans ces années là !!! :hello:
CYCLE TRANSIT GLORIA MUNDI
Le rossignol se chasse à la burette
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 7534
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede hasta4u » Mar 21 Mai 2019 12:11:46

sur gallica j'ai trace de la marque fin 30's début 40's.... Il est évident que si l'on trouver la date de mort de cette société cela pourrait aider... :vieux:
CYCLE TRANSIT GLORIA MUNDI
Le rossignol se chasse à la burette
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 7534
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede alain2908 » Mar 21 Mai 2019 14:52:38

Personnellement, je n'ai jamais vu ce modèle de protège chaine sur aucun catalogue d'après guerre sauf dans le catalogue Frankenstein du Comptoir Cycliste Vichyssois à l'origine douteuse.

Quant aux stocks des années 30 que personne n'aurait utilisé pendant les 5 ans d'occupation puis les années d'après guerre pour ensuite, en inonder le marché dans les années 50, cela me parait plus près de la légende urbaine que de la réalité historique (n'en déplaise à l'homme au chapeau...).
mes joujous : Bob, Bebel et Jacquot sans oublier toto
numérotation des vélos AuTomoTo : viewtopic.php?f=8&t=16700
Avatar de l’utilisateur
alain2908
Plus de 20 messages
 
Messages: 7465
Inscription: Lun 19 Aoû 2013 15:22:00
Localisation: Villeurbanne

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede qipiq » Mar 21 Mai 2019 16:27:20

:hello: En fait là tu ne peux rien démontrer pour le moment, c'est juste que tu n'as jamais vu ou que tu ne crois pas que... c'est donc juste pour en parler.
<<Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle...>> Munny le 8 septembre 2012.... Un jour il y aura plus de vélos anciens de course en collection qu'il en fut fabriqué !
qipiq
Plus de 20 messages
 
Messages: 8053
Inscription: Lun 05 Sep 2011 19:09:46

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede hasta4u » Mer 22 Mai 2019 08:07:08

Alain de nombreux documents compulsés ainsi que mis en ligne ici prouve la difficulté d'approvisionnement en pièces pour le marché du cycle durant l'occupation... Du fait notamment de la découpe en 2 avec la fameuse zone Nono etc... Pourtant les usines de production desdites pièces tournaient à plein régime avant de décider d'aller pendre notre linge sur la ligne Siegfried ! Où sont donc passés ces stocks???
Je rappelle aussi sans doute l'ostracisme vichyssois qu'a du subir le plus important consortium de pièces pour cycles: Cicca-Brampton etc.... cf viewtopic.php?f=8&t=38229&hilit=+cicca
Qu'est-il advenu du stock de ces unités de production durant l'occupation??? Et à la libération???
CYCLE TRANSIT GLORIA MUNDI
Le rossignol se chasse à la burette
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 7534
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede alain2908 » Lun 27 Mai 2019 09:18:11

quelques éléments de réponse
hasta4u a écrit:Alain de nombreux documents compulsés ainsi que mis en ligne ici prouve la difficulté d'approvisionnement en pièces pour le marché du cycle durant l'occupation... Du fait notamment de la découpe en 2 avec la fameuse zone Nono etc...

Je suis plutôt d'accord avec ce point (et toujours interessé par le partage des sources qui pourraient l'illustrer. :wink:
hasta4u a écrit:Pourtant les usines de production desdites pièces tournaient à plein régime avant de décider d'aller pendre notre linge sur la ligne Siegfried ! Où sont donc passés ces stocks???

Ce point me parait, par contre, contraire à tout ce que j'ai pu lire sur la période d'occupation et me parait en contradiction avec les faits suivants :

1/ la France a connu pendent cette période une forte réduction de son approvisionnement en énergie et en matière première (pour ne donner qu'un exemple, les importations de Charbon qui représentaient avant guerre 20 à 25 % de la consommation française passe à Zero pendant l'occupation)
Pénurie de ressources qui rendra nécessaire la loi du 16 aout 1940 sur les Comités d'Organisation en charge de répartir l'approvisionnement et la production entre les différents industriels https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3% ... ion_(Vichy)

2/ la mise en place du STO viendra également compliquer l'organisation des usines en ponctionnant une partie importante de la main d'oeuvre dont elles ont besoin, situation dont elles ne manqueront pas de se plaindre.

3/ les bombardements alliés ont détruit une partie de l'appareil industriel français (Renault, Peugeot pur ne citer qu'eux) et réduit la capacité de production.

Compte tenu de ces 3 points, il me parait difficile de pouvoir dire que les usines tournaient à plein régime.

Elles tournaient à régime réduit avec un autre élément de contexte à prendre en compte : les commandes allemandes.

Une partie importante de la production industrielle Française venait nourrir l'effort de guerre allemand avec une priorité donnée à ces commandes.
Que restait il pour les français ?
Pas grand chose.
Et encore moins dans le domaine du transport : La construction de voitures individuelles étant totalement interdite dès 1941, le vélo était donc la seule chose qu'on pouvait s'acheter si on voulait se déplacer autrement qu'à pied.

C'est pour toutes ces raisons que je considère l'idée de stocks significatifs ayant pu traverser les 5 années d'occupation sans être utilisés comme hautement improbable.
mes joujous : Bob, Bebel et Jacquot sans oublier toto
numérotation des vélos AuTomoTo : viewtopic.php?f=8&t=16700
Avatar de l’utilisateur
alain2908
Plus de 20 messages
 
Messages: 7465
Inscription: Lun 19 Aoû 2013 15:22:00
Localisation: Villeurbanne

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede qipiq » Lun 27 Mai 2019 11:01:02

:hello: Alain2908 et KRISSTOFF (ordre d'entrée en scène) <<L'esthétique et l'équipement le placent pour moi dans les vélos d'avant 1945.>><< pas évident pour moi ...il pourrait trés bien dater des années 50 ...>>

S'il vous plait, messieurs les modérateurs, après avoir établi cet énorme flou, comme ça, sans argumenter, pourriez-vous éclairer nos lanternes ? Avec le plus de précisions possibles ?

Qu'est-ce qui sur ce vélo très simplifié vous semble être d'avant 1945, et de combien ? Qu'est-ce qui est des années 50 ? Bien sûr, je n'occulte pas les 5 années entre ces deux périodes évoquées.

Ah s'il y avait un changement de vitesse, ou pour le moins des appendices bien reconnaissables, utiles, voire nécessaires à sa présence ... Mais non, il n'y a rien.

Et, au-delà de ce vélo, quelles furent les évolutions clairement visibles entre un vélo utilitaire "basique" comme celui-ci, de 1939 et un de 1950 ?

Merci d'avance
<<Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle...>> Munny le 8 septembre 2012.... Un jour il y aura plus de vélos anciens de course en collection qu'il en fut fabriqué !
qipiq
Plus de 20 messages
 
Messages: 8053
Inscription: Lun 05 Sep 2011 19:09:46

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede prosperjunior » Lun 27 Mai 2019 11:20:17

Bonjour,

la réalité n'est peut-être pas aussi tranchée, ni d'un côté ni de l'autre : j'en veux pour seul témoin le fait que l'on trouve encore de nos jours, 70 ans après la bagarre, des stocks neufs de pièces issues des outillages d'avant-guerre dans les bourses. Même si une partie a été produite après le conflit pour redémarrer l'activité, on peut aussi penser qu'il y avait des stocks de pièces importants avant-guerre, dont l'assemblage n'a repris qu'après en raison de la désorganisation des sites de production et de stockage.
Seules des statistiques et des chiffres étayés en provenance des ateliers pourraient nous l'indiquer. Je serais curieux de savoir ce qu'en pense M.Bernard Chaussinand :wink: .
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3568
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede qipiq » Lun 27 Mai 2019 12:03:00

:hello: Jean-François,

ce qu tu écris là est très intéressant, c'est aussi tellement différent de ce qu'on lit le plus souvent (pas seulement pour les vélos) au sujet des périodes de guerre <<le grand-père l'a enterré pendant la guerre pour que les Allemands ne le trouve pas>>... Ce qui me semble prudent est qu'il ne faut pas généraliser, toutes les régions de France n'étaient pas soumises aux mêmes conditions. Dans certaines tout était sinon bloqué, très contrôlé et dans d'autres il y avait plus de possibilités. Je répète l'exemple des cycles La RAFALE dont la production dans le Nord de la France s'est arrêtée en 1940 et a pu reprendre en 1941 à Roanne sous la marque ARSENAL-LA RAFALE. Des arsenaux comme celui de Roanne il y en avait dans toute la France.
<<Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle...>> Munny le 8 septembre 2012.... Un jour il y aura plus de vélos anciens de course en collection qu'il en fut fabriqué !
qipiq
Plus de 20 messages
 
Messages: 8053
Inscription: Lun 05 Sep 2011 19:09:46

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede hasta4u » Lun 27 Mai 2019 12:54:58

Alain je pense que tu as malheureusement compris tout le contraire de ce que je voulais dire avec mon "Pourtant les usines de production desdites pièces tournaient à plein régime avant de décider d'aller pendre notre linge sur la ligne Siegfried ! Où sont donc passés ces stocks??? ".... :oops: :hello: :oops:

Justement je parle bien de la production juste antérieure à la débâcle... Lorsque les allemands n'avaient pas percé dans les Ardennes et qu'il s'agissait d'une drôle de guerre où on s'imaginait qu'on allait bientôt gaiement pendre notre linge sur la ligne siegfried, la petite Maginot allemande ! ;)

Je suis bien d'accord avec toi sur l'arrêt brutal de la production sitôt la déroute subie !

Je parle donc bien des stocks qui ont été produits pour équiper des vélos juste avant cette douloureuse défaite et qui de facto n'ont pu être ni livrés tout simplement ou livrés mais non utilisés car plus de vélos à produire...

Nous sommes bien d'accord que la production des pièces ne situe en amont des productions annoncées par les partenaires industriels... une sorte de projection... Là de toute évidence des pièces ont été fabriquées pour équiper des vélos qui n'ont pu voir le jour durant l'occupation !

Que sont devenus ces stocks? Quant on connaît les chiffres de production des différentes grosses entreprises du cycle à la fin des années 30 on peut penser qu'ils ont été particulièrement importants... Donc soit stockés "kekpart" en attendant des jours meilleurs... Soit peut être réquisitionnés et transformés sous une autre forme pour des besoins plus militaires... :?: :idea: :?:
CYCLE TRANSIT GLORIA MUNDI
Le rossignol se chasse à la burette
Avatar de l’utilisateur
hasta4u
Plus de 20 messages
 
Messages: 7534
Inscription: Jeu 16 Oct 2014 16:54:28
Localisation: Laon

Re: Royal Barbier ; d'apres guerre ?

Messagede KRISSTOFF » Lun 27 Mai 2019 16:35:04

Salut Qipiq ;
S'il vous plait, messieurs les modérateurs, après avoir établi cet énorme flou, comme ça, sans argumenter, pourriez-vous éclairer nos lanternes ? Avec le plus de précisions possibles ?

Je répond donc à titre personnel , pas en tant que modérateur , mais comme membre du forum qui s'interresse depuis quelques années aux vélos anciens :mrgreen:
- tu remarqueras tout d'abord que mon intervention (
Citation:
L'esthétique et l'équipement le placent pour moi dans les vélos d'avant 1945.


... :? pas évident pour moi ...il pourrait trés bien dater des années 50 ...

) laisse une bonne fourchette de datation ...en gros entre 1938 /39 et le début des années 50 ,
J'en suis arrivé à me méfier des datations précises pour cette période avant 39/après45 ...comme déjà
souligné à plusieurs reprises sur ce forum , le flou règne sur cette époque en matière de datation des cycles ;
et d'une marque à l'autre les critères de datation habituels changent et ne peuvent donner de repéres
chronologiques fiables...

Qu'est-ce qui sur ce vélo très simplifié vous semble être d'avant 1945, et de combien ? Qu'est-ce qui est des années 50 ? Bien sûr, je n'occulte pas les 5 années entre ces deux périodes évoquées.

...eh bien justement , pour moi , rien de précis permettant de dater ce vélo :mrgreen:

Pour le carter de chaine modèle long , par exemple , on le trouve toujours dans des catalogues d'après 1945 :

carter chaine mdèle long.JPG
carter chaine mdèle long.JPG (89.03 Kio) Vu 242 fois

( - viewtopic.php?f=8&t=2308 )
Avatar de l’utilisateur
KRISSTOFF
Plus de 20 messages
 
Messages: 9093
Inscription: Ven 26 Fév 2010 14:27:03
Localisation: Fontenay le Comte Vendée

Suivante

Retourner vers Vélos de ville et tourisme homme de 1945 à 1980

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités