• Publicité

Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

S'il y a des choses à noter, à discuter, ou des questions sur le fonctionnement des forums

Modérateurs: alain2908, Eric, KRISSTOFF, Lisica, OSSE

Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede laudu10 » Lun 04 Déc 2017 18:48:06

Bonjour

J'adresse une réflexion concernant une sous-catégorie des vélos de course de 45 à 80, celle des vélos de grandes séries, de marques connues, d'entrée et de moyenne gamme.
Les purs vélos de course rares, de grande fabrication, ne sont surtout pas concernés.

La position dominante, qui émane principalement des anciens coureurs pour lesquels j'ai le plus profond respect, est que tout vélo présenté dans la catégorie doit correspondre au standard course au sens de la compétition, ou tout au moins être conforme au catalogue de son constructeur.

Ma préoccupation est la suivante : ces vélos de course récents ont encore capacité de rouler, et ceci dans un cadre beaucoup plus large que celui normalement réservé au pur vélo de course.
Je fais particulièrement allusion à la randonnée : quoi de plus confortable et efficace qu'un course d'entrée ou de moyenne gamme pour rouler sur tout type de revêtement, avec pneus, transmission et freinage adéquats, en respectant bien évidemment la règle qui reste : « …..Sur ce forum nous discutons de restauration (remise dans l’état d’origine) ou au minimum de remise en état avec des pièces d’époque ou des pièces re-fabriquées à l’identique…... »

Lorsque j'ai argumenté sur l'orientation randonneuse que je donne à mes vélos de course de type moyenne gamme de grande série, il m'a été répondu que le vélo de course n'est pas une randonneuse, et ne peut donc pas entrer dans cette catégorie. Certes.

Que la présence dans une rubrique course d'un vélo qui n'est pas adapté à la course puisse gêner, certes également.

J'ai quatre remarques à faire.
- La première est de savoir si les vélos de course des années 45 à 80 sont toujours de nos jours adaptés à la compétition, j'en doute, sinon ils seraient toujours en activité.
Ils sont donc voués soit à rester en exposition, soit à sortir dans le cadre très restreint des manifestations rétro.
Condamner à l'immobilité un objet construit pour rouler afin d'en préserver son intégrité, est pour moi un non-sens absolu, voire un irrespect de sa fonction première qui n'est pas uniquement d'être observé.
- La seconde est qu'un vélo typé course compétition ne peut pas rouler partout en toute circonstance : risques de crevaison des boyaux, de voiler les roues, d'endommager le cadre, et surtout inconfort du cycliste.
- La troisième est que les randonneuses de qualité, je ne parle pas des demi-courses , sont chères et difficiles à trouver d'occasion.
- La quatrième est la nouvelle tendance du cyclisme qui se dessine très fortement, représentée entre autres par le magazine 200  que je trouve fort intéressant : le vélo rando évasion, loisir, plaisir. Voir également le développement de pistes cyclables, Eurovélo, Vélodyssée qui prend de plus en plus d'importance.

Ma synthèse est simple : en fonction des arguments énoncés, est-t-il possible, dans la rubrique course ou ailleurs, de montrer que des vélos nés course peuvent avoir une autre orientation qui respecte leur naissance, tout en s'adaptant à l'actualité et en respectant la charte de Tonton Vélo ?

Je ne cherche en aucun cas à débattre ou à imposer une idée.
Écrire me coûte du temps, et si je le fais c'est parce que je crois qu'œuvrer pour la préservation des vélos, ce n'est pas uniquement exposer, quelque soit la grandeur des pièces montrées.
Je le fais aussi parce que sur la route je ne vois jamais, ou extrêmement rarement, de vélo ancien.

Merci de m'avoir lu
Laurent
un vélo d'artisan, ça cause, mais Beaulieu Valentigney inscrit sur une étiquette carbolite 103 ça cause aussi, pas pour les mêmes raisons
Avatar de l’utilisateur
laudu10
Plus de 20 messages
 
Messages: 264
Inscription: Jeu 25 Sep 2014 12:24:14
Localisation: Pays d'Othe Région 99 (Aube + Yonne)

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede loic49 » Lun 04 Déc 2017 19:36:02

Bonsoir, :hello:
Je ne prendrai pas le risque de répondre à l'ensemble des questions posées.
Globalement je pense que transformer, même légèrement, un vrai vélo de course pour en faire une randonneuse, ce n'est pas respecter son origine ni le but du forum. Mais je ne dis pas que je suis contre ! ! Dans ce cas je ne montrerais pas ma transformation sur le forum, tout simplement.
Les excellents vrais vélo de course de 1980 ne sont plus utilisés en 2017 car depuis 37 ans beaucoup de matériaux nouveaux et sans doute des améliorations sont apparus. Le marketing des grandes marques impose aussi que, pour être à la mode, il faut changer souvent son vélo ! Et beaucoup de cyclistes s'identifient à un champion connu et tiennent à utiliser des vélos de professionnels.
Mais je suis persuadé qu'un pro actuel avec un vélo de 1980 sera toujours beaucoup plus rapide qu'un cyclo avec un carbone.
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1657
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede laudu10 » Lun 04 Déc 2017 19:56:55

Bonsoir
Tout d'abord, merci pour ton site passionnant.
Dans ce cas je ne montrerais pas ma transformation sur le forum, tout simplement.
En l'état actuel des choses, je rejoins ton idée.
Bonne fin de journée
Laurent
un vélo d'artisan, ça cause, mais Beaulieu Valentigney inscrit sur une étiquette carbolite 103 ça cause aussi, pas pour les mêmes raisons
Avatar de l’utilisateur
laudu10
Plus de 20 messages
 
Messages: 264
Inscription: Jeu 25 Sep 2014 12:24:14
Localisation: Pays d'Othe Région 99 (Aube + Yonne)

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede jean claude 63 » Mar 05 Déc 2017 08:34:34

laudu10 a écrit:Ma préoccupation est la suivante : ces vélos de course récents ont encore capacité de rouler, et ceci dans un cadre beaucoup plus large que celui normalement réservé au pur vélo de course.
Je fais particulièrement allusion à la randonnée

Bonjour
Personne ne peut t’empêcher de modifier ou transformer un vélo de course en "randonneuse" si tu en as envie
Quelques cadreurs réputés panachaient parfois un cadre compétition avec des équipements "cyclotouriste" ou plutôt cyclosportif
Aujourd'hui encore certains cyclos du dimanche roulent bien avec des vélo de pro....
Personnellement je pense qu'il ne faut pas trop dénaturer la vocation initiale du vélo
pratiquement tout mes vélos sont roulants et j'essaie de les utiliser en fonction de leurs caractéristiques

Ensuite si ton vélo a du mal à intégrer une catégorie sur le forum, il n'y a aucune obligation à le présenter

Bonne route
@+
Jean Claude
Avatar de l’utilisateur
jean claude 63
Plus de 20 messages
 
Messages: 2254
Inscription: Jeu 15 Jan 2009 08:41:03
Localisation: Clermont Ferrand

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede Chef de gare » Mar 05 Déc 2017 09:32:33

loic49 a écrit:Globalement je pense que transformer, même légèrement, un vrai vélo de course pour en faire une randonneuse, ce n'est pas respecter son origine ni le but du forum. Mais je ne dis pas que je suis contre !

Et si ce vélo "de course" a été transformé par son premier propriétaire ?
Je ne vois pas trop ce qui pose problème de transformer son vélo, quel qu'il soit, en un autre type, puis de le présenter sur le forum tant que ça respecte une logique "d'époque"
Evidemment si tu prends un vélo course, monté d'origine, des années 70 disons, et que tu y mets de l'équipement actuel (Selle en gel, vitesses indexées, compteur de vitesse électronique et tout le patacaisse) ce n'est plus dans l'esprit d'époque et évidemment tu peux le garder pour toi, mais si tu prends ton vélo course, que tu y mets des garde-boues d'un autre vélo des années 70, que tu y mets des rapports de vitesse un peu plus adaptés à la randonnée, tout en gardant le système d'époque, que tu y mets des roues plus "standard" d'un autre vélo des années 70, je ne vois absolument aucun problème :wink:
Pareil si tu veux coursificoser ton vélo, tant que ça reste dans l'esprit d'époque je ne vois aucun problème
À l'époque ils ne s'emmerdaient pas, ils faisaient bien comme il voulaient avec leurs vélos, même des combinaisons de matériels les plus absurdes qu'il soit. Tant que le matériel utilisé est d'avant 1980, ça reste dans l'esprit du forum. Bien sûr on pourra pas créer des rubriques pour tout le monde "Course transformé en randonneuse", "Vélo de tourisme transformé en course", etc...
Mieux vaut se mettre sérieusement à quelque chose de médiocre, que de rêver éternellement à la perfection Henri de Tourville

Recherche bicyclettes de la marque Rivolier Père & Fils (RPF)
Avatar de l’utilisateur
Chef de gare
Plus de 20 messages
 
Messages: 1718
Inscription: Ven 27 Mai 2016 21:17:40
Localisation: Martel (46)

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede laudu10 » Mar 05 Déc 2017 09:43:48

Bonjour
J'ai compris, je ne veux plus montrer mes vélos.
C'est d'un cas général dont je parle, maintenant que la mode destructive du fixie semble passer, un autre avenir peut se dessiner, beaucoup plus respectueux et valorisant pour les machines dont il est question.
Pour le profane, le vélo de course fait peur, si maintenant on dit qu'avec peu de modifications il peut être utilisé de manière plus douce et conviviale, peut-être que certains l'entendront :?: :idea:
Si il y a opposition pour qu'ils soient montrés ici, pas grave, l'important est que le mouvement se crée.

Entre-temps Chef de Gare a écrit, merci !

Laurent
un vélo d'artisan, ça cause, mais Beaulieu Valentigney inscrit sur une étiquette carbolite 103 ça cause aussi, pas pour les mêmes raisons
Avatar de l’utilisateur
laudu10
Plus de 20 messages
 
Messages: 264
Inscription: Jeu 25 Sep 2014 12:24:14
Localisation: Pays d'Othe Région 99 (Aube + Yonne)

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede Eric » Mar 05 Déc 2017 10:18:13

Je tiens juste à souligner que le forum à la vocation de présenter des vélos dans leur état d'origine. Que tu modifies des vélos pour les adapter à ta pratique, c'est vraiment bien, sincèrement. Mais leur place n'est pas sur ce forum, ce n'est pas de la discrimination c'est juste un respect des règles du fonctionnement de Tonton vélo. Tu peux toujours monter tes vélos dans la mesure ou ils sont en accord avec le fonctionnement du forum.
J'espère que je suis clair et que tu comprenne la position des modérateurs.
Eric
Plus de 20 messages
 
Messages: 1212
Inscription: Mar 12 Mar 2013 08:55:10
Localisation: 56 BILLIERS

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede prosperjunior » Mar 05 Déc 2017 11:47:17

Bonjour,

Cette position est défendable mais elle me paraît passablement théorique et absolument pas représentative de la réalité de certaines époques couvertes par le forum.

Je m'explique : dans les années 70, les cyclos étaient minorité qui pouvaient se payer des machines d'artisans et les grands constructeurs ne proposaient quasiment pas de machines adaptées au cyclotourisme dans leurs catalogues.
Par contre, il y avait pléthore de vélos présentés comme étant "'de course" dans ces catalogues dont la géométrie était passablement démodée pour les coureurs du moment, mais qui offraient pour cette même raison une excellente base pour une randonneuse digne de ce nom et tout à fait acceptable. C'est la solution que retenaient beaucoup de cyclos, et même certains revendeurs proposaient la conversion de façon courante (Chapat à Paris par exemple) avec un résultat probant.

Il ne s'agit pas de réinventer l'histoire, simplement d'observer la réalité de l'époque. Toutes les machines dites "de course" ne s'y prêtent pas, d'autres ne demandent que ça : au niveau cadre, chez Peugeot par exemple la seule différence entre un PR60 (randonnneuse) et un PR10 (course), c'est la présence d'une patte de dynamo :roll: . Cette omission sur le PR10 n'a jamais empêché l'installation d'un éclairage fixe ou amovible et déjà à l'époque, c'était une bonne randonneuse et un tocard chez les vélos de course :mrgreen: ...

Moi, je veux bien entendre toutes les théories, mais je considère que la seule vérité était celle qu'on observait sur les routes de l'époque.
Les ayant fréquenté assidûment, je laisse à tout un chacun la liberté de considérer cet avis comme non recevable, mais j'aimerais mieux qu'on en cause sur la route, en situation, plutôt que derrière un clavier... :velo1: :velo1:

:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede jean claude 63 » Mar 05 Déc 2017 12:51:38

prosperjunior a écrit: dans les années 70, les cyclos étaient minorité qui pouvaient se payer des machines d'artisans et les grands constructeurs ne proposaient quasiment pas de machines adaptées au cyclotourisme dans leurs catalogues.
Par contre, il y avait pléthore de vélos présentés comme étant "'de course" dans ces catalogues dont la géométrie était passablement démodée pour les coureurs du moment, mais qui offraient pour cette même raison une excellente base pour une randonneuse digne de ce nom et tout à fait acceptable. C'est la solution que retenaient beaucoup de cyclos, et même certains revendeurs proposaient la conversion de façon courante (Chapat à Paris par exemple) avec un résultat probant.

Bonjour
Jean François nous fait part de son expérience et il résume très bien en quelques lignes toute l’ambiguïté qu'il peut y avoir au sujet de ces randonneuses -" à moitié course " - des années 70
D'autre part le vélo est pour nous une passion (du moins je l'espère) il n'est pas utile de se prendre la tête pour vouloir le mettre a tout prix dans une case :vieux:
@+
Jean Claude
Avatar de l’utilisateur
jean claude 63
Plus de 20 messages
 
Messages: 2254
Inscription: Jeu 15 Jan 2009 08:41:03
Localisation: Clermont Ferrand

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede loic49 » Mar 05 Déc 2017 13:39:16

Bonjour,
J'espère que mon premier message sur ce post n'a pas déclenché une polémique. J'ai donné un avis en précisant bien que je n'étais contre rien !
Ma première randonneuse, commandée en 1978, montée en pneus de 700 x 23 C, avait certainement une géométrie de vélo de course ! ! Mais un équipement complet de vraie randonneuse. Particularité de l'époque. D'ailleurs récemment j'ai bien essayé de monter des pneus différents, mais c'est impossible. Les pneus de 28 ne passent pas dans les garde-boues en dural (d'origine !) ni sous la tête de fourche.
Ma randonneuse la plus récente n'a que 6 mois d'âge et est beaucoup plus traditionnelle (d'apparence) que celle de 1978. D'ailleurs, au cours d'un 200 km le week-end dernier, on m'a demandé à 3 reprises de quand datait mon vélo ! En me félicitant sur sa belle peinture ! Il y en a même un qui m'a dit "tu as monté des poignées de freins neuves sur ton vélo ancien" ! ! Quand je réponds que mon vélo n'a que 6 mois d'ancienneté, certains découvrent qu'en 2017 des artisans construisent encore des vélos à cadre en acier.
Tout celà pour dire que je n'ai pas d’œillères et que chacun peut bien faire ce qu'il lui plait avec ses vélos personnels.
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1657
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede dejoulardi » Mar 05 Déc 2017 16:41:58

Loïc tu parles de ta première randonneuse, c'est la Cybreta ? Mon premier brevet, c'est les 24h d'Angers,(tu connais ?) en 1982, j'avais un cadre LEJEUNE avec des boyaux, j'avais perdu ma lampe en descendant le pont de St Nazaire de nuit et Jean Claude m'avais rappelé à l'ordre, il y'a un début à tout.
C'est vrai que certains vélos de course peuvent faire de bonnes randonneuses, mais dans certaines limites. Du cyclo-camping avec un cadre de course...Y'en a qu'on essayé, il ont eu des problémes. :-D
Dejoulardi
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2237
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: maine et loire

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede loic49 » Mar 05 Déc 2017 17:09:02

Bonsoir Jacques,
Tu as tout à fait raison. Ma première randonneuse c'est bien la Cybreta, en 700Cx23, elle a traversé la France dans tous les sens et même avec des sacoches latérales (légères) à l'avant ! ! Claude Jousseaume était très orienté vers la compétition et moi pas vraiment compétent pour lui expliquer la géométrie d'une vraie randonneuse.
Quant aux 24 h. d'Angers je ne les organiserai plus tous les deux ans comme c'était le cas. A cause du poids des ans sur des épaules très ordinaires ! La dernière édition a donc eu lieu l'an dernier, en 2016. C'est dommage mais il n'y a pas de renouvellement de bénévoles et de "jambes" pour conduire le peloton. Donc constat et la décision définitive a été prise à contre cœur.
Amitié à vous deux.
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1657
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede prosperjunior » Mar 05 Déc 2017 17:18:38

Bonsoir,

Loin de moi l'idée de polémiquer, je préfère mettre de l'huile sur les rouages que sur le feu :lol: ...
Je voulais juste rappeler une vérité. Ce que dit Loïc sur sa première randonneuse est intéressant : sur le PR10 Peugeot, on peut mettre des pneus de 28 et des garde-boues sans que ça frotte à la moindre feuille morte :wink: http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=70&t=14481&p=311793&hilit=pr10#p311793, alors, un "course" plus randonneuse qu'une randonneuse :?: ...

Pour la petite histoire, ce PR10 a entamé sa (au moins!) troisième vie : c'est maintenant le vélo d'initiation à la randonnée d'un ami, le grand plateau de 47 dents a laissé place à un 44 dents et il a reçu des manettes Simplex à rétrofriction, moins déroutantes pour un débutant que les manettes classiques. Des vélos comme ça, on en voyait des dizaines dans les rallyes de la fin des 70s.
:hello:
Prosperjunior
Vieux routard que jamais.
Avatar de l’utilisateur
prosperjunior
Plus de 20 messages
 
Messages: 3387
Inscription: Sam 20 Juil 2013 12:51:09
Localisation: ETAMPES

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede dejoulardi » Mar 05 Déc 2017 18:36:52

prosperjunior a écrit:Bonsoir,

Loin de moi l'idée de polémiquer, je préfère mettre de l'huile sur les rouages que sur le feu :lol: ...
Je voulais juste rappeler une vérité. Ce que dit Loïc sur sa première randonneuse est intéressant : sur le PR10 Peugeot, on peut mettre des pneus de 28 et des garde-boues sans que ça frotte à la moindre feuille morte :wink: http://forum.tontonvelo.com/viewtopic.php?f=70&t=14481&p=311793&hilit=pr10#p311793, alors, un "course" plus randonneuse qu'une randonneuse :?: ...

Pour la petite histoire, ce PR10 a entamé sa (au moins!) troisième vie : c'est maintenant le vélo d'initiation à la randonnée d'un ami, le grand plateau de 47 dents a laissé place à un 44 dents et il a reçu des manettes Simplex à rétrofriction, moins déroutantes pour un débutant que les manettes classiques.
Des vélos comme ça, on en voyait des dizaines dans les rallyes de la fin des 70s.

:hello:

Salut , c'est sûr, beaucoup ont commencé avec ce type de vélo, même sur les brevets randonneurs début 80 ils roulaient encore ces" Peugeot". Ils étaient fabriqués avec une géométrie des années soixante, 20 ans après ils avaient une conception de randonneuse moderne, fourche large,bases et entretoises permettant de chausser du 25 voir 28 on pouvait rouler avec du confort, par contre le recul de selle sur les grands cadres, c'était juste pour certains cyclos.
Amicalement :hello:
Jacques
Une chose est sure,c'est que tout est incertain
Avatar de l’utilisateur
dejoulardi
Plus de 20 messages
 
Messages: 2237
Inscription: Dim 15 Mai 2011 12:58:02
Localisation: maine et loire

Re: Doléance du course qui voulait se faire randonneuse

Messagede qipiq » Mer 13 Déc 2017 17:05:09

:hello: "Qui peut le plus peut le moins" dit-t-on souvent.

Les vélos n'échappent pas à ce constat, un vrai bon vélo de course sera toujours très bon dans toute autre utilisation, même s'il ne lui est pas visuellement adapté. Des boyaux, pas de garde-boue ni éclairage et des braquets de compète pour aller au boulot en tenue de ville n'est probablement pas le mieux, mais il n'empêche que le rendement sera toujours très bon et bien meilleur que celui d'un vélo de ville de très grande série.

Toute cette discussion à laquelle je ne vois pas ce qu'il faudrait ajouter en restant dans "son titre cadre", a son équivalent inverse qu'on semble vouloir délibérément éviter.

"Qui ne peut que le moins ne pourra jamais le plus". J'évoque ici les vélos pas les cyclistes qui les propulsent.
<<Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle...>> Munny le 8 septembre 2012. ... Un jour il y aura plus de vélos anciens de course en collection qu'il en fut fabriqués !
qipiq
Plus de 20 messages
 
Messages: 5935
Inscription: Lun 05 Sep 2011 19:09:46

Suivante

Retourner vers Discussions sur le fonctionnement des Forums et du Wiki

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron