• Publicité

COL DU GALIBIER

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt,
etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le
récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites
vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, KRISSTOFF, appius, Eric, OSSE, Lisica, Stéphane

COL DU GALIBIER

Messagede papik » Dim 30 Aoû 2015 19:37:19

Après bien des misères, mon ordi consent à fonctionner de nouveau, je peux donc communiquer tant bien que mal , car il a encore des humeurs et me réserve parfois de bien fâcheuses surprises , comme la disparition pure et simple de textes patiemment élaborés...
Bref, comme il a l'air de coopérer, j'en profite pour partager !
Tout d'abord, félicitations appuyées à Stellis, Gilou, Padrig,Styveri, et à tous les Tontons dont j'ai pu suivre les exploits en différé, faire revivre nos anciennes machines de cette façon, c'est tout simplement formidable , Bravo à tous !

Après l'ascension du Ventoux avec mon fils cadet, au mois de juillet, j'avais le projet de grimper le Galibier et quelques autres monuments du même genre...c'est cette foi ,avec mon fils ainé que nous avons mené ce projet à bien il y a une quinzaine de jours, en voici un rapide résumé.

Arrivés à notre auberge du Monetier-les-bains vers le milieu de l'après midi, nous nous installons et prenons rapidement la route sur nos montures, pour le col du Lautaret, situé à une quinzaine de kms, premier contact avec un grand col des Alpes, un peu décevant, malgré une très belle route mais beaucoup de circulation , la pente est régulière et peu accusée (environ 6%) , bref, tout se fait sur le 42 dents à bonne allure , l'affaire est réglée en moins d'une heure si bien que le fiston voulait poursuivre illico avec l'ascension du Galibier, mais prudent et méfiant avec la tombée de la nuit en montagne, je l'ai convaincu de remettre ça le lendemain .
le retour s'est fait à bonne allure autour de 50 kmh au milieu d'une circulation aussi dense qu'inexplicable, la route vers l'Alpe d'Huez étant fermée après le col du Lautaret, pour cause d'éboulements ...

Le lendemain matin, après quelques kms d'échauffement, nous attaquons l'ascension du Galibier à partir du col du Lautaret, et dès le départ, la mesure est donnée par une pente exigeante et de nombreux lacets , l'affaire s'annonce rude, mais le panorama est là pour nous consoler de l'effort, plus ça monte et plus c'est magnifique ! j'ai été bien avisé en changeant la cassette arrière de mon fidèle Peugeot "compétition 7000", avec 14-26 à l'arrière et un triple 52-42-32 à l'avant, je dispose d'une démultiplication courte maximale de 2m63 ce qui devrait être bien utile lorsqu'on abordera les pentes à 12%...le fiston, lui, avec son TREK "alu carbone" dernier modèle pédalier compact et cassette de montagne doit tirer encore un peu plus court ...de nombreux cyclistes font l'ascension , d'autres redescendent, il y a tout de même pas mal de circulation, la route est étroite et le revêtement est quelque peu dégradé , mais la majesté du paysage nous fait oublier les efforts et les difficultés, et ça, c'est un plus !
Petite pose à mi pente, pour se désalterer, une sympathique Varoise qui se trouvait là, nous prend en photo , nous la remercions et la montée reprend...une marmotte par-çi, quelques rapaces par-là, l'endroit est sauvage, mais il y a de la vie , depuis le début du parcours, les arbres ont disparus et l'environnement se fait de plus en plus minéral à l'approche de l'auberge du Galibier, là, se trouve un monument dréssé à la gloire d'Henri desgrange créateur du Tour de France , il est vrai que ce col fait partie de l'histoire du Tour et le grimper nous fait mieux comprendre l'étendue des efforts consentis par les coureurs pendant la course ! impressionnant !

A partir du monument, nous attaquons du 12% en 32-26 pour ma part, on distingue les premiers rochers qui marquent l'arrivée au col, mais ils sont encore loin et ce n'est qu'après plusieurs lacets en épingle que nous l'atteignons enfin ...le col est à nous !

Ambiance sympathique en haut, les nombreux cyclistes qui ont fait l'ascension encouragent et applaudissent les nouveaux arrivants, beaucoup d'étrangers, l'autre versant n'a pas l'air facile du tout à en juger par la mine épuisée de ceux qui arrivent par Valloire ...après un bref temps de repos , nous redescendons vers le col du Lautaret , et là, avis aux amateurs, le vélo doit être en parfait état et les freins au top , car la descente est encore plus impressionnante que la montée...vu la pente, on prend très vite de la vitesse et comme la route est assez dégradée façon "tôle ondulée", on en prend plein les bras ...8kms de tension extrême car il faut faire attention à tout ce qui monte , camping cars, motos, camionnettes etc les shimano 105 dont j'ai équipé le vélo on fait un travail fantastique , difficile de demander plus !

Arrivés au col du Lautaret, nous filons à l'auberge du col où un bon repas nous attendait ! le fiston et moi même sommes d'accords pour dire que ce col est le plus intéressant que nous ayons grimpé à ce jour ...d'autres suivront ,le col de la Givrine , le col de la Dôle et de la Barillette en Suisse, le col de la Faucille etc...tous ont été faits dans la foulée et feront l'objet d'un partage, mais le Galibier, vraiment, c'est le col à faire et à refaire !
Fichiers joints
GALIBIER 2015 (33).JPG
Le fiston "voll gas" dans la descente du Lautaret, là on peut y aller franco, c'est tout droit et la route est neuve !
GALIBIER 2015 (9).JPG
col du Lautaret
GALIBIER 2015 (50).JPG
pendant l’échauffement, sur la route du Lautaret
GALIBIER 2015 (106).JPG
photo d'ambiance, au départ du col du Lautaret
GALIBIER 2015 (53).JPG
avec le fiston, à mi pente
GALIBIER 2015 (87).JPG
Ne pas oublier de se desalterer, on est à plus de 2600 ms !
GALIBIER 2015 (93).JPG
aperçu de la descente
GALIBIER 2015 (72).JPG
Le monument à la gloire d'Henri Desgrange
GALIBIER 2015 (82).JPG
l'arrivée ...même pas en danseuse...mais c'est juste!
GALIBIER 2015 (83).JPG
On y est !
GALIBIER 2015 (22).JPG
papik
Plus de 20 messages
 
Messages: 807
Inscription: Lun 26 Mar 2012 21:12:59

Re: COL DU GALIBIER

Messagede stellis » Dim 30 Aoû 2015 19:44:33

Bravo papik, respect............... :hello:
Vélocipède X ca1869 - Cripper Peugeot ca1889 - Cadre en croix X ca1890 - Alldays & Onions ca1890 - Clément ca1893 - Columbia model 45 1898 - Rambler ca1905 - Sportif X ca1920 - Vialle ca1927 - Stellis ca1930 - Motobécane C4 1979 - Laïti 1991
Avatar de l’utilisateur
stellis
Plus de 20 messages
 
Messages: 16187
Inscription: Jeu 07 Mai 2009 20:18:28
Localisation: Var et vaucluse
Fonction: membre du C.A et secrétaire des ATTV

Re: COL DU GALIBIER

Messagede papik » Dim 30 Aoû 2015 21:24:51

stellis a écrit:Bravo papik, respect............... :hello:


Merci Stellis, c’était un challenge plutôt sympa , de retour dans le Var, j'ai refait un Babaou histoire de me réacclimater...
Fichiers joints
peugeot comp 7000 28 08 2015 (27).JPG
peugeot comp 7000 28 08 2015 (10).JPG
papik
Plus de 20 messages
 
Messages: 807
Inscription: Lun 26 Mar 2012 21:12:59

Re: COL DU GALIBIER

Messagede Stéphane » Sam 12 Sep 2015 20:38:17

Merci PAPIK. Tout cela me fait bien rêver ! Peut-être un jour arriverai-je à m'organiser quelques jours libres pour quelques ascensions myhtiques !
Mais je crois qu'il faut éviter la période du 15 juillet au 25 août. Trop de voitures, motos et camping-cars...
:hello:
"La bicyclette, c'est autre chose qu'un sport. C'est un bienfait social" (Pierre Giffard, en 1890)
Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Plus de 20 messages
 
Messages: 2498
Inscription: Jeu 24 Mar 2011 19:52:54
Localisation: Chatou (Île de France)

Re: COL DU GALIBIER

Messagede papik » Sam 12 Sep 2015 21:36:00

En effet, ça circule beaucoup pendant ces périodes , l'idéal, c'est au printemps ou à l'automne, mais la , il faut composer avec le temps , ce qui n'est pas évident, car ça change très vite en montagne...
Pour le Galibier, c'était encore assez cool, mais pour le Lautaret, les cyclistes sont sur une nationale où les gens roulent à vive allure ! pour le col de la Faucille, la partie qui domine Gex était pénible à cause de la circulation, par contre l'autre versant (descente sur Les Rousses) là, c'était du billard !
Fichiers joints
GALIBIER 2015 (96).JPG
la route du Galibier , un peu au dessus de l'auberge...on vient du fond de la vallée...
papik
Plus de 20 messages
 
Messages: 807
Inscription: Lun 26 Mar 2012 21:12:59

Re: COL DU GALIBIER

Messagede papik » Lun 14 Sep 2015 09:59:27

J'oubliais de signaler un point important lorsque l'on attaque ces cols d'altitude, surtout, ne pas oublier d'emporter un coupe vent ou blouson léger à enfiler sitôt arrivé en haut, car le différentiel de température est considérable, même en été , pareil pour le Ventoux (et encore pire, car il fait très chaud au départ...)
La montée demande un effort soutenu et malgré les maillots en tissus technique, on transpire beaucoup, entamer une descente sitôt après , sans protection supplémentaire et c'est la bronchite assurée !
moyennant ces précautions élémentaires (vélo fiable, bons freins , deux bidons d'eau et coupe vent ou blouson) ces ascensions laissent d'excellents souvenirs et...en appellent d'autres ...
Fichiers joints
GALIBIER 2015 (86).JPG
L'autre versant du col, la descente vers Valloire ...
papik
Plus de 20 messages
 
Messages: 807
Inscription: Lun 26 Mar 2012 21:12:59

Re: COL DU GALIBIER

Messagede padrig » Lun 14 Sep 2015 10:36:44

Bravo pour ce col! Pour ma part je préfère le faire en partant de St Michel de Maurienne via le télégraphe. La route du Lautaret est toujours blindée de voitures et très passante...
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 430
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON

Re: COL DU GALIBIER

Messagede Christian 94 » Mer 15 Juin 2016 07:22:05

padrig a écrit:Bravo pour ce col! Pour ma part je préfère le faire en partant de St Michel de Maurienne via le télégraphe. La route du Lautaret est toujours blindée de voitures et très passante...


D'accord avec toi, mais c'est deux fois plus dur et plus grandiose, les paysages ne sont pas les mêmes que du côté sud. Il y a aussi la montée de l'ancienne route coté sud, abandonnée dans les années quarantes, il n'y a plus que les VTT qui l'empruntent, impressionnante, les Tour de France d'avant guerre passaient par là.
Christian 94
Christian 94
 

Re: COL DU GALIBIER

Messagede padrig » Mer 15 Juin 2016 20:28:02

Editorial de H Desgrange bien connu sur ce col: "Ô, Sappey ! Ô, Bayard ! Ô, Laffrey ! Ô, Tourmalet ! Je ne faillirai pas à mon devoir en proclamant qu’à côté du Galibier, vous n’êtes que de la vulgaire et pâle bibine"

Le Galibier c'est la Rolls des Cols, même si ce n'est assurément pas le plus dur, car celui ci a des endroits ménageant quelque répit du moins avant Plan Lachat... Ce n'est pas pour rien que Ettore Bugatti donna son nom a une de ses autos! Il est difficile dans la mesure ou il faut gravir le télégraphe puis traverser Valloire avant d'attaquer le morceau...et je pense que même si on oublie certains des cols que l'on a pu gravir a vélo, le Galibier on ne l'oublie pas! Ce col est un passage "obligé" pour chaque cycliste. Peu importe de le gravir avec une machine sur mesure, un René Herse ou une bécane rescapée du ferrailleur, il faut le faire, et si possible en partant de chez soi, c'est encore mieux!

Bonne route a vous. :velo1:
padrig
Plus de 20 messages
 
Messages: 430
Inscription: Mar 04 Jan 2011 09:36:00
Localisation: VERNON


Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité