• Publicité

Périple Carqueiranne-Randan 2015

Postez ici vos sujets sur les pratiques traditionnelles d'une forme de cyclisme, (compétition, cyclotourisme, vtt, etc...), les récits de vos voyages à vélo ancien, à l'exception de ceux déjà signalés dans Balades pour lesquels le récit devra accompagner la préparation de la sortie, vos souvenirs de pratiquant, ou encore vos reportages de visites vélocipédiquement instructives.

Modérateurs: alain2908, lebougnat, appius, KRISSTOFF, OSSE, manu, Stéphane

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede sunny » Sam 16 Mai 2015 20:49:45

:velo1: :velo1: :velo1: :
Dernière édition par sunny le Sam 16 Mai 2015 20:53:29, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
sunny
Plus de 20 messages
 
Messages: 259
Inscription: Sam 08 Nov 2014 02:13:17
Localisation: Dourdan (91)

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede sunny » Sam 16 Mai 2015 20:51:49

:hello:

La machine et sa conduite sont impressionnantes !: mais c'est tout le reste aussi: l’entreprise en général et ce qu'elle génère au dela également.
Comme l’écrit IAN, ça laisse réveur…

Les photos sont vraiment chouettes et c’est vrai qu’il y a pire comme décors!
Mais j’aime bien parce qu’elles montrent qu’il faut prendre le temps de sortir la tête du guidon et de profiter aussi du reste.Il y a plein de beaux détails.
J aime bien celles ou il y a toujours une tête qui dépasse parmi d'autres cyclistes!!
Mais on y voit vraiment la concentration, les efforts,la silhouette qui s'inscrit dans le décors, franchement c'est impressionnant!
Avatar de l’utilisateur
sunny
Plus de 20 messages
 
Messages: 259
Inscription: Sam 08 Nov 2014 02:13:17
Localisation: Dourdan (91)

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede KRISSTOFF » Sam 16 Mai 2015 21:30:29

D'accord avec SUNNY :
La machine et sa conduite sont impressionnantes !

" impressionnant " ...c'est bien le terme qui convient :!:
Pour avoir suivi , ici , les aventures de GILOU sur son grand-bi , je reste admiratif :
meme avec la préparation , l'entrainement et l'assistance , ça reste un exploit et une
aventure hors norme :!: :wink:
Encore merci à toi , GILOU , pour nous avoir fait vivre des moments forts , à mille
lieues de notre quotidien :fleur:
Avatar de l’utilisateur
KRISSTOFF
Plus de 20 messages
 
Messages: 6977
Inscription: Ven 26 Fév 2010 14:27:03
Localisation: Fontenay le Comte Vendée

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede gilou » Sam 16 Mai 2015 22:27:34

Bonjour, un petit retour sur le net après deux jours à me ressourcer sur mes terres varoises! Pour répondre à Anders, mes manivelles font 165 sur le 52 pouces, et les pédales sont calées à 163,5, histoire de récupérer un peu de vélocité. J'avoue ne pas avoir mesuré sur le 48 pouces, a vérifier...
Pour la tenue de route sur chaussée mouillée, la conduite doit absolument être adaptée, les ronds-points doivent se passer à faible vitesse, et pour les virages, ne surtout pas prendre d'angle. Il est vrai que sur les premiers kilomètres de l'étape 2, on roule dès les premiers tours de roue un peu comme sur de oeufs. Ensuite, tout devient naturel. Je me souviens avoir roulé de la même façon que sur le sec, même vitesse, même appui sur les pédales, juste le revêtement à plus surveiller. L'oeil doit sans cesse être aux aguets, déceler les trous dans les flaques d'eau, les traitres raccords de bitume bien lisse. La plaie des motards, la bande blanche, devient aussi celle du grand-biciste! Là aussi chez moi, certainement l'habitude de la pratique moto... En tout cas, une concentration maxi sur toute la durée d'une étape comme celle-ci.
Par contre pour le chapitre photo, profitez en pour bien remercier l'ami Stellis qui est à l'origine de toute la partie reportage et suivi dans l'effort. Et encore, vous n'avez rien vu, il m'a livré hier un diaporama sonorisé d'environ 180 des meilleures clichés pris pendant ces six jours. Rien qu'en les revoyant, que du bonheur, j'y suis encore!!!
@ Sunny: "Mais on y voit vraiment la concentration, les efforts,la silhouette qui s'inscrit dans le décors, franchement c'est impressionnant!" c'est vraiment ce que j'ai ressenti en voyant bon nombre de photos, le moment était bien choisi pour que je m'inscrive dans le décor. C'est très perceptible lorsque la route est encaissée avec de la verdure de chaque côté, et que ma silhouette se découpe sur le ciel. Et puis même si beaucoup sont prise de l'arrière, on se voit toujours différemment, avec une émotion différente. Et puis, sur le moment, j'avais autre chose à penser et à faire que de me poser des questions sur la pose, la vitesse d'obturation, le décor... :oops: :-D
Vraiment de bien belles photos. Encore merci à toi Jean pour avoir fait rêver les copains, et que j'y sois encore... :fleur:
Dernière édition par gilou le Sam 16 Mai 2015 22:48:06, édité 1 fois.
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 4455
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede gilou » Sam 16 Mai 2015 22:44:40

Une des meilleures photos, étape 6 Lapalisse-Randan sous la pluie.
032.JPG
L'essentiel y est, le bitume, le grand-bi, la pente, l'effort...
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 4455
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede ian » Dim 17 Mai 2015 08:57:27

Pour moi, la plus "fippante" est celle-ci . Descente en dévers avant virage , route mouillée !!!!!!

047.JPG
047.JPG (82.96 Kio) Vu 1808 fois


Tu me l'as racontée et j'avais imaginé un peu mais pas à ce point malgré la précision et la vivacité de ton récit .
Là, surtout, ne pas paniquer et ne rien lâcher sans savoir vraiment si çà va bien se passer . Chapeau .
A vélo, A bicyclette, A cheval, A moto, = dehors. En voiture, En bateau, En avion, = dedans
ian
Plus de 20 messages
 
Messages: 4544
Inscription: Jeu 09 Avr 2009 19:26:54
Localisation: Bordeaux

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede stellis » Dim 17 Mai 2015 10:27:11

ian a écrit:Pour moi, la plus "fippante" est celle-ci . Descente en dévers avant virage , route mouillée !!!!!!

047.JPG


Tu me l'as racontée et j'avais imaginé un peu mais pas à ce point malgré la précision et la vivacité de ton récit .
Là, surtout, ne pas paniquer et ne rien lâcher sans savoir vraiment si çà va bien se passer . Chapeau .

Ian,
Je pense que, effectivement, c'est la partie la plus flippante du périple. On en a parlé après coup avec Gilou et on est bien tombé d'accord.
Je voyais bien qu'il appuyait fort sur le bandage avec sa chaussure et que ça ne diminuait en rien la vitesse: il ne contrôlait plus et devait commencer à se poser des questions... et puis la pente s'est adoucie, la descente prenait fin, ainsi que son calvaire. Il était temps. :shock:
Vélocipède X ca1869 - Cadre en croix X ca1890 - Alldays & Onions ca1890 - Clément ca1893 - Columbia model 45 1898 - Rambler ca1905 - Course X ca1905 - A.S ca1910 - Sportif X ca1920 - Vialle ca1927 - Mimosa rétrodirecte ca1930 - Stellis ca1930 - Motobécane C4 1979 - Laïti 1991
Avatar de l’utilisateur
stellis
Plus de 20 messages
 
Messages: 15725
Inscription: Jeu 07 Mai 2009 20:18:28
Localisation: Var et vaucluse
Fonction: membre du C.A de l'asso

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede loic49 » Dim 17 Mai 2015 14:47:36

Bonjour,
Félicitations pour la réussite de cette odyssée :fleur:
Je ne suis pas intervenu durant son déroulement car je n'ai aucune expérience en "pilotage" de grand-bi et il est bien difficile dans ce cas de s'en faire une idée ! Mais j'ai suivi tous les commentaires sur chaque étape du parcours.
Ces 2 photos m'interpellent et, à mes yeux d' habitué du 2 roues traditionnel, mettent en évidence l'effort à développer dans les côtes, sans changement de vitesses ! (A quel développement correspond le tour de grande roue :?: ) et avec une position pas évidente à tenir. Dans la 2ème photo je sens la dangerosité de la conduite sur route mouillée en descente ! Là on a certainement toutes les embûches possibles regroupées en un moment qui a du sembler long. Au pire moment est-ce que le grand-bicycliste pense à "viser" la partie herbeuse du bas-côté pour se réceptionner sur l'herbe plutôt qu'à faire une glissade sur la chaussée ? Mon questionnement est peut-être incongru mais il n'était pas possible de planifier ou d'imaginer à l'avance toutes les difficultés qui furent rencontrées et il y a des décisions qui ont du être prises au quart de seconde du haut de cet engin en équilibre !!
A nouveau toutes mes félicitations :fleur: et quelle belle condition physique :fleur:
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1170
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede Anders » Dim 17 Mai 2015 19:33:17

Viser la partie herbeuse? N'y pensons même pas. L'attitude du bicycliste est similaire à celui du motard: Se laisser tomber n'est jamais une option. Comme en moto, il ne faut tout simplement JAMAIS tomber.

Merci Gilou pour tes indications au sujet des manivelles. J'ai actuellement des manivelles de 127mm et 114mm sur respectivement mon 54 et mon 52. Il faudrait que j'essaye des manivelles de 165mm. J'imagine que certaines montées se ferait plus facilement mais avec moins de confort sur le plat du à une plus grande amplitude de pédalage.

Anders
Le Grand-bi a un grand passé devant lui.
Avatar de l’utilisateur
Anders
Plus de 20 messages
 
Messages: 142
Inscription: Ven 15 Mar 2013 21:28:03
Localisation: Genève, Suisse

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede gilou » Dim 17 Mai 2015 22:17:30

Quelques précisions sur la portion sous la pluie de la dernière étape. Précisions importantes à connaitre quand on ne connait pas la conduite d'un grand-bi sur chaussée détrempée. Tout d'abord, le bon sens voudrait que l'on reste à la maison plutôt que d'aller trainer ses roues dehors quand il pleut. Mais sur un périple, et avec un timing à respecter, impossible à faire. Ensuite, personnellement, la pluie ne me dérange pas. Même si dans le Sud il ne pleut pas souvent, quand c'est le cas, ça tombe! Rouler dans ces mêmes conditions en bicycle m'indiffère. Vous l'aurez bien compris. Il faut juste renforcer son attention pour se préserver, les chutes de cette hauteur cela ne doit pas pardonner. En vélo, on est plus près du sol, même si la vitesse est en général plus importante, la réception est moins dure. Par contre, en bicycle, on tombe de plus haut, avec un détail, les cuisses passent si près du guidon, qu'on a toutes les chances d'être bloqué en selle avec les jambes bloquées qui frappent plusieurs fois ce même guidon, poussées pas les pédales qui elles tournent encore. Ensuite il y a la glisse qui est moins pénible qu'en vélo, du fait d'une vitesse en général moins importante. C'est du moins ce à quoi j'ai pensé sur environ 300 mètres, puisque c'est en gros la distance sur laquelle mon cerveau était livré à lui-même et se demandait ce qui allait lui arriver.
Par contre, en attente de la sanction, mon physique a tout bloqué! Ne pas oublier que sur ce type de machine on pédale sur l'axe de la roue avant qui est donc directrice. L'inertie des manivelles et des pédales qui tournent à une vitesse de plus en plus importante et donnent de plus en plus d'amplitude au guidonnage est l'élément qui m'a conduit à ce grand vide cérébral pendant lequel à toute vitesse, j'envisageais tout ce qui pouvait m'arriver. Quand allais-je perdre définitivement perdre tout contrôle de la trajectoire, allais-je être éjecté ou quelle roue allait décrocher en premier?
Et la suite, tomber sur le ventre, sur le dos et bruler sur le revêtement, rebondir en roulé-boulé au risque des polyfractures à chaque rebond? Et encore, ici, pas de glissière, pas de véhicule en face, mais aucune chance de partir dans l'herbe, sauf volontairement. Or, comme l'a dit justement Anders, ici comme en moto, il ne fallait surtout pas tomber!!!
Donc, je n'ai jamais autant bloqué un guidon pendant plus de 300 mètres. J'en ai eu mal à l'intérieur des mains pendant trois jours, du martellement des poignées bois à l'intérieur de mes paumes!
Et comme je l'ai dit plus haut, le pourcentage de la descente s'est légèrement atténué après la bifurcation en bas à gauche de la photo. Cela a suffit à ralentir puis à arrêter le guidonnage. Mais vraiment une belle rigole de sueur le long du dos!!!
@ Loïc49: 4,147 mètres à chaque tour de roue. ce qui correspond si je me souviens bien à un braquet moderne d'environ 52x26 ou 39x20. Mais pour compléter le raisonnement, il faut penser à rajouter une enclume de 12,5 kg par rapport à un vélo moderne performant de 7 kg. Plus, l'importante inertie de la roue avant pour laquelle il faut sans cesse une importante dépense d'énergie pour relancer la bête dès que la vitesse baisse en dessous d'un certain seuil!
Mais que cela ne détourne pas irrémédiablement ceux qui visent ce genre de machine. Dès que le physique est au rendez-vous, que de joies à son guidon, que de super impressions quand on a du jus et qu'une bosse est montée à vitesse honorable.
Plus un pédalage bien rond, élégant? tout en souplesse lors d'une simple balade. En fait, que du bonheur...
Dernière édition par gilou le Lun 18 Mai 2015 19:25:07, édité 1 fois.
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 4455
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede Anders » Lun 18 Mai 2015 07:05:12

Gilou, tu as bien résumé la joie de rouler en grandbi. Sans parler de la vue imprenable à hauteur de cabine de camion. Les champs de blés et de vignes ont une toute autre allure depuis là haut.

Je voulais de demander si tu n'as jamais eu une tendinite au coude. Je parle de la tendinite du golfeur, à ne pas confondre avec la tendinite du tennisman. Lors de forte montées, les tendons inférieurs des coudes sont fortement sollicités en tirant sur le guidon pour accentuer la pression sur les pédales. Je pense qu'une des raisons est aussi le fait que les coudes sont repliés et très proches du corps. Une déshydratation peut en plus être un facteur aggravant.

Anders
Le Grand-bi a un grand passé devant lui.
Avatar de l’utilisateur
Anders
Plus de 20 messages
 
Messages: 142
Inscription: Ven 15 Mar 2013 21:28:03
Localisation: Genève, Suisse

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede loic49 » Lun 18 Mai 2015 08:40:08

Bonjour Gilou :hello:
Merci pour la réponse complète.
J'ai la confirmation que, pendant ces 300 mètres, vous avez bien vécu intensément ce que j'avais imaginé ! Je découvre également que la longueur des manivelles est très éloignée de celles des vélos. Même les 165 mm sont utilisées, sur route, par des personnes relativement petites car l'amplitude de pédalage est réduite. Un levier de seulement 114 ou 127 mm ne doit pas faciliter l'ascension des côtes.
Il me reste des sensations à découvrir :!:
J'entretiens ma voiture.
Je bichonne mes vélos.
http://mesrandonneesavelo.e-monsite.com
Avatar de l’utilisateur
loic49
Plus de 20 messages
 
Messages: 1170
Inscription: Mer 01 Jan 2014 15:29:48
Localisation: Angers / Bamako

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede gilou » Lun 18 Mai 2015 19:34:45

"Je voulais de demander si tu n'as jamais eu une tendinite au coude."
Non, jamais. Mais il faut dire qu'en temps ordinaire, je ne tire jamais sur le guidon. Et dans les étapes difficiles de mon périple, le moins possible, c'est à dire quasiment jamais. En fait, mon effort est uniquement développé par les cuisses et la ceinture lombaire. C'est un choix réfléchi, j'aurai trop peur de voir céder le guidon dans un effort important produit en côte par exemple, et la chute qui s'ensuivrait. Egalement, dans ce type d'effort, je ne reste jamais les coudes plaqués le long du corps, comme tu peux le voir sur la photo prise par Stellis en côte, j'écarte au contraire bien les coudes, de manière à faciliter la respiration. Si cela peut te permettre de ne pas avoir de tendinite, essaie cette position, tu verras, c'est profitable! :wink:
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 4455
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede Anders » Mar 19 Mai 2015 12:06:10

Depuis l'année dernière j'ai changé mes guidons "moustache" en guidons "corne de vache". Cela a eu pour effet de déplier les bras vers l'avant. Je vais aussi penser à plus écarter les coudes car sans nul doute cela permettra aussi une meilleure respiration. Je vais essayer de moins tirer sur le guidon en ascension, mais selon le pourcentage, on ne peut pas trop y échapper. Il est vrai qu'en changeant pour des manivelles de 165mm, cela atténuerait l'usage de bras. Merci encore pour tes bons conseils.

Anders
Le Grand-bi a un grand passé devant lui.
Avatar de l’utilisateur
Anders
Plus de 20 messages
 
Messages: 142
Inscription: Ven 15 Mar 2013 21:28:03
Localisation: Genève, Suisse

Re: Périple Carqueiranne-Randan 2015

Messagede gilou » Lun 01 Juin 2015 21:50:07

A l'heure du bilan après les bilans, rentrée de plusieurs articles de journaux( merci ZIM) et article très intéressant sur celui qui a fait germer l'idée de ce périple dans ma tête, le Tchèque Josef Zimovcak envoyé par un autre fou de grand-bi connu à Randan. Pour illustrer, quelques petites photos prises pendant l'étape du TdF Givors- sommet du Ventoux, et sur le plat, il roule avec un 56 pouces le bougre!
http://www.ceskatelevize.cz/sport/exklu ... -riti-dal/
Pour l'heure, je réfléchis à un nouveau projet, mais chut! c'est à suivre... :-D
Fichiers joints
TDF 2013-etapa13_40.jpg
TDF 2013-etapa13_44.jpg
"Labor omnia vincit improbus"
Avatar de l’utilisateur
gilou
Plus de 20 messages
 
Messages: 4455
Inscription: Dim 12 Déc 2010 18:06:55
Localisation: GONFARON ( VAR )
Fonction: Président de l'Association des Amis de Tonton Vélo

PrécédenteSuivante

Retourner vers Récits de voyages

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron